Fil info
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.

Une stabilité mâtinée de craintes

Economie

Le rendez-vous désormais semestriel de la CCI destiné à prendre le pouls des entreprises corréziennes est dans la droite ligne du précédent exercice  et confirme les «signaux encourageants» entrevus en septembre dernier.
Après la publication de sa précédente étude la CCI de la Corrèze restait dans l’expectative «rebond ou reprise pérenne ?». Six mois plus tard alors  que l’Insee a annoncé une croissance du PIB de 1,9% en 2017 «soit son plus haut niveau depuis six ans» souligne Françoise Cayre, les signes de reprise semblent bien au rendez-vous au niveau national. L'accélération de l’activité en France en 2017 s’explique essentiellement par l’investissement : celui des entreprises (+4,3% en 2017) et celui des ménages (+5,1%).
Mais qu’en est-il en Corrèze ?
«L’activité est globalement en hausse avec une bonne tenue des investissements et les effectifs salariés sont stables voire en hausse» souligne la présidente de la chambre consulaire. «Nous notons une amélioration des chiffres d’affaires pour près d’une entreprise sur deux pour le deuxième semestre 2017 avec un solde positif de plus 10 points par rapport à notre précédente enquête»  détaille Anne Manbrini, responsable du pôle études et observation économique de la CCI. Au milieu de ce tableau réjouissant tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Si l’amélioration est nette dans l’industrie, le BTP et les services, les résultats sont plus mitigés dans le secteur du commerce.  
Une certaine érosion des marges est à nouveau constatée en particulier dans le commerce et le secteur des cafés-hôtel-restaurants. Une érosion qui ne manque pas d’avoir des impacts sur la trésorerie. Dans ce contexte, les dirigeants notent néanmoins un maintien des effectifs salariés et une légère progression dans une entreprise sur 5.
Les perspectives 2018 laissent entrevoir une certaine stabilité et une amélioration des chiffres d’affaires dans quatre entreprises sur 10. Ces  bonnes orientations restent beaucoup plus nuancées pour le commerce et l’hôtellerie où le maintien des marges demeurent une grosse préoccupation.
«Au final si l’amélioration du solde d’opinion reste positif, elle l’est moins qu’au précédent semestre» précise Anne Manbrini.
«La croissance ne se traduit pas dans la hausse des prix. Nous sommes confrontés au problème persistant de la croissance française qui reste inférieure à celle de la zone euro. C’est le reflet de la déficience structurelle» note Jean-Michel Nogue, directeur départemental de la Banque de  France.
Si la croissance est globale au sein de la Nouvelle Aquitaine, elle l’est grâce à l’export des produits alimentaires et d’alcool vers la Chine. Un dernier secteur dans lequel la Corrèze ne pèse pas lourd. Idem pour le BTP qui connaît à l’échelle de la région une croissance de 5,3% «essentiellement porté par l’arc atlantique» précise son adjoint, Fabrice Bugnon-Murys.
Représentant 5% du poids économique de la nouvelle région, la reprise corrézienne tarde à se faire ressentir.