La bibliothèque transformée en « fablab » le temps d’une initiation

Casimir Jeanroy-Chasseux, fondateur et fabmanager (terminologie profesionnelle et néologisme), et Tiffanie Pichon, fabmanageuse, sont membres de l'association Wheeldo basée à Paris. Il s'agit d'un collectif dont la vocation est la diffusion de l’impression en trois dimensions à destination du plus grand nombre.
À l'initiative de la bibliothèque départementale de l'Indre, ils sont venus animer pendant cinq journées des stages de formation à la pratique des « fablabs » dans les bibliothèques du département. C'est ainsi que le personnel des bibliothèques de Valençay, Déols, Le Blanc, La Châtre, Vatan, ainsi que leurs usagers, ont pu découvrir et s'approprier les outils de fabrication numérique présentés.
Afin de rendre l'univers des fablabs  compréhensible et accessible, le « fablab mobile » a proposé des apports théoriques et des ateliers d'initiation. La bibliothèque intercommunale de La Châtre a accueilli cette session vendredi après-midi.
Avant que ne commence l’initiation, Casimir Jeanroy-Chasseux a explicité la charte des fablabs  et fait savoir comment créer un local véritablement appelé fablab : « Il faut respecter de nombreux critères, les plus importants étant l’ouverture au public, de proposer un certain niveau d’équipement en sachant que tous les projets qui ont lieu dans ce fablab doivent être partagés avec le plus grand nombre. On ne vient pas pour créer des outils brevetables ou envisager des projets que l’on va garder pour soi. »
Les fablabs permettent de créer divers objets nécessaires au quotidien. L'utilisation d'une imprimante en trois dimensions peut donner une seconde vie aux objets. Entre fablab et bibliothèque, des liens peuvent se tisser en termes d'offres et de services auprès des usagers de cet établissement.
Les participants au stage, bibliothécaires, animateur de la Maison des jeunes, de la culture et des savoirs, ont pu façonner des objets multiformes avec des outils de modélisation en trois dimensions tel un crayon numérique, s'essayer à la découpe d'un vinyle, s'exercer à l'impression en trois dimensions... Puis la bibliothèque a ouvert comme tous les jours ses portes à ses habitués, après que la dizaine de personnes ayant répondu à l'invitation furent reparties, enchantées de cette expérience.
Denis Bonnet

NIke Dunk SB MID