Fil info
15:45Périgueux : Fouilles archéologiques à Sainte-Marthe -> https://t.co/3yYfOepoQ5
15:37Périgueux : « Jusqu’à maintenant on a été gentils... » -> https://t.co/qcHDMfSwPj
15:32Périgueux : Isabelle Valode à la Galerie 66 -> https://t.co/jMP1A0n1of
12:45Périgueux : Des sapeurs pompiers de la Dordogne à Paris... et ils en ont gros sur la patate -> https://t.co/6ozimU2r6E
11:23# # - -Vienne : «Deux pruneaux dans le bocal» avec la compagnie Asphodèle à Jules-Noriac -> https://t.co/FJafOvtED1
11:21# # - : Création au théâtre de l’union, «Frida jambe de bois» -> https://t.co/C2lUL4h9Rd
11:19# # - -Vienne : Les Automnales, un festival de saison -> https://t.co/rDC7ZZJyA4
11:16# # - -Vienne : Amis du Musée de la Résistance de Limoges: ces objets qui nous parlent du maquis -> https://t.co/F4ffPVR3po
11:11# # - -Vienne : « Généalogie et histoire des Marchois et Limousins » à la chapelle de la Visitation -> https://t.co/e4YIh5K1nv
11:04Région : Procès Serena, l’improbable reconnexion à sa mère et au monde -> https://t.co/dOusXSy6qI
10:53Région : Un mois pour se convertir au bio -> https://t.co/MYFEGMvWQR
09:24Corrèze : Appel au rassemblement pour soutenir Sylvie | L'Echo https://t.co/VVOZaOCvpH via
08:22Suite aux vents violent, un arbre est tombé hier soir près des habitations à , rue le Cid.… https://t.co/fsVQDEr4Dk
05:50Sarlat-la-Canéda : Opération coup de poing ce mardi 15 octobre -> https://t.co/En3CN757Ar
22:46Trélissac : Deux blessés désincarcérés par les sapeurs pompiers -> https://t.co/Q5uYdOmyHw
22:18Saint-Paul-de-Serre : Un motard gravement blessé dans le Grand Périgueu -> https://t.co/ISRlLHNsYn
19:16Larche : Chasse aux déchets sauvages ouverte ! -> https://t.co/BdgxMlpjow
18:58RT : Derrière Zemmour, l’irrépressible banalisation de l’extrême droite dans les médias via https://t.co/bfcFXMeYh2
17:54Vous les croiserez sûrement ! La team des jeunes de sera de la partie pendant les vacances de la Tou… https://t.co/UURIejsocH

Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire

Hervé Labetoulle, ancien résistant, a remis son témoignage aux enfants de la commune.

Le 8 mai dernier, sur la commune de Compreignac, la commémoration de la seconde guerre mondiale a connu un moment fort. En présence des maires de Compreignac et de Thouron, Hervé Labetoulle, ancien résistant, a partagé son histoire.

Le 8 mai est le temps où chacun se souvient… les horreurs de la guerre, la fragilité de la paix, la vulnérabilité de l’être humain capable du meilleur mais hélas aussi du pire quand la passion suppléante la raison et qu’il perd la conscience de son appartenance à la grande chaîne humaine, appartenance qui lui confère des devoirs garants de chaque liberté individuelle. Pour se souvenir de ces moments forts et transmettre une partie d’histoire à la jeunesse d’aujourd’hui, le 8 mai dernier, M. Hervé Labetoulle, ancien résistant, a remis à chacun des élèves (CM1-CM2 du RPI Compreignac-Thouron) une clé USB, offerte par la mairie de Compreignac et contenant son témoignage sur la Résistance (copie du CD réalisé en 2017 par le Musée de la Résistance).

Histoire

Hervé Labetoulle, 93ans, était le 6ème d’une fratrie de 8 enfants; avec 3 frères mobilisés, il s’est engagé dès l'âge de 16 ans dans la Résistance. Témoignage serein de cet engagement, l'homme fait toucher du doigt les difficultés extrêmes de ce moment de notre histoire. Les jeunes enfants peuvent avoir du mal, à l’heure où les supermarchés regorgent de marchandises, à imaginer le travail que peut représenter pour la mère d’Hervé, l’envoi d’un colis/mois à chacun de ses trois fils mobilisés. «Elle ne faisait plus que s’occuper des prisonniers» déclare ce dernier. Une fois par mois, cela revient vite et réaliser 3 colis est une tâche ardue quand tout manque, que les allemands ont raflé toutes les conserves. C’est à travers ces colis qu’Hervé a pris ses 1ers risques. Il introduisait dans les boules de pain des renseignements; et plus tard, une boussole qui a permis l’évasion d’un de ses frères. Des frères prisonniers, un climat insupportable où la surveillance est permanente, les libertés bafouées ont fait naître chez Hervé Labetoulle «une volonté de chasser l’ennemi». Avec modestie et précision, il raconte comment Charpin (c’est son nom de Résistant) a participé à cette Résistance, avec des temps forts, des prises de risques intenses depuis ce lieu-dit de Fontarneau situé sur la commune de Bonnac la Côte. Embuscade à La Jonchère, rafle à Limoges, traversée difficile de St Jouvent, les petits coins tranquilles du Limousin ne l’ont pas été pendant cette guerre. Hervé conclut : «Les récits de mon père sur la guerre de 14 m’avaient marqué ; on ne peut pas faire la guerre tous les 25 ans. Le but de cet engagement: devenir amis avec l’Allemagne. Avant, on ne s’aimait pas ; maintenant, nous avons construit l’Europe».

N.P

 

Nike Ambassador 11