Fil info
19:50Indre : Le CRIA 36 poursuit sa lutte contre l’illettrisme -> https://t.co/zybvYNi1yL

Chants, danses et violons au pied des Monédières

Musiques traditionnelles

De retour pour une troisième édition, «Au pied de la Monédière» revient cette année après un an d’absence. Durant trois jours, violons, chants et danses traditionnelles rythmeront les journées du 17 au 19 juillet à Saint Augustin et Chaumeil.

Après une deuxième édition en 2015, le Centre Régional des Musiques Traditionnelles (CMRT) en Limousin propose de nouvelles rencontres autour du patrimoine chaumeillois et des musiques des Monédières. Le violon d’abord dans sa commune-capitale, celle des violoneux célèbres de l’endroit, mais aussi de la danse et le chant traditionnel. Musiques, chants, danses, balades et expositions seront au cœur de cette manifestation dans le village de Saint-Augustin le lundi 17 juillet, et de Chaumeil les mardi 18 et mercredi 19 juillet.
Durant ces manifestations un hommage à Jean Chauzeix sera rendu. Surnommé «l’Arabe du Roc-Blanc», il est connu comme un personnage fondateur légendaire de la tradition de violon des Monédières et alentours. La plupart des musiciens renommés de la génération suivante, Léonard Lachaud à Chaumeil, créateur de «l’école chaumelloise» de violon, Antoine Chastanet, dit Pioulou, à Saint-Salvadour, et bien d’autres, accréditent l’idée de la place initiale de ce musicien dans la popularisation du métier de violoneux.
Des ateliers de chants et de danses sont organisés les mardi 18 et  mercredi 19 juillet. Patrick Graval propose un atelier de danse autour de la bourrée des Monédières, du Limousin et d’ailleurs, pour percevoir, découvrir et approfondir les nuances de la bourrée. De son côté, Sylvie Heintz et Delphine Wens font découvrir un répertoire de chansons et de chants à danser collectés dans les Monédières et alentours.  
Jean-Pierre Champeval (pionnier chercheur des derniers violoneux ruraux des Monédières) et Olivier Durif (musicien-collecteur, directeur du CRMTL) proposent un atelier violon et accueillent en alternance des instrumentistes non-débutants et de préférence confirmés, pour une découverte du répertoire local.
Cet atelier, limité à 24 personnes, est au prix de 70 euros. Il dure deux jours. Pour les adhérents au CRMTL, il revient à 60 euros. Les personnes voulant adhérer au CRMTL devront débourser 20e. Les ateliers de danses, limités à 24 personnes, et de chants, limités à 12 personnes, reviennent à 5e par jour. Les repas, composés d’un plat principal, commandé auprès d’un traiteur, d’une entrée ou d’un dessert et d’un café sont à 12e, midi et soir.

Le programme

Ce lundi 17 juillet à Saint-Augustin. A partir de 19 heures, soirée à la ferme du Coustalous. Repas tiré du panier à 19h30. Dès 21 heures, veillée-bal avec les musiciens présents, gratuit et ouvert à tous. Les participants sont invités à apporter des desserts à partager. Un hommage à Jean Chauzeix, né à Meyzinges de Saint-Augustin et ayant vécu au Roc Blanc de Corrèze, sera rendu. Durant la soirée, des photographies anciennes seront exposées et un film sera projeté sur des scènes de vie corréziennes.
Mardi 18 juillet à Chaumeil. A 9 heures, balade-découverte de la «Lande des Monédières» par Gérard Nonique-Desvergnes,
Cédric Deguillaume et Marion Parois. Le départ est sur le site «Natura 2000» de la ferme des Monédières. Les participants à l’atelier violon à la maison des Monédières sont accueillis à la même heure. De 10 heures à 18 heures, Jean-Pierre Champeval et Olivier Durif proposent un atelier de violons. Un apéritif d’inauguration et un repas, sur réservation, sont prévus, entre midi et deux. Les participants aux ateliers danses et chants sont accueillis à la Maison des Monédières à 14 heures. De 14h30 à 18 heures, les ateliers ont lieu. A 19 heures, repas du soir sur réservation. Le soir, dès 21 heures, la même veillée-bal qu’à Saint-Augustin prend place.
Mercredi 19 juillet à Chaumeil. A 9 heures, balade sur l’histoire et le patrimoine archéologique des Monédières par Marc Murat,
de l’association Archéologie Paysage. Rendez-vous sur le site gallo-romain des Jaillants, au croisement de la D128 et D32. De 10 heures à 18 heures, suite de l’atelier violon de la veille. Le  repas se tient sur réservation à 13 heures. De 14 heures à 18 heures, accueil et suite des ateliers danses et chants de la veille. Le repas du soir, également sur réservation, est à 19 heures. Un bal de clôture a lieu le soir à 21 heures.

Camille Obry

Réservations et renseignements auprès du CRMTL par téléphone au 05 55 27 93 48, ou par mail à crmtl@crmtl.fr ; Site Internet : crmtl.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.