Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Le verre de terre: un «projet pour la planète»

Le ministère de la Transition écologique, a lancé en juillet 2017,  sous l’initiative de Nicolas Hulot, un appel à «projets pour la planète».
Sur 1.700 projets reçus, 188 ont été sélectionnés pour être soumis à un vote citoyen. L’un d’entre-eux «Sauver le ver de terre, l'un des premiers marqueurs de la biodiversité», porté par Christophe Gatineau et son association «Le Jardin-Vivant» de Compreignac, a été retenu.
Le projet «Sauver le ver de terre, l’un des premiers marqueurs de la biodiversité» a été pensé par Christophe Gatineau afin de sensibiliser les agriculteurs, les futurs agriculteurs et les jardiniers sur l’intérêt agronomique et économique du ver de terre. «Colonne vertébrale des sols vivants, première biomasse animale terrestre, le ver de terre est l'auxiliaire le plus précieux pour une agriculture durable», explique Christophe Gatineau. Et de rajouter: «L’avenir des sols repose donc sur ces laboureurs infatigables créateurs du complexe argilo-humique, qui en permanence rajeunissent les sols». Selon une information rapportée par le CNRS, le travail des vers de terre rapporterait un milliard d'euros à un pays comme l’Irlande. Le premier travail du projet est donc pédagogique puisqu'il vise à mieux faire connaître la fonction écologique des vers de terre.
Enjeu d’un projet
pionnier
L’enjeu du projet  est colossal puisque le ver de terre est le principal acteur de la bonne santé des sols. Et comme 95 % de notre alimentation dépend des sols, il est important de les préserver.
Cette initiative fera prendre conscience à l’agriculteur du potentiel économique qu'il a sous ses pieds.
Une finalité?
Si le projet compreignacois est retenu par vote des citoyens (jusqu’au 11 mai), il sera annoncé et démarré en juin prochain (par le ministère);  il sera soutenu par un ouvrage, le dernier de Christophe Gatineau: «L’Éloge du ver de terre»  qui sortira cet automne. L’éditeur «Sable-fin» apportera également sa contribution dans la réalisation du plan d’actions. Ensuite des partenariats seront conclus au fur et à mesure de l’avancement du projet (avec  les CDI, les chambres d’agriculture, les libraires… et  le blog du Jardin-vivant.
Lorsque l’on demande à Christophe Gatineau ce que cela représenterait pour lui si son projet était finaliste, il répond: «D'abord, ce sera une première mondiale, la première fois qu'un gouvernement sera obligé de prendre en compte l'existence du ver de terre comme un acteur majeur de la biodiversité. Et comme le ver de terre est l'ADN de mon travail, ce serait une première récompense. Ensuite, nous irions au cœur du problème, dans les lycées agricoles pour sensibiliser les futurs agriculteurs à coopérer avec la colonne vertébrale des sols vivants. Enfin, ce projet mettra en lumière le Limousin comme une terre d'innovation», termine l’agriculteur.
Nathalie Petoux

jordans for sale kids