Fil info
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ
19:41Atur : En mémoire des martyrs de la brigade Alsace-Lorraine -> https://t.co/wHO9v114e1
19:36Bassillac : La mémoire d’André Debet honorée -> https://t.co/Z1clq7lB5D
18:35Indre : [intégral] Rendez-vous nocturne avec les professionnels du Bien-être -> https://t.co/FVuEzFTWr6
18:33Indre : Il raconte le stage vu de l’intérieur -> https://t.co/IUd4PG9Zb4
12:35 Bravo aux personnes qui ont su expliquer e… https://t.co/9tuDJI9CfA
12:00 cérémonies du 15 août. Nathalie Marcillac interpréte le Chant des Partisans https://t.co/MXjx7zpgmt
11:34 cérémonies du 15 août défilé avec l'harmonie Sainte Cécile https://t.co/1OFVeU0BuU
11:25Un nouvel article sur le chantier d'Eymet 😃 Merci ! https://t.co/15uxHbgEFG(p%C3%A9rigueux/LEcho-Dord… https://t.co/TSlKHuIGbD

La pastelliste thevétoise Babeth Hymbert agrémente la MJCS

Depuis le 8 janvier et jusqu'au 2 février, le couloir aux murs blancs de la Maison des Jeunes, de la Culture et des Savoirs, est agrémenté des tableaux de l'artiste thevétoise Patricia Hymbert, que nous avons récemment rencontrée et qui nous a gentiment livré quelques pans de sa vie.
Née à Lourouer-Saint-Laurent, Babeth Hymbert a fréquenté en premier lieu l'école de cette commune puis celle de Thevet-Saint-Julien. Ensuite, elle est devenue pensionnaire de l'institution privée castraise Sainte Geneviève et ce jusqu'à l'obtention d'un baccalauréat de lettres et de philosophie.
Volontairement exilée au Royaume-Uni dans l'intention d'y parfaire son anglais et dans le but d'intégrer une faculté où l'on enseigne la langue de Shakespeare, elle a alors ressenti un impérieux besoin d'autonomie. Revenue au pays natal, elle a occupé un poste de maître auxiliaire au Blanc, à l'école privée Sainte Anne, obtenant en parallèle de son enseignement un certificat d'aptitude professionnelle au métier d'instituteur. Elle a préféré arrêter sa carrière et accompagner son mari dans la Drôme où le couple est demeuré pendant deux ans. Le retour s'est fait à La Châtre où l'on a accordé à la jeune femme un poste au secrétariat de l'antenne locale de la division départementale de l'Equipement, basée en premier dans l'ancien palais de justice puis rue Joseph Ageorges. En 2009, elle a fait valoir ses droits à la retraite.
le goût du dessin
dès l’enfance
Babeth Hymbert nous a dit avoir eu le goût du dessin (à la mine, à l'encre de Chine...) dès l'enfance. Un beau jour de l'année 1996, un coffret contenant des crayons permettant de pratiquer le pastel lui a été offert. Séduite, elle a perfectionné cette technique auprès de Françoise Amador dans L'atelier Saint-Pierre situé au pied du musée George Sand et de la Vallée noire ; et suivi les conseils judicieux de Colette Bernardet, plasticienne qui a longtemps transmis son art « avec une excellente pédagogie, laissant le champ libre à chacun », dans les locaux de la MJCS. Actuellement, dans ce même lieu, Babeth Hymbert y apprend à bien poser les doigts sur un piano avec Dominique Gérard pour professeur.
Patricia Hymbert a montré ses tableaux en de nombreux endroits de ce Berry qu'elle aime et dont elle reproduit souvent les paysages et les monuments ainsi que des natures mortes et des portraits. Entre autres, elle a exposé, peu après sa création, au musée des Racines de Thevet-Saint-Julien ; et plus récemment dans la salle du bureau touristique de Nohant. Là, quelques années auparavant, elle a participé à l'un des concours organisés en faveur de la sauvegarde de l'église dédiée à sainte Anne. Son tableau a obtenu la meilleure proposition lors de la mise aux enchères.
A signaler que la prochaine exposition à la MJCS sera issue de l'œuvre photographique des membres de l'association Berry Nature Environnement. Elle durera du 5 février au 5 mars et s'intitulera Vie sauvage en Boischaut Sud.

Renseignements auprès de la MJCS. Adresse : 16 rue Henri de Latouche, téléphone 02 54 48 08 23, courriel: mjclachatre@wanadoo.fr, site Internet: mjcslachatre.jimdo.com.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.