Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj

35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande

Au total, il y aura eu 64 inscrits à l'une ou l'autre des trois balades gourmandes proposées au long de cet été par ce que l'on prend l'habitude de dénommer « l'équipe » du musée George Sand et de la Vallée noire.
Le musée est actuellement privé de la gestion et de l'accueil pour cause d'inventaire, de réfection de ses collections, assortie de réflexion quant à son devenir, sur place (au n°71 de la rue Venose) ou peut-être ailleurs dans la cité.
Quoi qu'il en soit, afin de mieux illustrer une journée nationale  de la gastronomie, un nombre plus important, soit 35 personnes (contre 11 puis 18 aux deux fois précédentes) ont été admises à pratiquer samedi matin, scindées en deux groupes, une marche tranquille ponctuée in situ de brefs rappels et anecdotes historiques ou littéraires, le terroir local étant fort riche en ces matières.
L'air frais cédant peu à peu à une chaleur modérée, chacune et chacun a pu apprécier de longer les bords de l'Indre ; d'y côtoyer ce qui était autrefois un moulin ou une tannerie ; d'y constater que des jardins et des vergers contribuent à l'insertion professionnelle de gens en difficulté ou à la relaxation des autochtones; de se féliciter de la préservation des murs des anciens abattoirs, aux bâtiments construits en 1858, transformés en un centre de formation ; de connaître la légende singulière qui entoure le pont aux Laies...
Et bien entendu, à chaque étape, les promeneurs ont été ravis de pouvoir goûter d'excellentes collations faites maison, aux recettes anciennes, colportées de génération en génération dans les foyers berrichons ou rapportées par George Sand.
Animation à renouveler d'année en année, dès le début et jusqu'à la fin des beaux jours !
Denis Bonnet