Rendez-vous à l’hippodrome le 18 août

Les courses hippiques vont reprendre sur l’hippodrome du Petit Valençay avec un premier rendez-vous le 18 août. En attendant, le site se refait une beauté.

Depuis deux mois, une petite dizaine de bénévoles se retrouvent régulièrement à l’hippodrome de Châteauroux pour les travaux annuels d’entretien. Un coup de Kärcher par ici, un coup de pinceau par là. Ouvert à tout vent, le site souffre des intempéries et a besoin d’un bon lifting avant le début des courses. De leur côté, les agents de la Ville s’occupent de la tonte et de la taille des haies. Chaque année, des travaux sont menés pour embellir le site : la Ville a ainsi fait changer la verrière à l’arrière de la tribune et fait couler une dalle près des bureaux.
L’inauguration l’an dernier de la piste avec ses virages relevés a redonné un nouveau souffle à l’hippodrome que les propriétaires avaient fini par bouder. La dernière journée a réuni 130 chevaux :  on n’en avait plus vu autant depuis longtemps ! Toujours dans un souci d’offrir les meilleures conditions possibles aux cavaliers, un rouleau a été acheté pour le passer sur la piste entre chaque course.
La population locale a aussi retrouvé le chemin du champ de courses avec 4 000 entrées en 2018. Selon un sondage réalisé à l’entrée, 90 % des visiteurs viennent du département. La fréquentation est à la hausse depuis deux ans. Un clip diffusé sur les réseaux sociaux a sans doute contribué à rajeunir l’image du lieu.
« La saison 2018 a été exceptionnelle, se réjouit Francis Mory, le président de la Société des courses née en 1883. Nous sommes au deuxième rang sur les 17 hippodromes de la fédération du Centre-Est. Notre objectif était de rendre le lieu à la population. C’est ce qu’on constate avec un public très familial qui vient pour passer un bon moment. Du coup, nous avons peu de gros parieurs, mais beaucoup de petits. » Et là encore les enjeux sont à la hausse, ce qui a valu à la Société des courses, en plus de son pourcentage, de recevoir une prime de la fédération.
Francis Mory espère poursuivre sur cette lancée. Cette année, les trois dates seront le 18 août et les 15 et 29 septembre, ces deux dernières journées étant importantes car en fin de saison. On voit ainsi débarquer à Châteauroux des propriétaires de Normandie.
Six à huit courses de trot attelé et trot monté seront à chaque fois programmées. La première journée sera placée sous le patronage du conseil départemental qui offre la dotation de deux des courses. Elle sera aussi le cadre d’un quarté régional. Des animations pour les enfants sont également prévues avec l’opération « Hippodrome en fête ». La saison 2019 s’achèvera comme toujours par sa course la plus dotée, le Grand prix de la Ville de Châteauroux.
Une appli mobile
Ces trois dimanches, l’hippodrome ouvrira ses portes à 12 h (entrée : 5 euros, gratuit pour les enfants). On pourra y déjeuner (sur réservation au 06 34 46 24 01). Les courses débuteront à partir de 14 h. On pourra parier à partir de 2 euros en se rendant à l’un des guichets ou au guichet mobile mais aussi à partir de son smartphone avec l’application Smarturf. Un passage au guichet est toutefois nécessaire afin de créditer son compte. Buvette et restauration rapide seront assurées tout au long de l’après-midi par les Amis de la Martinerie. Et de nombreux lots seront à gagner via une tombola.
Seule crainte pour l’heure : la sécheresse. Si la piste s’avérait trop poussiéreuse, le commissaire peut en effet annuler les courses. Une extrémité à laquelle on préfère ne pas penser ici d’autant qu’un peu de pluie est annoncé d’ici le 18 août.
JMD