Fil info
23:16International : Le sort des civils en débat -> https://t.co/XtVXKgp6in
22:42France : Déradicalisation : un peu d’humilité pour un énième plan -> https://t.co/gjVtpMYoJN
22:40France : Négociez, il en restera peut-être quelque chose -> https://t.co/Onm4Rza19Q
22:29Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
22:23RT : Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
22:22RT : Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
22:22RT : Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
22:21RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs
16:22RT : 🔵❄️[GRAND FROID] Appareils à combustion ⚠️Attention aux intoxications au 🔎Les symptômes : maux d… https://t.co/1OWqWmPpEo
14:10Dordogne : Le photovoltaïque essaime -> https://t.co/slVkb8h1xW
14:01Dordogne : Le Périgord s’exporte au salon de l’agriculture -> https://t.co/4oMLiFLXBA
13:59Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
13:20RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
12:31 A lire dans l’ du jour évidemment
11:12La Nuit de article de réservations au 0254076392 https://t.co/fWY2hAsBr0

Shaka Ponk, Orelsan, Cabrel, Vianney... Brive Festival 2018 monte le son

Concerts

Les premiers noms des stars du Brive Festival version 2018 ont été dévoilés hier :  Vianney, Orelsan, Cabrel, Amir, Gauvain Sers, Shaka Ponk. Une programmation qui reste dans les clous des précédentes. Un festival qui s’étend à la ville entière avec un OFF d’une trentaine de concerts.

La machine Brive Festival est repartie. à peine l’arène ensablée envolée, que Festival Production travaillait déjà à sa future programmation en révisant la formule de l’événement qui se veut désormais à rayonnement national. C’était annoncé l’an dernier : 2018 ne se cantonnera pas à la seule place de la Guierle. Tout le monde s’accorde sur ce fait : Brive toute entière doit vivre au rythme du festival pendant ces quatre jours dédiés à la musique. Le maire de la ville et président de l’Agglo, Frédéric Soulier, espère même que «l’événement se décline tout au long de l’année» à l’instar de la Foire du Livre qui déroule ses actions autour de la promotion de la lecture et de l’écriture en amont et en aval d’un temps fort. «Ce vers quoi on ira avec beaucoup de motivation et d’envie» a annoncé le premier édile. L’ensemble des protagonistes aspirent à ce que le Brive Festival fasse partie des événements musicaux de l’été comme le sont les Francofolies de la Rochelle. La Région Nouvelle Aquitaine attend de la manifestation qu’elle fasse la part belle aux artistes régionaux. Si les discussions sont en cours au point de vue organisationnel, la décision est prise d’étendre la programmation officielle à une trentaine de concerts diffusés en journée sur les places, cafés et brasseries. Festival Production procédera par appel à projets pour choisir les établissements, structures ou associations à même de recevoir les artistes qui viendront nourrir cette programmation OFF.  L’association Grive la Braillarde a été également approchée par Festival Production pour participer à la mise en place de cette implantation urbaine élargie. Stéphane Canarias, directeur du Brive Festival, a évoqué  un travail envisagé avec les établissements scolaires du territoire pour aller au devant des jeunes musiciens et découvrir les jeunes talents de demain. «Le Off, c’est donner l’occasion aux petits groupes d’émerger» a-t-il appuyé.

Des artistes qui reviennent

La programmation officielle n’a pas forcément de quoi surprendre. Des noms que l’on retrouve d’ailleurs dans celles des Francofolies 2018 : Orelsan et Shaka Ponk.  La soirée du dimanche soir est bouclée et sera résolument masculine avec un fort penchant pour la guitare. Entre l’étoile montante de la chanson française qu’est Gauvain Sers et l’honorable Francis Cabrel et ses 40 ans de carrière, il y aura Amir, découvert dans «The Voice», une émission très regardée par le public du Brive festival. Il reste des créneaux à prendre dans la grille de programmation, notamment le samedi aux côtés d’Orelsan. Le 21 juillet se veut le soir du son urbain. La question se pose alors : NTM or not NTM in Brive? Les irrévérencieux rappeurs du neuf-trois sont annoncés sur les scènes françaises de l’été 2018. Viendront-ils «mettre le feu» sur celle de la cité Gaillarde?
Rien n’est moins sûr, les partenariats avec Vivendi et le groupe Centre France inscrivent la manifestation dans le créneau des musiques populaires attendues de tous avec des artistes à disque d’or et platine.  La jauge public 2017 affichait 7.500 festivaliers par soir, elle se doit d’être maintenue en 2018. Une programmation qui vise donc à contenter son public dont il ressort que le profil type serait celui d’une femme de 31 ans qui n’hésiterait pas à parcourir 200 km pour venir voir avec sa famille ou quelques amis ses artistes préférés en concert. Pour qu’NTM ait ses chances, il faudrait que la ménagère de moins de 35 ans écoute «Laisse pas traîner ton fils» ou «la fièvre» à fond dans son salon. Sait-on jamais ?  
Pour les cadeaux de Noël, c’est parti : la billetterie est ouverte avec une offre spéciale jusqu’au 25 décembre .

Billetterie en ligne sur www.brivefestival.com, à l’accueil de l’office du Tourisme de Brive, Cultura, Carrefour, Digitick, France Billet, Ticketmaster et dans les points de ventes habituels.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.