Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Berry nature environnement : appel au recrutement et resserrement dans les rangs

Voilà un peu plus de seize ans que l’association Berry nature environnement a été créée. L'un de ses membres fondateurs, Alain Pellier, en a été fait président d'honneur lors d'une récente assemblée générale qui a réuni une vingtaine d'adhérents. Ceux-ci  se comptent actuellement au nombre de 82, contre 99 en 2016. Ce qui a nécessité un appel au recrutement qui n'avait jamais été envisagé jusqu'à ce jour.
En l'absence de Patrick Baron, secrétaire, dans la lecture du rapport moral, Vianney Berger, président de l'association, a déclaré que cette baisse « méritera une analyse de ce mouvement soudain afin d'en comprendre l'origine et d'en tirer des enseignements. Ce n'est probablement pas dû à un immobilisme de notre part. Nous nous efforçons d'enrichir notre offre et ce en utilisant tous les outils dont nous disposons : bulletin, sorties, groupes de discussions. Il est vrai que l'absence d'oiseaux au cours de certaines de nos sorties ou le nombre parfois trop important de participants sont des obstacles à une bonne qualité de celles-ci mais le premier paramètre nous échappe totalement et le second n'a pas trouvé de solution miracle malgré quelques essais... »
Par la voix de Yann Talarczyk, membre du bureau, la proposition d'un resserrement, au propre comme au figuré, en une discipline librement consentie, lors des excursions mensuelles, a été acceptée. C'est-à-dire que chacun s'est engagé à demeurer près des uns et des autres promeneurs et, lorsqu'un sujet d'intérêt (animal ou plante, ou autres) s'est présenté et a été discrètement signalé, le silence devra s'imposer et les commentaires délivrés par les connaisseurs écoutés avec une attention certaine.
La désaffection constatée est d'autant plus étonnante que, depuis deux ans, Berry nature environnement s'est fait connaître du grand public en présentant plusieurs expositions photographiques qui ont généré au moins un succès d'estime.
En tous cas, Berry nature environnement a pensé bon de relancer une enquête déjà menée en 2002 afin de comparer l'état statistique des hirondelles de notre contrée, lesquelles se divisent en deux sous-espèces : rustiques et de fenêtre. Les hirondelles ont été jugées « emblématiques des difficultés rencontrées par de nombreuses espèces d'oiseaux tels la raréfaction des insectes, la fermeture des bâtiments abritant des colonies, l'impact du réchauffement climatique... » Cette enquête se déroulera au long de deux années, avec une possibilité d'extension à une année de plus.
Au plan financier, par la voix de Ginette Tisseron, en 2017, Berry nature environnement a obtenu un solde positif de 310,12 e. Il a été dévoilé un « trésor de guerre » de 3188,90 e. Vianney Berger a suggéré de ne pas conserver longtemps en caisse une telle somme.
Envoyé aux adhérents par courrier électronique, La Chavoche reste le bulletin trimestriel de liaison de l'association.
Denis Bonnet

Renseignements par courriel / berry.nature.env@wanadoo.fr   - site Internet / http://cahiersnaturalistes.free/bne

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.