Fil info
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

Un legs de 100 000 € pour la commune

Le geste de Roselyne Bazille permettra de financer un centre socio-culturel. Une dernière marque de générosité pour celle qui a consacré une grande partie de sa vie aux autres, à travers le tissu associatif comme dans son engagement au conseil municipal.
Roselyne Bazille a toujours été une femme d'une grande générosité. Décédée en septembre dernier d'un cancer foudroyant, à l'âge de 71 ans, célibataire et sans enfant, elle avait décidé de léguer ses biens à diverses associations et fondations (SPA, Fondation du Patrimoine, Ligue contre le cancer) ainsi qu'à la commune, où elle a vu le jour le 2 février 1946.
Comme bon nombre de familles à cette époque, Roselyne suit ses parents partis travailler à Paris, chez Renault, avant de déménager en Normandie. Elle y fait carrière en tant que secrétaire de direction, puis devient directrice adjointe d'un EHPAD en région rouennaise. Elle n'oublie pas pour autant son village natal, où elle possède sa maison qui deviendra sa résidence principale à la retraite.
Sollicitée par Daniel Déjollat, maire, elle intègre alors le conseil municipal. Très investie dans la vie sociale et associative locale, sensible à la cause animale, elle préside aux destinées de la Croix-Rouge du Blanc ainsi que de la Société protectrice des animaux. « C'était aussi une grande mélomane, qui affectionnait particulièrement la musique classique et la chanson française. Elle a d'ailleurs fait don de tous ses disques à l'école municipale de musique blancoise », précise le maire,  qui a appris par le notaire, à la lecture du testament, que la commune était destinataire d'un legs de 100 000 €.
Une salle socio-culturelle pour tous les publics
« Notre objectif est d'utiliser cet argent à l'aménagement d'une salle commune à tous les habitants, peut-être avec un espace bibliothèque, où à d'autres usages dans une maison que nous possédons au 8, place des Combattants. Le conseil municipal réfléchit... », commente Daniel Déjollat.
À ce jour, une seule certitude, la salle portera le nom de Roselyne Bazille, en hommage à une femme au grand cœur.
Martine Tissier

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.