Fil info
13:39 Dans les années 60, Poulidor alors qu'il faisait le tour de France, a tenu une chr… https://t.co/NVmEigVJQu
13:28Une photo qui aurait passé dans l' si... L', , le va de deuil en deuil... S… https://t.co/AK8PrMSdXj
10:37Mercredi, Alain s’est levé un quart d’heure avant minuit. Comme d’habitude. Il a claqué quelques bises à… https://t.co/KQgcm8Sc1I
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.

Les « Arts en fête » expose cinq artistes

Une exposition artistique, « Les Arts en Fête », réservée aux peintres et sculpteurs de la région, voilà l’idée séduisante portée par le Lions club de La Châtre.
En effet, du 24 août au 8 septembre, ce ne sont pas moins de trois peintres, une plasticienne et un sculpteur qui seront exposés aux regards des amateurs d’art à la salle d’exposition de La Châtre, à côté de la mairie.
Jean-Claude Bourry, président du Lions club de La Châtre, explique ce rendez-vous artistique : « Ce sera la 24e édition de notre manifestation que nous avons lancée en 1993. L’idée est simple : animer la ville et la région en donnant à des artistes locaux l’occasion d’exposer leurs travaux. Naturellement, comme c’est le cas pour toutes les actions que nous menons, la totalité des bénéfices de cette exposition sera reversée à une œuvre locale. En effet, les artistes acceptent de céder une partie des sommes recueillies sur la vente de leurs œuvres à notre club. Cette année sera un grand cru puisque nous aurons le plaisir de présenter le travail de trois peintres, une plasticienne et un sculpteur de la région. Des artistes qui méritent le déplacement d’autant que nous restons attentifs à ce que tous les styles soient représentés et que ces œuvres soient accessibles à toutes les bourses. C’est ainsi qu’on pourra acquérir des toiles à partir de 70 €. » Seront accueillis cette année : Monique Perret, Brigitte Lucas, Fernande Evrard-Bougarel, Yvonne Bernardet, et CX.
Bref, pour passer un bon moment, se faire plaisir et, éventuellement, en cas d’achat, participer à une bonne action, le salon « Les Arts en fête » est l’endroit parfait.
Salon Les Arts en Fête de La Châtre, salle d’exposition, tous les jours (sauf le lundi) de 15 h à 19 h (ainsi que les samedis de 10 h à 12 h), du 24 août au 8 septembre. Entrée gratuite.

Les artistes invités

Monique Perret
Artiste peintre native de la Drôme, Monique Perret est depuis quelques temps installée à Châteauroux. Elle a débuté sa carrière artistique il y a trente ans et a commencé à pratiquer l’aquarelle et l’acrylique. Longtemps peintre des horizons chauds et ocres, elle présente aujourd’hui son nouveau travail entre terre et ciel. Elle cherche son inspiration entre la Brenne et la Creuse pour y saisir les ambiances si particulières de ces régions. Peintre du mouvement, son langage pictural saisit l’instant
et la fugacité.

Brigitte Lucas
Brigitte Lucas, alias « Léa Luka » pour peindre, s’investit dans toutes sortes de techniques, mais plus particulièrement dans celle des collages chère aux surréalistes, après avoir rencontré en Touraine la fille d’André Breton. À Châteauroux, sa ville natale, où elle est revenue vivre depuis quelques années, elle anime des ateliers qui mêlent créativité par les collages et techniques de relaxation par la sophrologie qui favorise la visualisation d’images et de couleurs.

Fernande Evrard-Bougarel
La plasticienne castelroussine, Fernande Evrard-Bougarel, de son nom d’artiste « Isidore Bonaventure », cueille la matière première dans tout ce qui l’entoure : images de magazines, tampons d’égouts, opercules de pots de crème… et les fait revivre dans d’autres espaces, métamorphosés à l’aide de pinceaux, encres, cires, huiles, galons, fer à repasser, machine à coudre dont l’aiguille perce puis relie les fragments de mémoire.

Yvonne Bernardet
Yvonne Bernardet s’installe définitivement à Briantes en 2006, à l’heure de la retraite. Déjà, elle s’intéressait à toutes les méthodes de peinture créative, mais depuis quelques temps, Yvonne Bernardet est très inspirée par la méthode du « pouring ». Il s’agit d’un art abstrait qui consiste en une application de coulées aléatoire, d’accumulation de cellules, d’écailles colorées, sans toucher un pinceau.

CX
Xavier Carnet, alias CX, découvre le travail du fer en 1998, par pur hasard, après l’acquisition d’un poste à souder. Assembler des ferrailles les unes aux autres : boulons, cadenas, rétroviseurs, plaques d’immatriculation, clous, clés, vieux réveils et ce sont les « Abstractions métalliques » qui naissent.
Ou encore un réservoir de moto qui se transforme en tête de vache… ainsi prennent forme toutes sortes de « Bestioles ». Pour CX, rien n’est à jeter, tout est utilisé : « C’est la ferraille qui commande, le fer ne se laisse pas faire. »