Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL

Les premiers arbres du projet agroforestier ont été plantés au lycée agricole de Brive-Voutezac

Culture

Le 16 décembre dernier, c’était journée festive dans tous les lycées agricoles de France avec la «Faites de l’agroécologie». Au Lycée agricole Henri-Bassaler de Brive-Voutezac, les premiers arbres d’un beau projet agroforestier ont été plantés par les élèves de Bac Pro Aménagements Paysagers. Sous l’impulsion de Stéphane  Le Foll,  ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, l’ensemble des lycées du territoire national ont été invités vendredi 16 décembre,  à la «Faites de l’agroécologie».
A Voutezac, l’action se décline au travers du lancement du projet agroforestier sur l’exploitation de l’établissement. Les élèves de Bac Pro Aménagements Paysagers ont planté les premiers arbres du verger maraîcher sous l’œil attentif du comité de pilotage composé d’un collège d’experts, élus, professionnels et membres de la société civile. Ce comité de pilotage est volontairement large et ouvert afin de faciliter le débat, les  échanges et les retours d’expérimentation des nouvelles pratiques agricoles.
Parmi ses membres,  Bernard Pérré, président du Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine basé à Montesquieu en Lot-et-Garonne, Mathieu Mirat, le pépiniériste local qui a fourni, entre autres, le pommier Sainte-Germaine que les élèves ont planté en premier lieu. Sébastien Quéraud, directeur de l’exploitation horticole, a pris la parole pour expliquer cette démarche innovante : «Il s’agit d’expérimenter la culture mixte avec, sur une même parcelle, des plantes annuelles et une culture pérenne. Il y aura trois rangées d’arbres fruitiers d’espèces locales ou résistantes, avec en intraparcellaire, des légumes annuels comme les pommes de terre, le maïs, le potiron...». Une telle culture du sol permettra d’augmenter la biodiversité afin de limiter les intrants chimiques et de préserver l’équilibre de la terre et la santé des consommateurs.
C’est un projet à long terme qui verra ses premiers rendements dans quatre à cinq ans. Les étudiants en BTS Gestion et Protection de la Nature du lycée de Neuvic viendront observer l’évolution du verger maraîcher tous les deux ans et constateront la présence des auxiliaires (insectes et micro-
organismes présents naturellement dans le sol et hors sol), leur maléfice comme leur bénéfice.
Une attention sera portée aussi sur les phénomènes de coopération  du système racinaire  de l’arbre avec le sol à travers les mycorhizes. Une étude de la rentabilité de ce système de production sera également tenue, au regard de la durée de vie des arbres.
Ce verger maraîcher reste un champ d’expérimentation afin de vérifier les théories par la pratique. Il est aussi un laboratoire pédagogique pour les élèves du lycée.
La production qu’on espère abondante sera revendue en jardinerie. La directrice de l’établissement, Laurence Pers-Philippoux de préciser que ce projet expérimental s’inscrit pleinement dans le dispositif CASDAR (Compte d’Affectation Spéciale au Développement Agricole et Rural) créé par la loi de finances de 2006. Ce compte est alimenté par la taxe sur les exploitations agricoles. Il représente un levier important pour faire évoluer les pratiques des agriculteurs en vue de répondre aux enjeux liés à l’innovation et à la transition agro-écologique de l’agriculture française.
Les lycées agricoles ont le vent en poupe et leurs enseignements sont de plus en plus innovants pour le bien de tous.

Sabine Parisot

jordan retro 11 mens mens