Fil info
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr
19:09Indre : Mieux accompagner les conversions vers le bio -> https://t.co/dbzFGnKZ9R
19:06Indre : Fonction publique et salariés du privé unis contre la casse sociale -> https://t.co/957KkuScm9
18:47Indre : L’UFC-Que Choisir, du côté des consommateurs -> https://t.co/Zex8Oi1MHQ
18:32Périgueux : 1 600 Périgourdins en colère -> https://t.co/tY2ODUFHoS
18:29Coursac : Se souvenir, une grille de lecture de notre avenir -> https://t.co/s86WnRPvmG
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via

Berry nature environnement : appel au recrutement et resserrement dans les rangs

Voilà un peu plus de seize ans que l’association Berry nature environnement a été créée. L'un de ses membres fondateurs, Alain Pellier, en a été fait président d'honneur lors d'une récente assemblée générale qui a réuni une vingtaine d'adhérents. Ceux-ci  se comptent actuellement au nombre de 82, contre 99 en 2016. Ce qui a nécessité un appel au recrutement qui n'avait jamais été envisagé jusqu'à ce jour.
En l'absence de Patrick Baron, secrétaire, dans la lecture du rapport moral, Vianney Berger, président de l'association, a déclaré que cette baisse « méritera une analyse de ce mouvement soudain afin d'en comprendre l'origine et d'en tirer des enseignements. Ce n'est probablement pas dû à un immobilisme de notre part. Nous nous efforçons d'enrichir notre offre et ce en utilisant tous les outils dont nous disposons : bulletin, sorties, groupes de discussions. Il est vrai que l'absence d'oiseaux au cours de certaines de nos sorties ou le nombre parfois trop important de participants sont des obstacles à une bonne qualité de celles-ci mais le premier paramètre nous échappe totalement et le second n'a pas trouvé de solution miracle malgré quelques essais... »
Par la voix de Yann Talarczyk, membre du bureau, la proposition d'un resserrement, au propre comme au figuré, en une discipline librement consentie, lors des excursions mensuelles, a été acceptée. C'est-à-dire que chacun s'est engagé à demeurer près des uns et des autres promeneurs et, lorsqu'un sujet d'intérêt (animal ou plante, ou autres) s'est présenté et a été discrètement signalé, le silence devra s'imposer et les commentaires délivrés par les connaisseurs écoutés avec une attention certaine.
La désaffection constatée est d'autant plus étonnante que, depuis deux ans, Berry nature environnement s'est fait connaître du grand public en présentant plusieurs expositions photographiques qui ont généré au moins un succès d'estime.
En tous cas, Berry nature environnement a pensé bon de relancer une enquête déjà menée en 2002 afin de comparer l'état statistique des hirondelles de notre contrée, lesquelles se divisent en deux sous-espèces : rustiques et de fenêtre. Les hirondelles ont été jugées « emblématiques des difficultés rencontrées par de nombreuses espèces d'oiseaux tels la raréfaction des insectes, la fermeture des bâtiments abritant des colonies, l'impact du réchauffement climatique... » Cette enquête se déroulera au long de deux années, avec une possibilité d'extension à une année de plus.
Au plan financier, par la voix de Ginette Tisseron, en 2017, Berry nature environnement a obtenu un solde positif de 310,12 e. Il a été dévoilé un « trésor de guerre » de 3188,90 e. Vianney Berger a suggéré de ne pas conserver longtemps en caisse une telle somme.
Envoyé aux adhérents par courrier électronique, La Chavoche reste le bulletin trimestriel de liaison de l'association.
Denis Bonnet

Renseignements par courriel / berry.nature.env@wanadoo.fr   - site Internet / http://cahiersnaturalistes.free/bne