Fil info
22:13 Et il laisse a St Just Le Martel l’épopée de millions de dessins d’humour qui ont traversé le mond… https://t.co/DyMhROeEc2
17:34RT : rend hommage à Gérard Vandenbroucke qui nous a quittés. Un grand amoureux du dessin de presse qui… https://t.co/KbFmXODrlQ
15:04RT : Hommage de à Gérard Vandenbroucke qui nous a quitté hier soir. https://t.co/hbyLR3AZlW
14:28Sur le facebook du salon de presse et d'humour de St-Just-le-Martel : "Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur… https://t.co/E7zDSGGEro
14:10Gérard Vandenboucke aura jusqu'au bout œuvré, via ses mandats, pour l'intérêt collectif. https://t.co/P15PpNcKnl
14:05De nombreux témoignages d'amitié et de respect après le décès de Gérard Vandenboucke. Quelqu'un a dit "ton sourire… https://t.co/sLB7bb4zbx
14:03Région : De nombreux témoignages saluent un homme de qualité -> https://t.co/iSSA0NNKZp
13:06Tenir les tables de marque, administrer les licences des joueurs, démarcher les sponsors, réserver les gymnases. « … https://t.co/WHzwNN7Apq
11:23Accueil des nouveaux arrivants à la mairie de Limoges. entouré de plusieurs de ses adjoints leur souha… https://t.co/gzxKF6N8nw
09:47Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/RxmfXy49Q8
09:46Gerard Vandendroucke est décédé vendredi soir des suites d’une longue maladie. Président de Limoges Métropole, il f… https://t.co/YgfRHIgotL
08:54# # - -Vienne : Départ en vacances: des contrôles pour votre sécurité -> https://t.co/1waGgwrcpN
08:51# # - -Vienne : CCollectif citoyens : le pouvoir d’achat comme seul sujet de préoccupation -> https://t.co/IhxKNiGSE9
08:47France : Salon de l'agriculture: Massif ne manque pas d’assurance -> https://t.co/pqtAntyhfY
08:43Région : Salon de l'humour de Saint-Just: «C’est vraiment pas le moment de la fermer...» -> https://t.co/clreXx5j7Q
08:33Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/ksaVb8UsLL via
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7

La Trousse... scrute de département

Médias

La Trousse Corrézienne est un journal papier, bimestriel, indépendant, créé et animé par des bénévoles qui veulent traiter l’information locale qui les passionne ou les dérange. Le numéro 3 tiré à 1.500 exemplaires a déjà trouvé son lectorat.

Le numéro 3 de La Trousse Corrézienne annonce son dossier «Rythmes scolaires esprit es-tu là ?». La Une est illustrée par un dessin de Sclap où deux parents trinquent sous l’œil exténué de trois écoliers.
Le journal qui aime «le local, le libre, le beau, l’écologie, le drôle et le frais...» est né de l’initiative d’un collectif formé en association, de «quatre-cinq personnes» indique Pascal Bret, rédacteur et membre du comité de rédaction. Durant un an, l’équipe s’est essayée en participant au supplément du Lot en Action, tout en prenant référence sur un autre journal local militant du plateau de Millevaches : L’IPNS.
Autour d’un noyau de quinze personnes, le journal bénéficie de la participation d’une quarantaine de bénévoles (eux aussi) : des rédacteurs, mais aussi des dessinateurs, des distributeurs, comptable, maquettistes. Depuis un mois, et grâce à une allocation de 5.000€ décernée par la DRAC (direction des affaires culturelles) au titre d’aide à la presse indépendante, le journal auto-financé, emploi un salarié, Cyril, qui coordonne les contributions. Le choix du format papier s’est rapidement imposé, «plus confortable à la lecture, on peut aussi l’archiver, le prêter...»
«Nous étions insatisfaits de la presse locale, de son manque de liberté de ton, de son traitement trop rapide. Certaines informations passaient à la trappe». Le journal souhaite aussi poser un «regard positif» sur des initiatives locales. Forts de ce constat et de leur volonté d’aller à la rencontre des autres, le journal commencera à paraître au début de l’année.
Les sujets traités veulent comprendre des sujets qui peuvent fâcher : la coopérative Perlim et la pomiculture, la réforme des rythmes scolaires. Les journalistes autodidactes se donnent le temps de rencontrer les gens d’ici et de comprendre ce qui se passe, comme pour le projet de chantier du Glandier, un établissement EPDA qui accueille des personne handicapées (à lire dans le n°3).
L’équipe de La Trousse constituée de salariés et chômeurs en majorité de 35 à 45 ans, rassemble surtout des «habitants du territoire» qui connaissent bien la Corrèze pour y travailler, participer à des municipalités ou organiser des événements, autour de Tulle, Uzerche et Argentat. «On a une antenne ouverte pour tous ceux qui voudraient nous rejoindre notamment sur Brive, la Xaintrie et la périphérie du département».
Distribué en presse, il se trouve également dans des lieux militants (sans commission) à Neuvic, Uzerche, Allassac... Pour 2016, le journal espère être mieux diffusé, mettre en place un abonnement et pourquoi pas ouvrir un local. Nous leur souhaitons longue route !

Murielle Babin Dupuy

La Trousse Corrézienne, 32 pages, 3€. Contact : latroussecorrezienne@illico.org

Commentaires

Je viens de découvrir le journal indépendant "La Trousse Correzienne " comme également "Le Lot en action " deux journaux à lire absolument , comme aussi le journal "IPNS " !