Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage

Samedi matin, L214, l’association de défense du monde animal, organisait sa première action de sensibilisation contre l’élevage intensif sur le marché castelroussin. Plus de 200 signatures ont été récoltées.
Ils étaient venus une première fois il y a quelques semaines pour parler recettes de cuisine. Samedi, les militants L214 sont revenus avec un message moins sympathique et des images d’élevage donnant la nausée : mutilation, surpopulation, poussins débecqués, porcelets à la queue coupée, aux dents limées et castrés à vif... Relayant l’appel des personnalités contre l’élevage intensif, les militants de L214 étaient sur le marché pour faire signer la pétition. À midi, il n’y avait déjà plus de feuille disponible. Plus de deux cents signatures avaient été récoltées. « C’est notre première action de sensibilisation, explique Jérôme Macé, l’un des référents L214 pour l’Indre. Depuis deux ans, on se rend compte d’une prise de conscience de la population. On a commencé à trois, on est une vingtaine aujourd’hui. C’est motivant, on se dit qu’on ne fait pas ça pour rien, on constate une réelle prise de position des gens. Et il y a des avancées. Grâce à L214, la commission du bien-être animal a été créée au ministère de l’Agriculture, même si c’est paradoxal que, dans le même temps, le ministre de l’Agriculture ait assisté à des corridas. »
Mi-août, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture et Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires, avaient été photographiés en tribune lors
d’une corrida à Bayonne. « On veut mettre la cause animale au cœur des débats en espérant que ça aille dans le bon sens, continue Natacha Ventura, autre référente L214 dans l’Indre. Mais être ministre de l’Agriculture et assister à des corridas, ça montre qu’ils sont dans la communication et au service des lobbys. »
L’an dernier, L214 s’était fait connaître dans le département en diffusant une vidéo prise dans
l’abattoir du Boischaut à Lacs. Une action qui avait conduit à la fermeture de l’abattoir et fait connaître l’association localement. Michèle, par exemple, vient de la Creuse. Sympathisante de L214 depuis le début, elle allait avant à Limoges mais maintenant suit les actions à Châteauroux. Pareil pour l’autre Michelle, qui vient, elle, de Haute-Vienne, « mobilisée depuis plusieurs années déjà contre l’élevage intensif ».
Dans la foule des badauds, certains tournent les yeux, d’autres s’arrêtent et discutent, comme Jeanne, Berrichonne de 75 ans qui a vécu trente-sept ans à Paris pour raison professionnelle. Aujourd’hui, elle est revenue dans l’Indre pour passer sa retraite. « Je mange bio le plus souvent possible, confie-t-elle. J’aime la nature et j’ai le sentiment que L214 va dans le bon sens, j’espère qu’ils continueront. Plus je vieillis, plus je trouve que le monde ne me convient pas et c’est en partie à cause de la faillite du politique. On va en crever des lobbys. »
Prochain rendez-vous le samedi 28 septembre : L214 sera présente au village associatif lors de la Fête des possibles à Châteauroux.