Fil info
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare

Peu nombreux, puisqu'ils n'étaient que vingt-cinq, les riverains de ce qui a été dénommé le quartier Saint-Lazare ont néanmoins exposé jeudi en début de soirée, dans la salle du centre de secours et d'incendie, des plaintes justifiées dont  la municipalité tiendra compte, sans aucun doute.
Laquelle était cette fois représentée par Patrick Judalet, maire, Sophie Vernaudon, Jean-Claude Pichon, Benoît Richard, Bernard Giraud, conseillers municipaux, Marc Touchet, secrétaire général des services, Mathieu Monnerie, directeur du service technique, et Manon Rousseau, en charge de la communication.
La promesse a été formellement faite pour l’année prochaine de l’installation d’une nouvelle aire de jeux aux normes actuelles, c'est-à-dire en plastique et non plus en bois, avec revêtement de sol assez épais pour amortir les chutes des enfants, entourée d’une haie arbustive, et close, à l’angle des rues des Maîtres-Sonneurs et Honoré-de-Balzac. Son coût a été précisé : pas moins de 40 000 euros. Rappelons que ce même type d’aire de jeux devra aussi équiper le terrain au bas de la résidence Laulière, située au bord de la route de Guéret.
La deuxième annonce, déjà faite lors d’une réunion du conseil municipal et systématiquement au cours des six réunions de quartier précédentes, se rapporte à la relance d’un projet de résidence pour seniors confiée à une entreprise privée et qui comportera, près du domaine du Parc, dans le prolongement d’un bassin de rétention, sur 14 terrains de 5 à 600 m2, une quarantaine de pavillons dont les locataires bénéficieront d’une bienveillance quotidienne assortie d'une surveillance électronique comme de services et commerces de proximité.
La remarque a été ensuite faite du non-respect général, de la part des chauffeurs routiers, de la limitation de leur charge à 3,5 tonnes. Des panneaux mieux situés, rendus plus visibles, changeront-ils cette mauvaise attitude ? De même, un sens interdit s’imposerait dans la rue Saint-Lazare avec le constat d’un virage dangereux et un passage pour piéton près de l’impasse du Clos-de-la-Grange. L’interdiction de stationner sur les trottoirs a été nettement spécifiée mais la tolérance envers ceux qui bravent la loi s’exercera encore longtemps. Il a été indiqué que l’envahissement des trottoirs par les ronces et autres herbes sauvages demeure l’affaire du voisinage, pas uniquement des agents municipaux en charge de ce genre de nettoyage, dont l’effectif est passé de 60 en 1998 à moins de 30 aujourd’hui ; l’intercommunalité mutualisant en principe les moyens en hommes et en matériel. Dans l’impasse du Clos-de-la-Grange, l’éclairage public serait déficient depuis un an et demi, l’ampoule déréglée s’allumant pendant le jour et non la nuit comme il se devrait logiquement. Des plaques de rue en plastique, sur lesquelles les noms s’effacent, seront remplacées bientôt, dans le courant du mois de juin ou au début du mois de juillet, dans le grand mouvement d’implantation d’une signalétique nouvelle qui concernera toute la ville.
L’entretien de la salle des fêtes supposera, dans l’immédiat, le remplacement des rideaux noirs qui permettent d’y procurer une pénombre salutaire quand le soleil frappe à travers les vitres ou quand il s’agit d’y faire l’obscurité pour un spectacle. Il a été admis qu’une réhabilitation complète serait nécessaire pour ce bâtiment construit en 1980 et devenu obsolète. Mais pas pour tout de suite...
Denis Bonnet
La dernière réunion de quartier aura lieu le mardi 28 mai, à 19 h, au Foyer des jeunes travailleurs, dans l'espace Louis-Pasteur.

Air More Uptempo