Fil info
19:05 Je ne suis (je n'étais) que lecteur et je n'ai aucune information mais l'expressio… https://t.co/I8fLtcLSAR
12:40On apprend que les Gilets Jaunes de Haute-Corrèze viennent d’ouvrir leur nouvelle Maison du Peuple dans l’ancien Tr… https://t.co/DNFqfLJq3Y

Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages

Créé il y a 18 ans, Berry nature Environnement compte près de 80 adhérents cotisant soit 14 e (individuellement), soit 18 e (pour un couple). Lesquels éprouvent le regret, pour avoir presque tous connu cette figure sympathique, la disparition au début de l'été dernier d'Alain Pellier qui fut l'un des trois membres fondateurs, donnant son nom à l'association, occupant jusqu'à sa fin le poste de trésorier.
Depuis, aux côtés de Vianney Berger (président) et Patrick Baron (secrétaire), et après un intérim exercé par Ginette Tisseron, c'est Odile Aubert qui a repris l'écriture des livres de comptabilité. Un bulletin annuel, titré La Chavoche, assure le lien entre tous, amenés à se croiser au cours d'excursions dans la campagne à l'entour, fixées une fois par mois dans un calendrier illustré par l'une des meilleures photographies animalières prise en amateur par l'un ou l'autre des affiliés. Rappelons que ces sorties restent ouvertes à toute personne (adulte ou enfant déjà un peu grand) à condition de verser la somme de trois euros.
D'ailleurs, la demande de détermination d'espèces animales ou végétales est régulièrement faite en interne, à laquelle les « spécialistes » des oiseaux, des insectes, des plantes, formant des groupuscules axés sur la botanique ou les odonates, répondent dans la mesure de leurs connaissances ou de leurs recherches livresques. C'est la grue qui, particulièrement à chaque migration, augmente le nombre de messages échangés sur un support virtuel commun, loin devant les papillons et les fleurs.
Berry nature environnement répond volontiers à toute sollicitation en ce qui concerne le montage d'une exposition de clichés par ses adhérents. Ce qui a été le cas il y a quatre ans au musée George Sand et de la Vallée noire et aussi l'an passé à la Maison des jeunes, de la culture et des savoirs, deux établissements situés à La Châtre, ainsi qu'à la Maison des traditions de Chassignolles. Cet écomusée a renouvelé son invitation à l'égard de BNE : cette fois, ce sera du 4 mai au 30 juin.
Certains affiliés et d'autres personnes qui les ont rejoints se souviennent encore avec délectation du rendez-vous donné en Brenne au mois de novembre, quand les grues cendrées en cours de migration ont pu être admirées, se posant par centaines dans les champs, les pâturages puis au bord de l'étang de la Mer rouge, à la belle tombée du soir.
Deux décisions importantes ont été prises au cours d'une récente assemblée générale. La première consiste, pour des adhérents dont l'âge avancé devient aisément perceptible, à se rapprocher de la jeunesse en lui faisant partager concrètement leur passion commune. La seconde découle du constat attristant de l'indifférence générale en ce qui concerne des dépôts d'ordures s'étalant dans des endroits méritant pourtant d'être strictement préservés telles les rives des mares et des étangs. Appel a donc été fait en interne et avec succès pour créer une sorte de brigade d'intervention qui se chargera, en toute légalité, de ramasser ces déchets, sources de pollution.
Transmettre toute information fiable au sujet des deux espèces d'hirondelles (rustiques et de cheminée) qui nichent en milieu urbain, qu'il convient de distinguer l'une de l'autre, a été derechef recommandé.
Au plan financier, au 31 décembre 2018, l'association pouvait se féliciter d'un solde positif de 588 e et disposait de la somme de 4243,90 e.
Denis Bonnet

Air Jordan 3 For Kids-033