Fil info
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz

3 graines de champion!

Sur la commune de Compreignac, le club de Judo va plutôt bien. Avec un nombre de licenciés en hausse depuis 3ans (le club jumelé à celui d’Ambazac est passé de 87 à 175 licenciés), un entraîneur hors pair avec l’ancien champion du monde (médaille de bronze 2010) Thierry Fabre et quelques licenciés, qui ont beaucoup de volonté, le club arrive à former des graines de champion.
Trois jeunes Judoka âgés de 15ans : Fany Jarry, Rémi Dubois et Colin Chambord, sont tous les 3, Compreignacois, et depuis cette année, ont gravi les échelons. Pour 2 d’entre eux, Rémi et Colin, c’est   la structure pôle Espoir (centre d’entraînement de haut niveau) de Limoges qui les accueille désormais. Pour Fany, elle est sportive associée et s'entraîne chaque       semaine (1 fois) au pôle espoir et compte postuler à la rentrée prochaine. Tous les 3 pratiquent le    judo depuis l’âge de 4 ans et tous ont été sélectionnés puis ont participé aux championnats : départemental, régional et coupe de France. Palmarès : Fany a terminé 1ère en moins de 63kg en championnat départemental et été en plus sélectionnée en coupe de France individuelle, dans la catégorie minime. Colin a terminé 1er en moins de 50kg en championnat départemental et Rémi a terminé 2e en moins de 50kg.
De ces graines de champions, Thierry Fabre dit : «Ces jeunes sont de vraies locomotives et ce sont de vrais exemples pour les autres» ; et de rajouter : « ils ont une sacrée mentalité et possède les atouts d’une maturité tardive ». Pour Rémi et Colin dits « tic et tac », « c’est un nom que leur donnait leur ancien entraîneur » explique Thierry Fabre, le judo est comme un don depuis qu’ils sont petits ; leur 1er entraîneur Gaylord Gourong disaient d’eux qu’ils avaient un très gros potentiel et qu’avec du travail ils arriveraient loin. L’aventure pour ces jeunes ne fait que commencer ; internes au Lycée Renoir de Limoges, ils s’entraînent 2 fois par jour et débutent une filière sportive de haut niveau. « Il faut s’accrocher la 1ère année » explique Thierry Fabre « mais tous, sont des compétiteurs avérés et ils accompliront de belles choses ».
« le judo est un sport très difficile
qui demande
de l’engagement »
Côté pôle espoir, Colin Chambord explique que si ses parents ont choisi pour lui la discipline quand il était petit, il y a vite pris goût. Ce qu’il apprécie dans sa pratique c’est l’autonomie et la compétition, qui lui procurent joie et adrénaline. Son rêve : faire parti de    l’équipe de France de Judo. Pour Rémi Dubois, « le judo est un sport très difficile qui demande de l’engagement ; il me permet donc de me dépenser et me surpasser et c’est aussi un sport avec de grandes valeurs qui m’a permis de m’assagir et de me contrôler ». Le fait d’être en Pôle Espoir pour le jeune sportif est une « chose merveilleuse » car il peut allier études et judo. Cette structure lui permet d’améliorer considérablement son niveau en judo également. Le rêve de Rémi : atteindre le haut niveau.
Un club ou on forme de futurs champions
Le club de Judo : l’OJA d’Ambazac compte sur la seule commune de Compreignac une trentaine de jeunes judoka, qui pour certains, la discipline est aisée. Par exemple, il y a Pierre Papy qui a terminé 3e en coupe de France individuel dans la catégorie minime ou Enzo, le petit frère de Fany Jarry, qui à l’âge de 11 ans a fini 2e au tournoi régional de Guéret. Il y aussi Noah, qui, seulement âgé de 5ans a gagné le tournoi des Monts d’Ambazac. « Sur Compreignac, nous avons beaucoup de bons éléments, la seule chose qui est dommageable c’est que la plupart sont assidus pour les entraînements mais ne se présentent pas aux compétitions » explique Thierry Fabre. L’entraîneur précise que sur Ambazac, les jeunes sportifs s’investissent davantage « Si ces jeunes se présentaient lors des compétitions, nous aurions encore plus de champions ». Et l’entraîneur explique alors que faire des compétitions « fait grandir » l’élève, que ces dernières ont un rôle pédagogique, car elles permettent aux judokas de corriger plus rapidement leurs erreurs. Pour les 3 pôles espoir, les parents sont très dynamiques, investis et encouragent et pour faire un bon athlète il faut l’élève mais aussi les parents. « C’est une victoire qui s’obtient ensemble », termine Thierry Fabre.
Nathalie Petoux

Commentaires

Thierry Fabre, je ne sais si il se souvient de moi, mais moi je me souviens bien de lui pour l'avoir connu comme élève il y a quelques années dans un collège de la ville de Limoges qu'il fréquentait. Un coquin que j'aurai bien plaisir à revoir si l'occasion se présente.