Fil info
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH

Justice pour Steve et les autres victimes de ces derniers mois

Samedi en début d’après-midi, un appel au rassemblement devant le tribunal de Châteauroux avait été lancé pour rendre hommage à Steve Maia Caniço, dont le corps a été repêché dans la Loire lundi dernier.
Dès 13 h 30, les gens ont commencé à se rassembler devant les marches du tribunal, une cinquantaine de personnes au total. Un autel provisoire avait été dressé, avec le portrait de Steve Maia Caniço et quelques bougies. Plusieurs facebook live étaient assurés par les organisateurs. À 14 h, ils ont lu deux poèmes puis ont demandé à respecter une minute de silence en hommage à Steve. Un registre de condoléances était également accessible, registre que les organisateurs espèrent pouvoir remettre à la famille.
Dans la foule, on s’interroge sur l’attitude du gouvernement et la voie choisie par Emmanuel Macron. « On connaissait sa politique néolibérale mais on n’avait pas vu son côté répressif », souligne ainsi quelqu’un. À l’origine du rassemblement, Emmanuelle Duris confie sa colère : « Moi-même maman, j’imagine dans quel état doit être sa famille après avoir perdu un fils de 24 ans. » Au-delà de l’hommage, elle estime que cette situation est la conséquence de la doctrine du maintien de l’ordre actuellement mise en œuvre par le gouvernement. « Il faut dire non aux violences policières. Après l’enquête de l’IGPN, je ne comprends pas le dessaisissement des juges de Nantes. Si les forces de l’ordre n’avaient pas fait un gazage, Steve ne serait pas tombé dans la Loire. À la fête de la musique, on ne vient pas pour mourir. On veut que le gouvernement dise ce qu’il s’est passé. Si Castaner avait du bon sens, il démissionnerait. »
Plusieurs militants communistes étaient également présent, ainsi que des militants CGT, le PCF ayant relayé l’appel au rassemblement. « Pour qu’on en arrive à cette situation, c’est qu’on est dans un état policier, déplore Danielle Faure, membre du comité départemental du PCF. Qu’on puisse nier à ce point les violences alors que tout le monde en parle, cela veut dire que c’est organisé et voulu. Il faut protéger la jeunesse et l’écouter, il faut l’accompagner, les aider à devenir des adultes libres. Ce gouvernement veut seulement inculquer le libéralisme aux jeunes. J’attends maintenant qu’on se réunisse entre partis, syndicats et associations, pour faire du concret car demain on va vers un pays fasciste. Il faut réagir maintenant. On a tous une responsabilité individuelle. » Également présent, Aymeric Compain, élu castelroussin de la France Insoumise, assume d’être venu, bien que la famille n’ait pas souhaité que la mort de Steve soit politisée. « C’était important d’être là, d’être là en tant que citoyen mais aussi en tant que militant politique. Même si la famille ne veut pas politiser la mort de Steve, en tant que responsable politique, cette mort pose des questions sur la gestion du maintien de l’ordre. On a le sentiment qu’il n’y aura pas de responsable. C’est problématique, car la répression est de plus en plus forte ces derniers mois mais il n’y a jamais de responsable, alors que pour nous c’est clairement Christophe Castaner. »
À l’issue du rassemblement, Emmanuelle Duris a donné rendez-vous le 20 septembre prochain à Châteauroux pour un appel national des gilets jaunes, « pour Steve, pour dénoncer ce système capitaliste, contre ce gouvernement » et d’assurer « une journée noire ».
FR