Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Joëlle Sévilla est passée par là... et y reviendra !

Etoile montante du petit ou du grand écran, fringant jeune premier, comédienne chevronnée, acteur presque centenaire mais encore alerte, humoriste à succès, bien que possédant leur rôle de manière innée ou poussés par la passion, tous ont nécessité d'une formation au théâtre, au cabaret, au cinéma, à la scène en général.
A Lyon, sous la raison sociale de L'Acting Studio, Joëlle Sévilla dirige l'un de ces lieux qui regroupe, selon un document qui nous a été fourni : une école professionnelle d'acteurs, des ateliers théâtraux pour la jeunesse et les amateurs, une société de production théâtrale et audiovisuelle, une compagnie théâtrale, une salle de spectacle dénommée Le petit jeu de paume, des salles de répétitions et d'audition, des locaux de production; auxquels s'ajoutent chaque été un stage à la fois ouvert à tout public et aux professionnels.
C'est cette dernière expérience que l'association Coup d'pouce pour la Châtre a sollicitée par l'intermédiaire de Patricia Darré, sa présidente. Animatrice radiophonique, écrivaine, surtout enfant de La Châtre, celle-ci côtoie depuis 2013 et fort amicalement Joëlle Sévilla, connue pour avoir cocassement incarné Dame Séli, belle-mère du roi Arthur (son fils dans la vraie vie), dans la série télévisée Kaamelott qui ne cesse après M6 de repasser en boucle sur plusieurs chaînes privées.
Entraînant dans ce que l'on sent être l'un de ses irrésistibles mouvements quelques-uns des professeurs de L'Acting Studio, la comédienne a accepté de superviser à La Châtre un stage de formation qui se tiendra (dans un lieu non encore fixé) du 5 au 10 août et sera clôturé par la représentation d'une pièce ou d'une suite de saynètes choisie et travaillée sur place par les impétrants. Ceux-ci pourront se dire ensuite, en reprenant en substance les propos gouailleurs mais tout aussi tranchés, basés sur une expérience indéniable, de Joëlle Sévilla, récemment présente dans un hôtel-restaurant de la cité castraise : « Même si je ne deviens pas acteur, au moins j'aurais essayé. Car certains réussissent, d'autres non, dans ce métier où l'on est extrêmement cadré, soumis à des techniques strictes qui exigent donc une formation solide. Si quelqu'un s'y révèle, il n'aura pas de regrets. En France, la formation n'est pas assez pointue. On le remarque puisque les pays scandinaves nous dépassent à présent en matière cinématographique et de séries télévisées. A La Châtre, pendant ces cinq jours, ce sera un enseignement dispensé de façon intense, ça va même cavaler. Ce ne sera pas de tout repos. Mais si des talents, une intériorité s'y révèlent, si des prises de consciences se font, j'aurais rempli mon contrat. Ce métier de comédien, quand on l'exerce, on n'en changerait pour rien au monde. Avec la valise toujours devant la porte... »
Concrètement, pour les stagiaires (16 ans au minimum, sans restriction d'âge ensuite) auxquels il est promis par avance de la part de Joëlle Sévilla que « sera abordée toute la palette de ce que les acteurs doivent observer », la somme de 300 euros pour un adulte et de 200 euros pour les jeunes sera demandée. ll sera loisible de loger chez l'habitant, en s'informant par le biais de l'office de tourisme. En dehors des cours, qui occuperont toutefois une grande partie de chaque journée, chacun sera incité à découvrir le pays de La Châtre.

Renseignements et inscription par courriel : coupdpoucelachatre@gmail.com

nike air max 2019 release