Fil info
23:45Combien d'élus haut-viennois pour défendre cette liaison qui nous relie au reste de la Nouvelle-Aquitaine ?… https://t.co/xYAs3IYZFp
22:54France : La réforme arrive devant le Sénat, l’exécutif mise sur les syndicats réformistes -> https://t.co/JZ35wLFHRI
22:52France : Emmanuel Macron organise une rencontre des principaux dirigeants sous l’égide de l’ONU -> https://t.co/diEnH9ADYz
19:52Dordogne : Un héritage à sauvegarder 75 ans après -> https://t.co/MtkrzkDBKC
19:47Dordogne : 1500 Périgourdins dans les rues -> https://t.co/TN8dzGw1H0
19:43 Enfin, c’est pas trop tôt !!
19:37Bientôt 2000 signatures pour la pétition Signez ! https://t.co/THwwkQmw0Ehttps://t.co/6IZbEvun3K
19:18Indre : Le Racc de retour en Fédérale 2 ! -> https://t.co/bYmoNe5gtb
18:45Périgueux : Une journée pour l’emploi et la formation -> https://t.co/X801w0RwE3
18:43Sarlat-la-Canéda : La marée était trop belle -> https://t.co/27zKes14GD
18:35Des centaines d'usagers de la route en colère ont mené des actions samedi à Limoges pour protester contre les 80 km… https://t.co/b3NPEdugC5
18:26Malgré l'apparition de la , la cavalcade de s'est déroulée comme à son habitude dans la bonne… https://t.co/s76vxNJv5f
18:08La Châtre : La prochaine saison théâtrale dévoilée sous les sifflements -> https://t.co/HjA63niyAd
18:05Mouhet : L’ancien bureau de poste réaménagé -> https://t.co/yGKMbxKuHx
18:02Bélâbre : Des brebis « solognotes » pour entretenir les ruines du château -> https://t.co/9GZBsqVvCp
18:01Indre : La marée charrie la colère -> https://t.co/eUH3Y3GpD9
17:57Prévisions de trafic de la SNCF pour demain, journée de grève. https://t.co/5Dfcwo6JLH
17:03 c'est le truc que tu m'as demandé par msg tout a l'heure
15:43La cavalcade est reportée à une date ultérieurement au vu des conditions météorologiques. La musique a pris place d… https://t.co/OWrOMuSRDW
15:17Marée populaire samedi à Limoges. https://t.co/609WBQgmhz
15:14Marée populaire à Limoges samedi https://t.co/vxJe2EKGPu
12:30Limoges, marée populaire hier. Un chaîne humaine devant la gare des Bénédictins pour défendre symboliquement le ser… https://t.co/1eEV2VJlJU
12:26Marée populaire à Limoges hier. Un petit coup d'œil en douce https://t.co/iy87Zzffvi

Les premiers arbres du projet agroforestier ont été plantés au lycée agricole de Brive-Voutezac

Culture

Le 16 décembre dernier, c’était journée festive dans tous les lycées agricoles de France avec la «Faites de l’agroécologie». Au Lycée agricole Henri-Bassaler de Brive-Voutezac, les premiers arbres d’un beau projet agroforestier ont été plantés par les élèves de Bac Pro Aménagements Paysagers. Sous l’impulsion de Stéphane  Le Foll,  ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, l’ensemble des lycées du territoire national ont été invités vendredi 16 décembre,  à la «Faites de l’agroécologie».
A Voutezac, l’action se décline au travers du lancement du projet agroforestier sur l’exploitation de l’établissement. Les élèves de Bac Pro Aménagements Paysagers ont planté les premiers arbres du verger maraîcher sous l’œil attentif du comité de pilotage composé d’un collège d’experts, élus, professionnels et membres de la société civile. Ce comité de pilotage est volontairement large et ouvert afin de faciliter le débat, les  échanges et les retours d’expérimentation des nouvelles pratiques agricoles.
Parmi ses membres,  Bernard Pérré, président du Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine basé à Montesquieu en Lot-et-Garonne, Mathieu Mirat, le pépiniériste local qui a fourni, entre autres, le pommier Sainte-Germaine que les élèves ont planté en premier lieu. Sébastien Quéraud, directeur de l’exploitation horticole, a pris la parole pour expliquer cette démarche innovante : «Il s’agit d’expérimenter la culture mixte avec, sur une même parcelle, des plantes annuelles et une culture pérenne. Il y aura trois rangées d’arbres fruitiers d’espèces locales ou résistantes, avec en intraparcellaire, des légumes annuels comme les pommes de terre, le maïs, le potiron...». Une telle culture du sol permettra d’augmenter la biodiversité afin de limiter les intrants chimiques et de préserver l’équilibre de la terre et la santé des consommateurs.
C’est un projet à long terme qui verra ses premiers rendements dans quatre à cinq ans. Les étudiants en BTS Gestion et Protection de la Nature du lycée de Neuvic viendront observer l’évolution du verger maraîcher tous les deux ans et constateront la présence des auxiliaires (insectes et micro-
organismes présents naturellement dans le sol et hors sol), leur maléfice comme leur bénéfice.
Une attention sera portée aussi sur les phénomènes de coopération  du système racinaire  de l’arbre avec le sol à travers les mycorhizes. Une étude de la rentabilité de ce système de production sera également tenue, au regard de la durée de vie des arbres.
Ce verger maraîcher reste un champ d’expérimentation afin de vérifier les théories par la pratique. Il est aussi un laboratoire pédagogique pour les élèves du lycée.
La production qu’on espère abondante sera revendue en jardinerie. La directrice de l’établissement, Laurence Pers-Philippoux de préciser que ce projet expérimental s’inscrit pleinement dans le dispositif CASDAR (Compte d’Affectation Spéciale au Développement Agricole et Rural) créé par la loi de finances de 2006. Ce compte est alimenté par la taxe sur les exploitations agricoles. Il représente un levier important pour faire évoluer les pratiques des agriculteurs en vue de répondre aux enjeux liés à l’innovation et à la transition agro-écologique de l’agriculture française.
Les lycées agricoles ont le vent en poupe et leurs enseignements sont de plus en plus innovants pour le bien de tous.

Sabine Parisot

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.