Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Jour de gloire pour l'équipe de France qui remporte les ISDE

Enduro

Les six jours internationaux d’enduro se sont clôturés samedi avec le sentiment du devoir accompli au sein de l’équipe tricolore. Seniors et juniors s’emparent du trophée et les féminines du bronze. Il y avait foule, samedi, sur l’ex aérodrome de Brive-Laroche pour faire vibrer une dernière fois le village de la 92e édition des International six day of Enduro.
Pour son retour en France après seize ans d’absence, malgré de gros contingents étrangers, la compétition a été vécue intensément par un public tricolore venu soutenir son équipe. Après les premiers tours de pistes des équipes clubs puis vintage depuis huit heures jusqu’en début d’après-midi, les rangs des spectateurs s’épaississaient un peu plus au fur et à mesure des départs des différentes séries.
Vers 14h45, la fête était à son comble quand la grille de départ des féminines s’abaissait. Les Françaises, quasi certaines de terminer sur le podium, se devaient juste de finir les cinq tours impartis de cette dernière spéciale en évitant toute blessure. A l’arrivée, elles pouvaient enfin lever les bras. La médaille de bronze était dans la poche après une semaine compliquée, notamment après la blessure de Samantha Tichet, contrainte à l’abandon mercredi suite à l’infection de sa blessure contractée lundi dernier.
A peine le temps de savourer cette première performance que débutaient déjà les séries suivantes mêlant seniors et juniors. Les premiers avaient le titre presque en poche tandis que les seconds se devaient de batailler dur pour ne pas être repris par des Italiens distancés de seulement 28 petites secondes avant cet ultime départ.  Dans la première série, le junior Jérémy Miroir a fait le job même si les Transalpins regagnaient 8
secondes au terme des cinq tours. Dans la continuité, Hugo Blanjou prenait le départ aux côtés des Français Christophe Charlier et Loïc Larrieu.
Mais c’est finalement dans la dernière série que le suspense était à son comble. Pour ce dernier départ étaient alignés Anthony Geslin, Christophe Nambotin. Le premier devait aller chercher la victoire pour les juniors, tandis que capitaine Nambot’, avec une double fracture de la main, devait aller au bout en serrant les dents. Dans la poussière, tout le public français retenait son souffle durant ses dix interminables minutes. A l’arrivée c’est la délivrance avec le passage dans les temps de Geslin. Le junior décroche leur titre de champions du monde, devançant les Italiens de quinze petites secondes après six jours de course !  
Avant dernier de cette série, le capitaine courage français a tenu bon malgré un main droite ayant triplé de volume. Les drapeaux volent dans tous les sens. Les cornes de brume sonnent l’heure de gloire tandis que les tricolores, après avoir porté leur entraîneur en triomphe, s’offrent un tour de piste sous les acclamations du public.  
Séance de dédicaces et photos souvenir avec les champions pleuvent jusqu’à l’interminable remise de récompense. Le trophée est là. Les Français le saisissent enfin et la foule toute de bleu-blanc-rouge vêtue, exulte à nouveau.
La France a une nouvelle fois remporté les ISDE, ses neuvièmes. Ceux-ci ont pourtant une saveur particulière avec la possibilité de brandir le vase devant son public.  De telles sensations n’avaient pas été partagées depuis seize ans par le clan français et déjà c’étaient les terres corréziennes qui les avaient portées. A croire que l’air corrézien réussit à l’enduro français.

Larrieu en individuel

Si le capitaine de l’équipe de France Christophe Nambotin, a régné en maître jusqu’à sa blessure à la main le quatrième jour, c’est un autre Français qui a pris la relève. Loïc Larrieu n’a pas lâché la première place au classement depuis ce jour jusqu’à l’arrivée. Seul l’espagnol Josep Garcia (vainqueur du cross final) a réussi à lui voler la vedette en réalisant le meilleur temps lors de la quatrième journée. Au final la France boucle cette édition en 12h59’38’’ suivie de l’Australie à 6’14’’ et de la Finlande à 9’12’’.

Mathieu Andreau

Zoom Lebron XI 11