Fil info
06:24 Le Conseil Départemental de la Corrèze a mis le paquet d’entrée pour couvrir tout son territoire!
00:36Ce chat a pris l'habitude de lire le journal. L' pourrait faire un effort... https://t.co/SNgBZRz4N5
23:21Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/twYxAdSsmO via
22:39Super article de l', comme bien souvent d'ailleurs ! 🛫🎤🎶😎 https://t.co/GGQgIFPZOA
21:42Région : La crème de la race vers Paris. La sélection des animaux a eu lieu à https://t.co/BY18DwRcX7
21:20Région : La crème de la race vers Paris -> https://t.co/ABaltULCRS
20:10Périgueux : Des voeux à deux voix dissonantes -> https://t.co/eVILAE0fMt
18:33Châteauroux : Visite nocturne au conservatoire -> https://t.co/yrBYgC9N6s
18:32Indre : Maintien des vols vers Ajaccio, Nice et Londres -> https://t.co/l4YZu0z5b1
18:27RT : Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:27RT : Un député qui vote contre son propre amendement, une députée qui signe une tribune pour l’interdiction du… https://t.co/oEyzH77riA
18:09 Allez courage..
18:07Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:03Dordogne : « Le capitalisme est un ogre insatiable » -> https://t.co/jEjjS0J7tf
17:57Dordogne : Après l’incendie, le laboratoire se reconstruit petit à petit -> https://t.co/okrcmV2bG1
17:12Après Clandestino en 2017, le festival Check In Party réinvestira cet été l’aérodrome de Saint-Laurent pour trois j… https://t.co/vJ6vQ9fGVU
16:43Le Blanc : Le pôle dentisterie de l’hôpital étoffe son offre de soins -> https://t.co/MnW36zw1eN
16:42Carsac-Aillac : Un pôle médical en projet -> https://t.co/kphknlfHHW
16:42Argenton-sur-Creuse : Deux événements d’importance à l’agenda du Moto-Club -> https://t.co/yt4PY9EeA4
16:41Aigurande : Bingo géant in english please ! -> https://t.co/HWyBVeusx6
16:39Dordogne : La Maison de l’emploi privée de ses emplois ? -> https://t.co/mwQ5m9fRbm
16:35Indre : Les rendez-vous sportifs du week-end -> https://t.co/ReGaTxOnnM
16:04Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/naFx0Ks6L1 via
15:57Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! -> https://t.co/54JYA9EfjU
15:45Périgueux : Un nouveau trimestre aux accents éclectiques au Sans Réserve -> https://t.co/SBjZX1QGZT
15:44Périgueux : Concertation avec le personnel -> https://t.co/4PiDGj375E
15:38RT : Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
15:32Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
13:07RT : Colloque de l’incubateur de Limoges. Une salle attentive. Des interventions de qualité. Après Me Marie Golfier-Rouy… https://t.co/nGJfoZJ2CR

La pastelliste thevétoise Babeth Hymbert agrémente la MJCS

Depuis le 8 janvier et jusqu'au 2 février, le couloir aux murs blancs de la Maison des Jeunes, de la Culture et des Savoirs, est agrémenté des tableaux de l'artiste thevétoise Patricia Hymbert, que nous avons récemment rencontrée et qui nous a gentiment livré quelques pans de sa vie.
Née à Lourouer-Saint-Laurent, Babeth Hymbert a fréquenté en premier lieu l'école de cette commune puis celle de Thevet-Saint-Julien. Ensuite, elle est devenue pensionnaire de l'institution privée castraise Sainte Geneviève et ce jusqu'à l'obtention d'un baccalauréat de lettres et de philosophie.
Volontairement exilée au Royaume-Uni dans l'intention d'y parfaire son anglais et dans le but d'intégrer une faculté où l'on enseigne la langue de Shakespeare, elle a alors ressenti un impérieux besoin d'autonomie. Revenue au pays natal, elle a occupé un poste de maître auxiliaire au Blanc, à l'école privée Sainte Anne, obtenant en parallèle de son enseignement un certificat d'aptitude professionnelle au métier d'instituteur. Elle a préféré arrêter sa carrière et accompagner son mari dans la Drôme où le couple est demeuré pendant deux ans. Le retour s'est fait à La Châtre où l'on a accordé à la jeune femme un poste au secrétariat de l'antenne locale de la division départementale de l'Equipement, basée en premier dans l'ancien palais de justice puis rue Joseph Ageorges. En 2009, elle a fait valoir ses droits à la retraite.
le goût du dessin
dès l’enfance
Babeth Hymbert nous a dit avoir eu le goût du dessin (à la mine, à l'encre de Chine...) dès l'enfance. Un beau jour de l'année 1996, un coffret contenant des crayons permettant de pratiquer le pastel lui a été offert. Séduite, elle a perfectionné cette technique auprès de Françoise Amador dans L'atelier Saint-Pierre situé au pied du musée George Sand et de la Vallée noire ; et suivi les conseils judicieux de Colette Bernardet, plasticienne qui a longtemps transmis son art « avec une excellente pédagogie, laissant le champ libre à chacun », dans les locaux de la MJCS. Actuellement, dans ce même lieu, Babeth Hymbert y apprend à bien poser les doigts sur un piano avec Dominique Gérard pour professeur.
Patricia Hymbert a montré ses tableaux en de nombreux endroits de ce Berry qu'elle aime et dont elle reproduit souvent les paysages et les monuments ainsi que des natures mortes et des portraits. Entre autres, elle a exposé, peu après sa création, au musée des Racines de Thevet-Saint-Julien ; et plus récemment dans la salle du bureau touristique de Nohant. Là, quelques années auparavant, elle a participé à l'un des concours organisés en faveur de la sauvegarde de l'église dédiée à sainte Anne. Son tableau a obtenu la meilleure proposition lors de la mise aux enchères.
A signaler que la prochaine exposition à la MJCS sera issue de l'œuvre photographique des membres de l'association Berry Nature Environnement. Elle durera du 5 février au 5 mars et s'intitulera Vie sauvage en Boischaut Sud.

Renseignements auprès de la MJCS. Adresse : 16 rue Henri de Latouche, téléphone 02 54 48 08 23, courriel: mjclachatre@wanadoo.fr, site Internet: mjcslachatre.jimdo.com.