Fil info
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl
23:23Villamblard : Une... étoile dans le Bergeracois -> https://t.co/YBWF18vM9i
19:54Châteauroux : La danse pour raconter la folle absurdité du monde -> https://t.co/diKcuXfvO6
19:52Déols : Les polices polonaises et espagnoles en renfort -> https://t.co/CVnLM4ugoi
19:20Dordogne : Une start up vous donne la clé de Cadouin -> https://t.co/YKnXy67U8f
18:51RT : Journée plutôt calme grâce à mes coéquipiers avant la guerre de demain. 👌🏼 https://t.co/SpTgk2ESzl
18:51RT : 🇪🇸🏆 Mikel Aristi remporte la 2e étape du Tour du Limousin ! https://t.co/c9jGfiag5b
18:50RT : Corrèze : Le Tour au train sur les petites routes -> https://t.co/Kw9JuE0zqs
18:47RT : |📣 Envie de rejoindre Métropole ?📣 Nous sommes à la recherche d'un agent chargé des renseign… https://t.co/bBLvm04e0l
18:45RT : C’est l’heure du match d’entraînement pour Coach Alfred et ses joueurs ⏱🔥 https://t.co/AC4U0obMzl
18:45RT : IMPRESSIONNANT ! Un entrainement public avec près de 2500 spectateurs... Le nouvel effectif du L… https://t.co/S5tk99Ke0K
18:38Concèze : DécOUVRIR : un millésime 2019 de grande qualité -> https://t.co/gNLmxGVzjV
18:34Corrèze : Le Tour au train sur les petites routes -> https://t.co/Kw9JuE0zqs

Le bio pointe son bout du nez vert !

Agriculture

L’agriculture en bio se développe. La forte demande du marché pourrait accélérer le mouvement. Du 26 au 30 mars, la chambre d’agriculture  valorise  ses pratiques :  7 exploitations en bio ouvriront leurs portes au public.
Les chiffres font saliver. Si la part du bio ne représente que 4% du marché alimentaire national, il connaît une progression constante de +16% par an  dont une année record en 2016 à +21,7%. Par conviction ou par opportunisme, la filière bio pourrait attirer de nouvelles vocations et pourquoi pas en
Corrèze, un département très peu concerné par le bio (lire encadré) avec seulement 6% de ses exploitations. Passer en bio, et plus globalement tendre vers une agriculture durable, nécessite des connaissances techniques, de nouvelles compétences, une toute nouvelle façon de penser son
travail «Il faut avoir envie d’y aller. Une fois qu’on attaque cette conversion, il faut y rester» insiste Serge Borie éleveur bio en veau de lait sous la mère à Ladignac-sur-Rondelle. Son cheptel est composé d’une soixantaine de mères pour une ferme d’une soixantaine d’hectares. Il s’est converti au bio en 2013.
«La valeur ajoutée est faite sur la technique parce qu’on vise l’autonomie alimentaire. En bio ce qu’il faut, c’est faire un produit fini
sinon ce n’est pas la peine» explique Serge Borie. Il vise la vente chaque année de 40 veaux de lait, 10 veaux rosés ou broutards et une douzaine de vaches. Production de fourrages, valorisation des prairies font partie de sa démarche globale qui ressemble par bien des aspects à ce que des générations de paysans ont pratiqué avant le virage de la mécanisation et de la production intensive d’après-guerre. Afin de valoriser des «itinéraires
bio-logiques» et de partager des expériences de conversion, la Chambre d’agriculture de la Corrèze organise la première édition d’une semaine départementale du bio. Sept exploitations ouvriront leurs portes du 26 au 30 mars.
«Le bio fait partie aussi des parcours intéressants pour l’envie des agriculteurs, la valorisation technique et la reconnaissance environnementale de nos territoires. On a intérêt à rentrer dans cette démarche car ce sont des attentes sociétales. On n’oppose personne. Il y a de la place pour tout le monde» constate Tony Cornelissen, le président de la chambre.  
Serge Hulpusch

L’agriculture Bio en Corrèze en 2016
- Nombre de fermes : 232 sur un total de 3.730, soit 6,2%.
- Surfaces certifiées : 6.324 ha
et en conversion : 2.840 ha
- Total surfaces bio : 9163 ha (10e rang régional sur 12)
- % SAU bio : 4% (8e rang
régional sur 12)
- Nombre de transformateurs : 50 et de distributeurs : 14
- Productions végétales :
- Céréales 5,67% ; Oléagineux 0,47% ; Protéagineux 0,13% ; Fruits 6,97% ; Légumes frais 0,41% ; Vigne 0,17% ; Cultures fourragères et prairies
temporaires 16,67% ; Surfaces toujours en herbe 69,15% ; PPAM (Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales)  0,36%.
- Productions animales bio  
en equivalent UGB (unité
de gros bétail) :
- Vaches viande 55% (2.880 bêtes) ; Vaches lait 8% (357) ; Poulets 16% (89.679) ; Poules 1% (2.896) ; Porcs 11% (1.921) Truies 1% (142) ; Brebis viande 7% (1.939) ; Chèvres 1% (339).
Rens. portes ouvertes au 05.55.21.55.58.

UA Air Jordan 1