Fil info
17:34RT : rend hommage à Gérard Vandenbroucke qui nous a quittés. Un grand amoureux du dessin de presse qui… https://t.co/KbFmXODrlQ
15:04RT : Hommage de à Gérard Vandenbroucke qui nous a quitté hier soir. https://t.co/hbyLR3AZlW
14:28Sur le facebook du salon de presse et d'humour de St-Just-le-Martel : "Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur… https://t.co/E7zDSGGEro
14:10Gérard Vandenboucke aura jusqu'au bout œuvré, via ses mandats, pour l'intérêt collectif. https://t.co/P15PpNcKnl
14:05De nombreux témoignages d'amitié et de respect après le décès de Gérard Vandenboucke. Quelqu'un a dit "ton sourire… https://t.co/sLB7bb4zbx
14:03Région : De nombreux témoignages saluent un homme de qualité -> https://t.co/iSSA0NNKZp
13:06Tenir les tables de marque, administrer les licences des joueurs, démarcher les sponsors, réserver les gymnases. « … https://t.co/WHzwNN7Apq
11:23Accueil des nouveaux arrivants à la mairie de Limoges. entouré de plusieurs de ses adjoints leur souha… https://t.co/gzxKF6N8nw
09:47Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/RxmfXy49Q8
09:46Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/YgfRHIgotL
08:54# # - -Vienne : Départ en vacances: des contrôles pour votre sécurité -> https://t.co/1waGgwrcpN
08:51# # - -Vienne : CCollectif citoyens : le pouvoir d’achat comme seul sujet de préoccupation -> https://t.co/IhxKNiGSE9
08:47France : Salon de l'agriculture: Massif ne manque pas d’assurance -> https://t.co/pqtAntyhfY
08:43Région : Salon de l'humour de Saint-Just: «C’est vraiment pas le moment de la fermer...» -> https://t.co/clreXx5j7Q
08:33Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/ksaVb8UsLL via
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7

La fée électricité au fil de l’eau

Energie

Le Groupe d’exploitation hydraulique EDF de la vallée de la Dordogne et l’agence une rivière un territoire Développement ont présenté cette semaine leur bilan d’activités en 2014 et dessiné les perspectives de 2015. L’acteur historique de l’électricité durable reste un acteur économique important pour nos territoires.

Pour EDF Hydraulique vallée de la Dordogne, ça coule de source...
Producteur d’électricité verte à l’heure de la transition énergétique, gestionnaire de l’eau garant de la biodiversité,  acteur économique incontournable... EDF vallée de la Dordogne  compte dans le paysage et compte bien durer dans le temps.
En Corrèze, les plus importantes installations à Bort-les-Orgues, Chastang, Sablier, Marèges sont les fleurons industriels de cette puissance de feu de l’eau !
A cette infrastructure pourrait s’ajouter un jour le projet important porté par EDF avec la STEP de Redenat (Station de transfert d'énergie par pompage). Un chantier à un milliard d’euros  si l’Etat confirme le Groupe dans le renouvellement des concessions. Au fil de l’eau claire de Bort-les-Orgues à Bergerac,  six groupements d’usines s’activent pour produire l’électricité. La  capacité actuelle des installations de 1.550 MW de puissance installée correspond «à un gros réacteur nucléaire de type EPR» rappelle Renaud Crassous directeur EDF de la vallée de la Dordogne.
«C’est un outil de production puissant, d’une grande flexibilité que l’on peut activer en quelques minutes.  On est arrivé à 17 grammes de CO2 par kilowatt, un niveau jamais connu qui équivaut à ce que fait la Norvège, la Suède» précise Renaud Crassous à propos de cette «énergie décarbonnée».
Cette production est une réponse adaptée aux différents pics de consommation (en hiver et l’été). La production globale avoisine la consommation d’une ville de 1,1 million de personnes, soit 5 fois les besoins de la Corrèze.
Cette année, le barrage de Monceaux-la-Virole aura droit à un examen technique complet tandis que le barrage de Marcillac subira une revue de sûreté. Le barrage de Bort-les-Orgues verra la mise en place d’une roue neuve et le nettoyage des alternateurs sur le groupe de restitution.
La sécurité est une obsession du GEH. Il a passé des partenariats avec le SDIS de la Corrèze.
A ce titre, chaque été, onze saisonniers «hydroguides» sillonnent les rives des cours d’eau en distribuant des supports de prévention aux plaisanciers (20.000 en 2014). Car la gestion de la ressource est une gestion partagée.
La convention «Eclusées»  et ses 33 conventions signées en 2014 qui régissent les variations des niveaux d’eau sont l’expression «d’un modèle de compromis d’exploitation. Nous sommes de facto gestionnaire du milieu aquatique» explique Renaud Crassous.
L’an passé, une nurserie à saumons a été créée en aval du barrage de Hautefage et une frayère à brochets en amont de la digue d’Yeux à Neuvic. Il est prévu une participation au projet de «renaturation» de la Corrèze dans Tulle.
Ouverture de chemins d’interprétation sur le site du Saillant, réaménagement d’un belvédère à l’Aigle sont aussi programmés.
L’agence une rivière un territoire Développement entretient un lien étroit entre le groupe et le tissu industriel local. L’an passé, elle a soutenu quinze projets concernant le bois, les nouvelles technologies, l’ingénierie, l’environnement : «cinq projets sont en phase de finalisation. L’accompagnement d’EDF se fait sous forme de prêt assorti de création d’emploi en CDI sur cinq ans, un potentiel de cent emplois sur la vallée» précise sa directrice Isabelle Perguilhem. L’enveloppe de prêts se monte à 800.000 euros.

Serge Hulpusch


GeH EDF en chiffres
Le Groupement d’exploitation hydraulique gère 28 centrales et 58 barrages sur la Dordogne, Vézère, Maronne... Il emploie 341 salariés (dont 24 embauches en 2014).
Le GEH privilégie les contrats en alternance pour remplacer les agents partant à la retraite. L’investissement l’an passé était de 27Me de travaux de maintenance et de modernisation. Au titre de la fiscalité, le Groupe a versé en 2014 21,5 millions d'euros. Au plan du tourisme industriel, les Espaces EDF et les circuits de visites de la vallée ont attiré 24.000 personnes en 2014. Un nouvel espace EDF sera cette année ouvert au barrage du Chastang.