Fil info
22:14 La Corrèze s'incline devant son groupe préféré https://t.co/SHfLEErjCG
20:51 Trop de places assises vendues ce soir pour le concert aux Trois Provinces. Les organis… https://t.co/KMqLYwzL2K
20:46 . Trop de places assises vendues... Les organisateurs demandent à ce que les plus… https://t.co/tvs7v12Ers
20:01 Salle comble ce samedi soir à salle des Trois Provinces. 4000 personnes venues de toute… https://t.co/b2kedDQSTH
17:55Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/Bjy7a3Guk5 via
13:00Région : Le chocolat, un produit courant et pourtant si méconnu | L'Echo https://t.co/yBddTy4LcE via

La Châtre en fête prépare une soirée cabaret

Le « recul » (selon le terme employé) désiré, exprimé et appliqué l'an dernier par Benoît Richard a été suivi du même effet en ce qui concerne certains membres du comité des fêtes local qu'il continue de présider, en un retour attendu. Benoît Richard se voit maintenant encore entouré de bénévoles invétérés mais aussi,
de manière réconfortante, par des arrivants dont l'énergie et les talents semblent de bon augure.
Lors de l'assemblée générale qui s'est tenue comme l'habitude en est prise au camping du Val Vert, samedi en fin de matinée, il a été rappelé, en remontant largement le temps, que l'année 2017 (l'année 2018 ayant été quasiment « blanche ») a, malgré alors une désaffectation indubitable dans ses rangs, bien occupé le comité. À commencer par une participation au salon de printemps les 8 et 9 avril, lequel a été qualifié de « réussite ». Le 24 juin, ce fut la traditionnelle fête de la saint Jean, place du champ de foire, prolongée fort tard dans la nuit. Le 29 juillet s'est déroulée la soirée des Cabignats, assortie d'un repas, au bord de l'Indre, près des bâtiments vénérables de la FO.RE.PA.BE. Les 15, 16 et 17 septembre, la déception des visiteurs, rejaillissant sur La Châtre en fête, partie prenante de la quatrième édition (depuis sa refondation) de la foire-exposition d'automne, installée dans l'espace de la rue des Rouettes, a été mise au compte non seulement du mauvais temps mais aussi à des promesses non tenues de la part des organisateurs en ce qui concerne un marché provençal. Pour mieux égayer les fêtes de fin d'année, le financement d'une calèche transportant les badauds, petits ou grands, avait été confié à La Châtre en fête.
Au plan de la trésorerie, au 31 décembre 2017, le comité enregistrait une recette de 13 964,70 e contre une dépense de 10 721,86 e, et possédait en banque la somme de 6998,59 e. La Châtre en fête n'a jamais demandé de cotisation à ses adhérents et ne réclamera pas de subvention à la municipalité pendant l'année en cours.
Repartie sur des bases plus stables, La Châtre en fête, sollicitée, a prêté la main au récital de la chanteuse Chantal Goya organisé le 17 février dernier par l'association Coup d'pouce pour La Châtre. Les 10, 11 et 12 mai (changement de date par rapport aux précédentes), viendra le soutien de la foire-exposition de printemps qui s'installera de nouveau dans l'espace de la rue des Rouettes. Le feu de saint Jean sera allumé le 29 juin. Le 20 juillet, énième « soirée des Cabignats » avec des airs des années 1980 transmis par le disc-jokey Jacky Bernardet. Les 16 et 17 août, participation aux Médiévales d'Ars (buvette, restauration). Et le 9 novembre, pour la première fois, ce sera l'organisation d'une « soirée cabaret » à la salle des fêtes, en partenariat avec l'association Les En'Soirées.
Denis Bonnet

Renseignements par courriel
benoit.richard@ch-lachatre.fr