Fil info
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

La pêche à la ligne continue !

Impôts

La campagne 2017 de l’impôt sur les revenus est lancée pour les foyers fiscaux corréziens. Ils auront jusqu’au 17 mai (version papier) ou 23 mai prochain (télédéclaration en ligne) pour se mettre à jour avec l’administration fiscale. 2017 voit   la poursuite de la dématérialisation et l’émergence du prélèvement à la source.

Le calendrier de la  campagne de déclaration des revenus et avis d’impôts 2017 est fixé.
Depuis le 8 avril, les boîtes aux lettres des contribuables se garnissent des déclarations d’impôt tandis que le site de déclaration en ligne  impots.gouv.fr est ouvert depuis le 12 avril dernier. Vous avez jusqu’au 17 mai minuit (cachet de La Poste faisant foi) pour envoyer vos déclarations papier et jusqu’au 23 mai pour les internautes. Ils étaient quelque 51.106 contribuables l’an passé à remplir leur déclaration en ligne. Ils devraient être un peu plus nombreux en 2017 car la généralisation de la déclaration dématérialisée pour les contribuables dont la résidence principale est équipée d’un accès à Internet se poursuit inexorablement. Si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2015 est supérieur à 28.000 euros (le seuil légal était de 40.000 euros l’an passé) et que votre résidence principale possède Internet, votre déclaration de revenus doit être réalisée en ligne. «On est dans un potentiel de 39.000 foyers fiscaux qui basculent dans l’obligation entre ceux de l’année dernière et ceux de cette année» souligne Jean-François Odru, Directeur des finances publiques de la Corrèze. Sur cette nouvelle tranche de 28.000 euros,  la moitié des déclarations sont déjà faites en ligne. Reste l’autre partie à aller pêcher en ligne ! Toutefois, si vous estimez ne pas être en mesure de le faire, vous pouvez continuer à
utiliser une déclaration papier...
Les services fiscaux conseillent néanmoins de se mettre au goût du jour le plus vite possible car  l’obligation de déclarer en ligne sous les mêmes conditions tombera en 2018, si votre RFR de l’année 2016 est supérieur à 15.000 euros  et en 2019, quel que soit votre revenu fiscal : «On va être cette année et les années suivantes dans le dur en faisant rentrer dans l’obligation des usagers qui ne venaient pas spontanément» constate le directeur. Pour ce faire, l’objectif prioritaire des services fiscaux reste d’accompagner les contribuables dans leurs différentes démarches et  demandes. Du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h, le centre impôts service au 0 810 467 687 est un bon moyen d’information.
La déclaration en ligne, comme l’ensemble des services en ligne, est accessible depuis chez vous. Pour accéder à votre espace particulier la  première fois, vous devez choisir un mot de passe. Pour en créer un, vous devez saisir : votre numéro fiscal de 13 chiffres (en haut de la 1ère page de votre dernière déclaration) ; votre numéro d'accès en ligne de sept chiffres (idem) et votre revenu fiscal de référence dans le cadre «Vos  références» de votre dernier avis d’impôt sur le revenu. Ensuite, vous devrez choisir votre mot de passe et saisir une adresse électronique que l’administration utilisera pour vous contacter. Il ne faudra pas oublier d’activer ce lien, sinon les informations en ligne ne seront pas validées. L’an passé, 112 Corréziens avaient poussé le vice à réaliser leur télédéclaration sur leur smartphone ! Vous pouvez aussi comme 7,7 millions d’usagers choisir de ne plus recevoir votre avis d’impôts sous forme papier.
Cette année, la loi rend obligatoire le paiement par voie dématérialisée de tout montant d’impôt supérieur à 2.000 euros. Si en 2017 le montant dû figurant sur votre avis d’imposition (impôt sur le revenu, taxe d’habitation, taxes foncières...) ou acompte provisionnel à payer dépasse cette somme,  vous devrez recourir à un moyen  dématérialisé pour le régler. De ce fait, les usagers concernés ne devront plus utiliser de chèque ou de TIP SEPA pour régler leur impôt. Le seuil de paiement obligatoire de l’impôt par un moyen dématérialisé sera ensuite progressivement abaissé à 1.000 euros en 2018, 300 euros en 2019.
Pour finir, le prélèvement à la source se prépare dès cette année. Il y a l’obligation de valider ou de rectifier ses données d’état civil et de fournir les  données d’état civil pour les enfants de 15 à 18 ans et de valider ou donner ses coordonnées bancaires (restitutions).

Serge Hulpusch

Légende photo : La généralisation graduelle de la déclaration en ligne se poursuit (Photo : S.H).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.