Fil info
21:24 : Des ateliers théâtre pour dénoncer les discriminations | L'Echo https://t.co/L4N1ho0lqg via
19:16RT : "On nous a vendu le carrosse et on se retrouve avec une citrouille !" Ce soir, meeting national de présentation d… https://t.co/FCMKINUa3c
18:52# # - -Vienne : Tous acteurs de la sécurité -> https://t.co/XSkZBBP0wf
18:50# # - : Soirée Upper Klub samedi à John-Lennon -> https://t.co/qgmZdrHkUv
18:46# # - -Vienne : Histoires d’animaux fantastiques au Moulin du Got -> https://t.co/MbmMzkP76O
18:43# # - -Vienne : Chasse : haro sur le «rodéo en 4x4» -> https://t.co/Y1ZdfaQ643
18:38Région : Monet à la sauce fresselinoise -> https://t.co/dHEdIA8TnF
18:20RT : La est en vigilance aux orages ⛈️. Soyez vigilant dans vos déplacements et si vous pratiquez une… https://t.co/pg0ypPqzHt
18:15Périgueux : L’unité pour nos droits -> https://t.co/UY2AbZ7SgM
18:12Coulounieix-Chamiers : La libre pensée à l’international -> https://t.co/uybwRECwga
18:11Châteauroux : La fête du sport pour tous -> https://t.co/5asfVwTLfP
18:10Indre : [intégral] Ciné-débat autour du « Champ des possibles » -> https://t.co/jUD5KqJfEL
18:00Froid, le métal ? A vrai dire, pas trop, enfin, pas pendant le Hammer. Disons plutôt qu’il a à peine le temps de re… https://t.co/suojgKGtUc
17:39# # - -Vienne : Rendez-vous jeudi et vendredi soir -> https://t.co/KzLt33kCF5
17:36Limoges Opéra rock à retrouver sur le scène de l'opéra théâtre de Limoges jeudi et vendredi à 20h. Plus d’une trent… https://t.co/7YTBj35h1x
16:55Brive-la-Gaillarde : Soyons pop & solidaire au quotidien -> https://t.co/hGLAeeiQbf
16:37RT : Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS

La convivialité, recette principale du théâtre Maurice Sand

Pour la première fois et grâce à l'association qui la supporte depuis plus de vingt ans, la salle de théâtre Maurice Sand est devenue cet été l'une des nombreuses parties prenantes de l'animation « Secrets de fabrique » qui incite tout un chacun à pratiquer le tourisme industriel dans ce département.
La deuxième « portes ouvertes », permettant au public de pénétrer dans la « bonbonnière » établie à l'italienne, et cela sans qu'un spectacle y soit programmé, s'est déroulée mardi en fin d'après-midi.
Dix personnes ont été enchantées de se laisser guider par Delphine Gabillat et Raphaël Bellet, respectivement directrice et régisseur de ce théâtre. L'histoire de cet édifice a été contée par le menu, depuis sa fondation par une compagnie religieuse de carmes jusqu'à sa rénovation en 1994, qui a d'ailleurs permis de retrouver et de mettre en valeur des vestiges architecturaux.
Bien entendu, il a été rappelé que George Sand y a fait rôder ses nouvelles pièces avec plus ou moins de succès. Que des comédiennes et des comédiens illustres s'y sont produits du Second Empire à la Belle époque. Et que des centaines d'amateurs y ont connu le trac et les bravos. Ainsi que, plus près de nous, l'un des chantres du Berry, Jean-Louis Boncœur, qui entraînait avec lui une troupe éphémère d'adolescents chaque fin d'année scolaire.
Du balcon aux coulisses, de la salle, qui contient 205 places assises, au foyer, le langage employé dans le milieu artistique a été décrypté, telle la double expression « côté cour, côté jardin ».
L'état d'esprit des promoteurs du théâtre castrais y a été en toute modestie dévoilé, fait à la fois de prudence quant à l'emploi d'un budget restreint, de recherche de pièces qui conviennent au lieu et à l'auditoire, et surtout d'un parfait sens de la convivialité envers ceux qui nous divertissent comme envers ceux qui les applaudissent.
Denis Bonnet

Prochains rendez-vous au théâtre : 21 août, 14 h, et 1er septembre, 10 h.