Fil info
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal
00:31[Europe] Homologues danois reçus par l'école hôtelière du Périgord ! 👉 https://t.co/byHmj6wWCM
21:13 Visiblement, ce n'est pas pour tous les élèves...

Alerte financière à la Maison des jeunes

Alors que d'ordinaire l'assemblée générale des membres de la Maison des jeunes, de la culture et des savoirs n'attire guère plus de trente personnes, cette fois l'inquiétude provoquée par quelques mots inscrits sur l'invitation, donnant à penser que l'avenir de l'établissement paraissait incertain, a fait remplir l'espace de sa grande salle par une centaine d'auditeurs attentifs.
Nous reviendrons en détail au sujet des problèmes exposés de manière transparente par Stéphane Decruyenaere, président du conseil d'administration de la MJCS, et par Clémence Aubailly, sa directrice.
En résumé, un déficit d'exploitation, l'accumulation de sommes importantes dues, le montant exorbitant de la facture d'électricité, semble avoir gangrené la Maison des jeunes, laquelle forme une sorte de micro-société qui favorise des rencontres multiformes au travers d'activités diverses pratiquées par 701 adhérents au cours de l'année scolaire 2017-2018. Ce, depuis environ trois ans, malgré des découverts chroniques généreusement autorisés par une banque.
En interne, la réaction face à cette alerte financière a été forte et immédiate, des mesures d'économie ayant été prises ou envisagées. Un projet de redressement à moyen terme a été élaboré.
Il n'y a toutefois que les instances politiques, d'abord la communauté de communes de La Châtre et Sainte-Sévère-sur-Indre et la municipalité castraise, devant réclamer l'aide de l'assemblée régionale, de l'État et d'autres organismes, qui puissent sauver ce qui constitue un équipement de premier ordre. Non seulement parce qu'il a été récemment bâti mais parce qu'on y vit au quotidien des expériences uniques, des initiations au sport, au jeu, à différents métiers, qu'on y monte ou qu'on y reçoit des spectacles pour adultes et/ou pour enfants. Et surtout parce que s'y créent au fil des ans des liens solides et remarquables, et que s'y impriment des souvenirs inoubliables.
Nous souhaitons donc vivement que la MJCS, son équipe de six salariés, ses habitués, demeurant en osmose avec la population locale, sortent rapidement de cette mauvaise passe.
Denis Bonnet