Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Treignac, une cité qui a du caractère

Label

Hier matin, Treignac est officiellement entrée dans le réseau des Petites Cités de Caractère®. Elle est la première commune de Corrèze à obtenir ce label qui met en avant le patrimoine architectural, paysager et le dynamisme économique des villes et villages de moins de 6.000 habitants.

Un clocher tors unique en Corrèze, neuf monuments historiques, 45 éléments patrimoniaux répertoriés à l’Inventaire général, des eaux vives, une eau de source consommée à la table des présidents, une chocolaterie renommée, un festival de jazz réputé...
La petite ville de Treignac est riche par son patrimoine naturel, architectural, par son histoire, par sa vie culturelle et sa vitalité économique. Ce sont ces qualités et les efforts fournis par les acteurs locaux qui ont été reconnus et valorisés hier matin lors de la remise officielle du label «Petite Cité de Caractère»®. La commune située sur le Parc Naturel Régional de Millevaches est la première à obtenir cette marque dans le département. «Elle est aussi la première à être directement homologuée, ce qui n’est pas toujours le cas», remarque Alain Delage, président régional de la marque. Ce dernier a été séduit par «le patrimoine riche et dense, très homogène, les portes, les remparts».  
Le label est délivré pour cinq ans par l’association «Petites Cités de Caractère®». Celle-ci est née dans les années soixante-dix en Bretagne pour mettre en avant des communes de moins de 6.000 habitants et atypiques, à la fois rurales par leur implantation, leur population limitée et urbaine par leur histoire et leur patrimoine.
Elle accompagne les élus qui souhaitent concilier le développement de leur commune dans le respect du patrimoine. Une petite cité de caractère est tout sauf une ville ou un village musée. La vie et l’économie locale vont de pair avec la préservation du patrimoine. «Ce label est un moyen de développement et d'attractivité touristique», souligne Alain Delage qui espère que cette première homologation corrézienne soit «une locomotive pour attirer d’autres communes dans la démarche».
La labellisation implique la signature d’une charte et des engagements de la part de la cité. Celle-ci devra mener une politique active en faveur de l’entretien, la restauration, la valorisation du patrimoine public et privé, agir pour l’embellissement et la «requalification» des espaces publics, favoriser l’accueil du public et l’animation de son territoire. «Pour que cela fonctionne, il faut mettre l’habitant au cœur du projet», commente Patrick Toularastel, le délégué national de la marque. «Treignac va intégrer le réseau Nouvelle Aquitaine dans lequel on partage des expériences», ajoute-t-il.
Gérard Coignac, le maire, est revenu sur les atouts de sa ville et son histoire : la fontaine Saint Méen, témoin du Haut Moyen Age, le château disparu, l’église de Notre Dame des Bans, les chapelles, la ligne de chemin de fer mise en service en 1904, les personnages illustres comme l’avocat Charles Lachaud, le lac des Bariousses et son pavillon bleu. En 2014, la nouvelle municipalité a «engagé une politique volontariste de préservation de son patrimoine architectural et environnemental. En 2016, Pascal Coste a encouragé les communes corréziennes à s’inscrire dans la démarche des Petites Cités de Caractère®, Treignac s’est donc portée candidate», raconte l’édile. «Différentes étapes ont été franchies et des visites préalables organisées». Le président du Conseil départemental est ravi de cette première labellisation. «Treignac n’a pas attendu aujourd’hui pour mettre en avant son patrimoine», a-t-il rappelé. En effet, la cité atypique des Monédières a été pendant vingt ans l’un des «Plus beaux villages de France» avant de perdre ce titre en 2009 pour «excès de dynamisme économique». Aujourd’hui, elle prouve que l’on peut tout concilier.

Karène Bellina


En chiffres
143 communes françaises sont labellisées Petites Cités de Caractère®
25 communes réparties sur 8 départements en Nouvelle Aquitaine font partie du réseau. 23 sont homologuées et deux sont homologables dans la grande région.
1.347 habitants à Treignac.

Latest adidas Ultra Boost Trainer Releases