Fil info
19:24 : le 3e marché de Noël a lieu tout le week-end. On y découvre la superbe fresque vivante "Noël en 1900", ré… https://t.co/RlgMReZRDH
16:28RT : Ouverture de la fête foraine. Les Limougeauds sont nombreux à être venus profiter des 70 manèges et stands installé… https://t.co/j9bq784JVK
16:27Ouverture de la fête foraine. Les Limougeauds sont nombreux à être venus profiter des 70 manèges et stands installé… https://t.co/j9bq784JVK
13:31📢 Communiqué du président du sur le dossier https://t.co/DnBCs7EpbP https://t.co/DbBSVIVHsk
12:08 "Et un oui massif des populations concernées" ⁉ Des populations concernées ? Dans un rayon de 80… https://t.co/X1iijrOEAX

Les éditions de la Rue Mémoire lancent un concours de nouvelles

Edition

Les éditions de la Rue Mémoire, basées à Tulle, lancent un concours de nouvelles ouvert à tous les écrivains francophones, qu’ils soient jeunes, amateurs ou déjà édités. Les participants doivent envoyer leurs contributions avant le 15 décembre.

Les éditions de la Rue Mémoire ont été fondées en 1998 à Tulle par Noël Gayraud, ancien professeur de sport. Au fil des publications et des salons, elles ont trouvé leur place dans le paysage littéraire corrézien. Cette année, elles se lancent un nouveau défi en organisant un concours de nouvelles. «Cela m’est apparu comme une nécessité», commente Noël Gayraud. «Je crois que cela fait partie de la mission d’un éditeur, être entre le lecteur et celui qui a des choses à raconter», ajoute-t-il.
Le concours est ouvert à tous ceux qui ont une plume et un peu d’imagination, qu’ils soient de Corrèze ou d’ailleurs. Une contrainte cependant, débuter obligatoirement par ces trois phrases : «Ce sont des lieux où tout peut arriver : voir un ours, un loup ou des indiens sous leurs plumes. Il me suffisait de choisir pour faire mon bonheur. J’optai pour l’ours et parti à sa recherche...». C’est en se baladant que l’écrivain-éditeur a trouvé l’inspiration. «Ces mots me sont tombés dessus sans y penser», confie-t-il. «Je les lance en attendant l’écho. J’espère avoir le retour espéré». Le concours est ouvert dès à présent. Les participants ont jusqu’au 15 décembre pour rendre leur copie. Celle-ci ne devra pas excéder vingt pages de format A4 (caractères Times, taille 13). Chaque auteur pourra annexer une illustration en noir et blanc mais à part du texte. Ce n’est pas une obligation. Un jury «diversifié» a été constitué récemment. Il compte dix membres : deux journalistes, deux lycéens, des gens «expérimentés» dans le domaine littéraire, un ancien instituteur, un agent de préfecture, un musicien (voir ci-après). Ceux-ci devront décerner trois prix : celui des lycéens des établissements de Naves et Tulle (Edmond-Perrier, René-Cassin, Edgard-Pisani), celui des auteurs amateurs adultes et celui des auteurs édités ou auto-édités. Le palmarès sera publié le 4 mars prochain lors de l’ouverture officielle du Salon du livre de Naves «Les mille et une pages».
Les trois lauréats seront publiés par les Editions de la Rue Mémoire dans un ouvrage commun. «Mais s’il y a d’autres écrits de qualité parmi les candidats, ils y seront aussi», souligne Noël Gayraud.  
Le style d’écriture est libre, l’inscription est gratuite. Les textes sont à envoyer sous format PDF uniquement par courrier électronique  à editionsruememoire@orange.fr. Un accusé de réception sera adressé sous 48 heures aux expéditeurs.

Karène Bellina


Le jury
Il est composé de dix membres : Juliette Bonnet, directrice de la médiathèque de Seilhac, Christine Laval, professeure agrégée de lettres classiques, Blandine Hutin-Mercier, journaliste à La Montagne, Sabine Parisot, journaliste à L’Echo, Martine Martinez, conseillère lecture de la librairie Trarieux, Louann Graille, élève du lycée Edmond-Perrier, Jean-Claude Bouyssou, ancien instituteur, Paul Firmin, élève du lycée Edmond-Perrier, François Bourguet, agent de Préfecture, Georges Guyonnet, auteur-compositeur et musicien.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.