Fil info
06:24 Le Conseil Départemental de la Corrèze a mis le paquet d’entrée pour couvrir tout son territoire!
00:36Ce chat a pris l'habitude de lire le journal. L' pourrait faire un effort... https://t.co/SNgBZRz4N5
23:21Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/twYxAdSsmO via
22:39Super article de l', comme bien souvent d'ailleurs ! 🛫🎤🎶😎 https://t.co/GGQgIFPZOA
21:42Région : La crème de la race vers Paris. La sélection des animaux a eu lieu à https://t.co/BY18DwRcX7
21:20Région : La crème de la race vers Paris -> https://t.co/ABaltULCRS
20:10Périgueux : Des voeux à deux voix dissonantes -> https://t.co/eVILAE0fMt
18:33Châteauroux : Visite nocturne au conservatoire -> https://t.co/yrBYgC9N6s
18:32Indre : Maintien des vols vers Ajaccio, Nice et Londres -> https://t.co/l4YZu0z5b1
18:27RT : Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:27RT : Un député qui vote contre son propre amendement, une députée qui signe une tribune pour l’interdiction du… https://t.co/oEyzH77riA
18:09 Allez courage..
18:07Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:03Dordogne : « Le capitalisme est un ogre insatiable » -> https://t.co/jEjjS0J7tf
17:57Dordogne : Après l’incendie, le laboratoire se reconstruit petit à petit -> https://t.co/okrcmV2bG1
17:12Après Clandestino en 2017, le festival Check In Party réinvestira cet été l’aérodrome de Saint-Laurent pour trois j… https://t.co/vJ6vQ9fGVU
16:43Le Blanc : Le pôle dentisterie de l’hôpital étoffe son offre de soins -> https://t.co/MnW36zw1eN
16:42Carsac-Aillac : Un pôle médical en projet -> https://t.co/kphknlfHHW
16:42Argenton-sur-Creuse : Deux événements d’importance à l’agenda du Moto-Club -> https://t.co/yt4PY9EeA4
16:41Aigurande : Bingo géant in english please ! -> https://t.co/HWyBVeusx6
16:39Dordogne : La Maison de l’emploi privée de ses emplois ? -> https://t.co/mwQ5m9fRbm
16:35Indre : Les rendez-vous sportifs du week-end -> https://t.co/ReGaTxOnnM
16:04Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/naFx0Ks6L1 via
15:57Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! -> https://t.co/54JYA9EfjU
15:45Périgueux : Un nouveau trimestre aux accents éclectiques au Sans Réserve -> https://t.co/SBjZX1QGZT
15:44Périgueux : Concertation avec le personnel -> https://t.co/4PiDGj375E
15:38RT : Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
15:32Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
13:07RT : Colloque de l’incubateur de Limoges. Une salle attentive. Des interventions de qualité. Après Me Marie Golfier-Rouy… https://t.co/nGJfoZJ2CR

La Châtre : où en est l'activité commerciale ?

Devant une centaine d'auditeurs, le journaliste indépendant Olivier Ramezon a décrypté, en la comparant à d'autres et en mettant en avant jusqu'au moindre détail, la situation commerciale de La Châtre dont il a pour la première fois parcouru les rues ces derniers jours. Son rapide constat a été que, malgré d'indéniables atouts découlant d'une histoire bimillénaire qui a laissé un patrimoine architectural abondant et digne d'intérêt, bien qu'en partie caché, La Châtre offrant « une densité normale car l'on s'y croise, s'y côtoie, on y fait société ».
Plusieurs points significatifs ont été pointés, des transports publics au taux de pauvreté en passant par l'étalement urbain qui s'accentue mais qu'il conviendrait d'arrêter, l'achat de produits par le truchement de l'informatique devenu courant, la transmission non assurée d'un magasin, même lorsque celui-ci a acquis une clientèle fidèle, l'inquiétude face à l'extension constante des supermarchés en périphérie ou pour d'autres l'intention proclamée de plus en plus fermement en haut lieu d'y percer un contournement routier réservé aux camions.
Mais comme il a été indiqué par un habitant lors du débat qui s'est ensuivi, « La Châtre ne demeure-t-elle plus en réalité et à jamais qu'une sous-préfecture sans préfet, avec une gare sans train, un palais de justice sans instance judiciaire, un hôpital de proximité sans moyen budgétaire ? ». Les commerçants réunis en association y sont trop peu nombreux et donc peu actifs pour animer les rues et places. De plus, le dossier des panneaux de signalisation qui doivent être rénovés, indiquant fort mal la direction à prendre pour atteindre les équipements divers disséminés dans la cité, traîne depuis au moins 25 ans.
L'espoir d'un renouveau réside-t-il dans les voyages qui se multiplient à partir de la zone aéroportuaire de Châteauroux, où l'on attend aussi sans rien voir venir jusqu'à présent que des entreprises s'installent dans la zone d'Ozans?
Faut-il persister dans le choix de vivre, travailler, décider au pays de La Châtre?
Faut-il encore croire dans une volonté qui se manifestera peut-être un jour de la part d'un gouvernement ou de l'Etat de ne plus négliger les villes petites et moyennes, aux atouts indéniables, aux idées et projets qu'il faudrait recommencer à planifier et qui sont constamment et pleinement à soutenir par les élus et la population ?
L'avenir le dira, mais rappelons que chaque administré possède un droit de vote qui permet de remplacer ceux qui se seraient montrés incapables de résoudre les problèmes qui se posent et qui perdurent trop longtemps.