Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ

Les cheminots mènent deux actions symboliques sur la ligne Brive-Ussel

Manifestation

Après un coup de projecteur sur la ligne Brive-Limoges par Saint-Yrieix à Pompadour, lundi, les cheminots poursuivent leur action en faveur du service public ferroviaire. Ce vendredi, ils étaient sur l’axe Brive-Ussel.

Les cheminots ne renoncent pas et sont toujours dans la lutte pour défendre leur statut mais aussi le service public ferroviaire utile à l’aménagement et au développement du territoire. Ce vendredi, lors d’une nouvelle journée de grève et à l’appel de la CGT, ils ont réalisé deux actions symboliques sur l’axe transversal Brive-Ussel après un rassemblement et un casse-croûte en gare de Tulle.
La première avait lieu sur la zone industrielle de La Montane à Eyrein. La ligne de chemin de fer longe entre autres l’usine BorgWarner. Au passage à niveau, il y a la place d’installer une halte pour les passagers. Celle-ci n’a jamais vu le jour malgré les propositions de la CGT. Lorsque l’entreprise a été délocalisée de Tulle, un système de transport en commun a été mis en place pour les salariés. «On a toujours milité pour que cela se fasse par le train car on est à 20 mètres de l’entrée de l’usine, mais c’est un bus (TER SNCF) qui a été affrété», indique Loïc Coudert, de la CGT des cheminots. Avec
l’arrêt de la navette jugée trop coûteuse, le covoiturage s’est développé par le biais d’une application pour iphone et smartphone. Pour les cheminots, il aurait été plus simple d’installer une desserte à la Montane. «Il y avait juste à construire un  quai pour que les gens venant de Brive, Tulle ou
Ussel puissent s’arrêter ici. La SNCF n’avait qu’à ensuite adapter son offre pour correspondre aux horaires des entreprises de la zone pour encourager la fréquentation», souligne le syndicaliste. Quant au fret, «il n’a jamais été envisagé ici car il a été abandonné dans les années 90».
En quelques pelletées de ciment et trois parpaings posés, les manifestants ont aménagé le quai manquant avec banc et panneau de signalisation. Ils se sont ensuite rendu à la gare d’Ussel pour détruire symboliquement le butoir posé sur les rails en direction de Clermont-Ferrand. L’idée est de relancer le réseau suspendu depuis quatre ans. L’opération s’est déroulée en public et en musique avec accordéon et bignou.
Puis, en soirée, la CGT a animé un débat public à la salle Jean-Ferrat le thème : «Les mobilités en Corrèze, quel service ferroviaire organisé en multimodalité au service des Corréziens». Le syndicat pointe le désengagement des acteurs du ferroviaire. Le développement du réseau sur cette transversale Bordeaux/Lyon est possible, encore faut-il y mettre les moyens. Sur la ligne Brive/Ussel, une zone est abaissée à 60 km/h cette année. En 2019, entre Meymac et Ussel, une voie devrait passer de 90 à 40 km/h et une zone devrait être abaissée à 15 km/h ! «Derrière la réduction de la vitesse, c’est une fermeture de ligne qui se prépare», lâche un gréviste.

K.B
 

Les cheminots aménagent un arrêt pour la Zone de La Montane

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.