Fil info
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx
08:34 Quelle mascarade ...trois pékins de gauche ont appelé au secours les partis de gauche et que… https://t.co/nQRzli9szR
08:29RT : Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac! Contribuez à ce projet sur https://t.co/dwuSJvzThN
08:08Bergerac : Rencontres catholiques de lycéens dans une église en crise -> https://t.co/AP8mUm3qrK
08:00➡🔎 A l'assaut d' dans sur avec et Alexandra Kassar. La découverte d'un magnifi… https://t.co/d4KKxqAMmf
21:08RT : ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:43Région : 17 octobre 1961 : massacre à Paris -> https://t.co/BOsHaQssov
18:35ça pousse bien à Saint-Laurent-sur-Gorre, dans le bois, comme dans le jardin. Mais les gendarmes ont interpellé les… https://t.co/tO6LhezHJL
18:12Indre : Alerte sur les retraites, les syndicats appellent à manifester -> https://t.co/G374biUkHI
18:11Dordogne : Un an de prison ferme pour maltraitance sur un très jeune garçon -> https://t.co/Q4zPDNK0ki
18:10Indre : Lisztomanias : cap sur l’Orient -> https://t.co/lK3PQkghtf
18:03A nos lecteurs : Une coupure de courant intervenue lundi à Presstalis a entraîné la non présence de L’Echo chez le… https://t.co/DxxR2Au9Is
17:51Beynac-et-Cazenac : Beynac : une visite de la déviation perturbée par les opposants -> https://t.co/QWc0gGpC2z
17:36# # - -Vienne : «Love» ou «ma vie est un film» -> https://t.co/Fk1a4rY0WJ
17:33Dordogne : Sinfonia se décline en saison -> https://t.co/LHi62MOGx5
17:32# # - -Vienne : Quand des élèves nettoient la planète -> https://t.co/iXaw9oAL9n
17:26Réforme des lycées : grandes inquiétudes à Valadon à Limoges. Lire communiqué https://t.co/MxEsb5BBTn
17:15Sarlat-la-Canéda : Les Sea Girls : la Revue, un pur divertissement -> https://t.co/tiGCEkXrth
17:13Ribérac : Deux ans d’arts pour la jeunesse -> https://t.co/ejwOXdDNKK
16:46# # - -Vienne : Un cross solidaire pour les enfants du Tchad -> https://t.co/NUVVCUb6HG
15:49Bassillac : Le 9e art a rendez-vous à Bassillac -> https://t.co/IwBPhnMUXD

La pastelliste thevétoise Babeth Hymbert agrémente la MJCS

Depuis le 8 janvier et jusqu'au 2 février, le couloir aux murs blancs de la Maison des Jeunes, de la Culture et des Savoirs, est agrémenté des tableaux de l'artiste thevétoise Patricia Hymbert, que nous avons récemment rencontrée et qui nous a gentiment livré quelques pans de sa vie.
Née à Lourouer-Saint-Laurent, Babeth Hymbert a fréquenté en premier lieu l'école de cette commune puis celle de Thevet-Saint-Julien. Ensuite, elle est devenue pensionnaire de l'institution privée castraise Sainte Geneviève et ce jusqu'à l'obtention d'un baccalauréat de lettres et de philosophie.
Volontairement exilée au Royaume-Uni dans l'intention d'y parfaire son anglais et dans le but d'intégrer une faculté où l'on enseigne la langue de Shakespeare, elle a alors ressenti un impérieux besoin d'autonomie. Revenue au pays natal, elle a occupé un poste de maître auxiliaire au Blanc, à l'école privée Sainte Anne, obtenant en parallèle de son enseignement un certificat d'aptitude professionnelle au métier d'instituteur. Elle a préféré arrêter sa carrière et accompagner son mari dans la Drôme où le couple est demeuré pendant deux ans. Le retour s'est fait à La Châtre où l'on a accordé à la jeune femme un poste au secrétariat de l'antenne locale de la division départementale de l'Equipement, basée en premier dans l'ancien palais de justice puis rue Joseph Ageorges. En 2009, elle a fait valoir ses droits à la retraite.
le goût du dessin
dès l’enfance
Babeth Hymbert nous a dit avoir eu le goût du dessin (à la mine, à l'encre de Chine...) dès l'enfance. Un beau jour de l'année 1996, un coffret contenant des crayons permettant de pratiquer le pastel lui a été offert. Séduite, elle a perfectionné cette technique auprès de Françoise Amador dans L'atelier Saint-Pierre situé au pied du musée George Sand et de la Vallée noire ; et suivi les conseils judicieux de Colette Bernardet, plasticienne qui a longtemps transmis son art « avec une excellente pédagogie, laissant le champ libre à chacun », dans les locaux de la MJCS. Actuellement, dans ce même lieu, Babeth Hymbert y apprend à bien poser les doigts sur un piano avec Dominique Gérard pour professeur.
Patricia Hymbert a montré ses tableaux en de nombreux endroits de ce Berry qu'elle aime et dont elle reproduit souvent les paysages et les monuments ainsi que des natures mortes et des portraits. Entre autres, elle a exposé, peu après sa création, au musée des Racines de Thevet-Saint-Julien ; et plus récemment dans la salle du bureau touristique de Nohant. Là, quelques années auparavant, elle a participé à l'un des concours organisés en faveur de la sauvegarde de l'église dédiée à sainte Anne. Son tableau a obtenu la meilleure proposition lors de la mise aux enchères.
A signaler que la prochaine exposition à la MJCS sera issue de l'œuvre photographique des membres de l'association Berry Nature Environnement. Elle durera du 5 février au 5 mars et s'intitulera Vie sauvage en Boischaut Sud.

Renseignements auprès de la MJCS. Adresse : 16 rue Henri de Latouche, téléphone 02 54 48 08 23, courriel: mjclachatre@wanadoo.fr, site Internet: mjcslachatre.jimdo.com.