Trois illustratrices de la paix primées à la mairie

Trois adolescentes ont été récompensées lundi pour leur contribution à un concours de la plus belle affiche de la paix porté par le Lions Club.

Ni Philippe Ménard, président de la commission de la jeunesse du Lions club castrais, ni Patrick Judalet, maire, pas plus que Monique Palat, première adjointe, ni la huitaine de conseillers municipaux présents, n'auraient manqué cette sympathique réception qui s'est déroulée récemment dans la salle d'honneur de l'hôtel de ville.
À 16 h, ce lundi, Myriam Bibard, principale du collège George-Sand, arrivait tout en accompagnant 25 élèves choisis pour s'être montrés les meilleurs parmi celles et ceux qui ont participé au concours annuel de la plus belle affiche de la paix relancé chaque année par le Lions Club à l'échelle internationale.
Professeur d'arts plastiques, Denis Carrasco y coopère depuis 2001, date coïncidant avec sa mutation dans notre cité, à un « énorme travail qui, cette année, a eu pour thème "la générosité, un geste du cœur". Fraîchement débarqués de la sixième et aussitôt propulsés dans ce projet dès la rentrée de septembre, les 127 concurrents provenant des cinq classes de cinquième plus quatre élèves de l'unité locale d'inclusion scolaire (ULIS) en situation de handicap, ont su aussi bien maîtriser la composition de l'image que le message qu'on leur demandait de faire passer. Ils ont consacré les vacances de la Toussaint à peaufiner leur dessin, à choisir les couleurs pour peindre leur œuvre. »
Trente-deux affiches numérotées et anonymes ont d'abord été exposées dans la salle des professeurs et soumises pendant trois jours à un jugement et à un vote. Les enseignants, les surveillants, le personnel d'administration et celui de la vie scolaire, de même que les cuisiniers et les techniciens de surface, ont eu la lourde tâche de sélectionner celles qui ont au final constitué à leurs yeux les plus belles affiches.
Au nom de Philippe Savy, actuel président du Lions Club, Philippe Ménard a remercié les édiles présents puis a exprimé son « admiration face aux collégiens qui ont participé à une compétition au rythme élevé, en affrontant un sujet particulièrement ardu, et qui ont ainsi relevé un grand défi. Ce thème de la générosité est proche de ceux du lionisme qui traitent souvent de la santé, de l'aide en direction des aidants, du diabète, de la mucoviscidose, du soutien aux personnes en difficulté et aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer... »
Patrick Judalet, « heureux et fier », a salué « les purs artistes qui ont réalisé des œuvres exceptionnelles, la créativité et l'harmonie des couleurs. Pour que la paix soit durable, elle a en effet besoin de cette générosité dont vous avez fait montre. »
Très attentifs pendant ces discours, les vingt-cinq collégiens ont eu le plaisir d'applaudir, en conséquence joyeuses mais émues, les trois adolescentes qui ont reçu en récompense de leur travail artistique un chèque de 50 euros pour la première, Marion Chabenat (12 ans, en 5e 3, de La Châtre) ; un chèque de 25 euros pour la deuxième, Zoé Pirot (12 ans et demi, en 5e 4, de Rezay), et pareil pour la troisième, Pauline Watelier (bientôt 12 ans, en 5e 3 également, de Montgivray). Ces lauréates auront la chance d'être invitées à un baptême de piste le samedi 15 juin dans le cadre d'un Autorétrosport auquel le Lions Club donne régulièrement la main pour son succès.
Au cours des mois à venir, Jean-Claude Pichon, conseiller municipal et membre actif du Lions Club, va s'efforcer de persuader les chefs d'établissements et professeurs des collèges de Sainte-Sévère-sur-Indre, Neuvy-saint-Sépulchre et Aigurande, de s'engager à recréer dans ces chefs-lieux un concours qui fait surgir des qualités non seulement picturales mais surtout et véritablement humaines.
Il reste aussi à espérer que les trois affiches ainsi mises en avant seront prises et considérées au plan national et obtiendront même un billet pour leur ultime consécration... aux États-Unis!
Sylvie Bonnet

Air Max 90 SACAI