Fil info
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Les bibliothèques se modernisent avec des puces dans les livres

Le réseau des bibliothèques déploie une nouvelle technologie de gestion des collections, basée sur la radio-identification, dite RFID. A Saint-Jean, l’arrivée de cette nouvelle technologie s’accompagne d’un réaménagement profond de la bibliothèque.
Pour simplifier le retour des documents empruntés, les bibliothèques de Châteauroux utiliseront à partir de la rentrée prochaine un système de gestion s’appuyant sur la technologie RFID. Technologie d’identification par radio-fréquence, elle facilitera le retour des documents.
L’usager aura le choix, soit de remettre ses emprunts au personnel comme aujourd’hui, soit de le remettre à l’un des cinq automates de prêt qui seront mis en service (un à la bibliothèque de Beaulieu, un à celle de Saint-Jean et trois à la médiathèque). En outre, cette technologie permettra l’installation d’une « boîte à retour » devant la médiathèque, accessible avec la carte d’abonné, notamment en dehors des horaires d’ouverture. Autre avantage, cette technologie va permettre un comptage précis du nombre de visites.
En ce moment, les bibliothécaires installent les puces dans les livres à Saint-Jean (voir image). La bibliothèque rouvrira le 2 juillet prochain.17 476 documents doivent être pucés, 129 243 sur l’ensemble du réseau. A Beaulieu, le déploiement est prévu pour la première semaine de juillet et à la médiathèque, pour la première quinzaine de septembre. Le système sera mis en service le 17 septembre.
A Saint-Jean, l’installation de cette nouvelle technologie s’accompagne d’un réaménagement des espaces et d’un changement de mobilier. Construite en octobre 1976 de l’autre côté de la rue, agrandie en 1993, démolie en 2005 puis reconstruite à son emplacement actuel, la bibliothèque que les habitants connaissent aujourd’hui a ouvert en septembre 2008. « Il n’y a pas eu de travaux majeurs depuis, indique la responsable Bernadette Paunet, et on avait du mobilier de 1976, de 1993 et de 2008. Avec ces nouveaux rayonnages, l’idée est d’harmoniser le tout et de s’adapter aux habitudes d’aujourd’hui. Le rayonnage métallique est moins encombrant et plus pratique. »
Il y aura également moins de rayonnages pour pouvoir mieux mettre en valeur les ouvrages et permettre une rotation plus importante des collections. Il y aura plus d’espace pour les usagers et les animations. Tout le mobilier est également mobile pour permettre une modulation des espaces plus rapide et moins contraignante. « Cela permet de changer les agencements en fonction des activités et des animations. »
Le coût de la mise en place de cette technologie RFID s’élève à 130 000 euros, subventionné en partie par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) pour un montant encore non déterminé.

Jordan Release Dates 2016