Fil info
19:36Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/UA5mJQ5Xuy
19:04Châteauroux : Une centaine de marcheurs pour le climat -> https://t.co/HZfjdm59wj
19:03Indre : Téléthon : 47 055 euros récoltés dans l’Indre au 36 37 -> https://t.co/8ZjSgzVifY
19:02Indre : Gilets jaunes : 500 sous la pluie -> https://t.co/BnP7ygfor3
18:43# # - -Vienne : Un espace dédié à la jeunesse -> https://t.co/zvhtWrDsQz
18:42Brive-la-Gaillarde : Une avenue à côté de la plaque pour la LDH | L'Echo https://t.co/iZEN0mUs2L via
18:42Corrèze : Des chutes d'eau extraordinaires au barrage du Chastang | L'Echo https://t.co/LaGqDYxpkx via
18:38# # - -Vienne : Un Téléthon marqué par la pluie et les mouvements sociaux -> https://t.co/rGqDu5mjBP
18:11Périgueux : La saison des truffes est ouverte -> https://t.co/d90ExcPOij
18:07Dordogne : La voiture de Jacqueline Dubois et celle de son époux incendiées -> https://t.co/AiizANR4TZ
18:07La Sainte-Barbe du centre de secours Maurice-Lebon à Guéret était l’occasion, outre la passation de commandement en… https://t.co/dMQzMy3oc5
18:01Dordogne : Les Gilets jaunes demandent à être enfin entendus -> https://t.co/HAF2OIwRUr
18:00Dordogne : Ils ont marché pour le climat -> https://t.co/w41a9zDeLV
17:57Sarlat-la-Canéda : La fin d’une époque pour Majuscule -> https://t.co/dTt7fRn2UJ
17:23France : Ligne Limoges-Ussel -> https://t.co/SJWMWJo3Uf
17:20# # - -Vienne : Des Gilets jaunes dans l’attente -> https://t.co/2Qab5JramC
17:09Région : La gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/Q30Xdy1YCS
17:00Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/jacK0BRELN via
16:59Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/4prmNAbd6v via
16:57Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/1D2y4CGXUG via
16:56Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/N3tyxfvUeh
16:47 ça vous dirait de soutenir un projet agricole et ? - > https://t.co/6A6WjbdUC2
14:37Dordogne : Le PCF au cœur des luttes -> https://t.co/H9VcVEashq

De nombreux dégâts suite aux orages

Intempéries

Les orages n'ont duré que quelques minutes mais leurs dégâts sont considérables. Ce mercredi soir, il est tombé 30 millimètres en 15 minutes. Les précipitations ont été accompagnées de fortes bourrasques de vents comprises entre 80 et 100km/h avec des averses de grêles par endroit. Des pointes ont été enregistrées jusqu'à 130 km/h localement. Les pompiers sont intervenus plus de 350 fois. 150 personnels étaient sur le terrain avec 68 véhicules. Ils ont réalisé 170 dégagements de routes et 97 bâchages. Le département est intervenu sur 200 arbres présents sur les chaussés. Le nettoyage des routes départementales est toujours en cours aujourd'hui et vont nécessiter environ deux jours de travail. 420 appels téléphoniques ont été traités par le Centre d’opérations et de renseignements de la gendarmerie (CORG) entre 18 heures et minuit mercredi. Aucun accident de la circulation n’a été signalé sur les routes.

"Tout s'est passé très vite"

Mais la tempête a pris une tournure dramatique à Objat avec le décès d'un touriste. En marge de la manifestaion de la semaine régionale du cyclotourisme, ce Nantais avait emprunté avec sa compagne la voie verte lorsque un chêne arraché par le vent s’est abattu sur eux. L’homme de 64 ans a été tué sur le coup et les secours ne sont pas parvenus à le réanimer. Dans le même temps, 55 participants de la manifestation qui logeaient sur le domaine de l’espace de loisirs en camping-cars ou sous des tentes situées sous les arbres, ont été accueillis dans le gymnase pendant la nuit. «Tout s’est passé extrêmement vite. En même pas cinq minutes une forte rafale a tout balayé et ça été la panique. Mais ce sont des choses qu’on ne peut malheureusement pas maîtriser»  déplore Daniel Pezet, président du cyclotourisme objatois organisteur de la manifestation. Sous le choc et face à l’ampleur des dégâts, l’organisation a décidé d’annuler toute les sorties de ce jour. Le semaine régionale devrait cependant reprendre demain. «La famille est arrivée à Objat ce matin, et elle nous a indiqué qu’il ne fallait pas arrêter. Car ce n’est pas ce qu’aurait voulu leur parent» souligne Daniel Pezet.  

Des coupures d'électricité

Ce matin 38.000 foyers restaient privés d'électricité en Limousin dont 26.000 en Corrèze. Le secteur de Brive fut le plus touché jusqu'au sud du département. Enedis va metre en place, dans chaque commune du département, un point de vie électrisé d’ici ce soir (9000 à 10 000 foyers resteront sans électricité dans la soirée). Si la circulation sur les routes est rétablie, il reste des problèmes de réseau de téléphonie mobile chez certains opérateurs.
Ce midi, 38 interventions des pompiers était en cours (150 pompiers mobilisés). Les voiries de Vigeois, Lubersac, Treignac et Le Lonzac sont les plus touchées. 50 agents du département sont actuellement mobilisés sur les chaussées. Sur le réseau SNCF le retour est à la normal en Corrèze. Hier soir, sur la ligne Limoges/Meymac, un arbre s'est abattu sur le train après Eymoutiers sans provoquer d'accident.
À Tulle, les coupures d'électricité ont notamment entrainé une panne sur le site de l’usine de traitement des eaux des Fontaines ce qui a engendré une rupture de l’alimentation en eau potable du bas de la ville : des Fontaines jusqu’à l’espace de Cueille. Cette coupure a impacté environ 2.600 abonnées ce matin. Remise en électricité, l'alimentation en eau potable est revenu à la normale pour 10h30. La force du vent a été telle que le toit en métal d'un immeuble privé en travaux s'est envolé, rue Duhamel (notre photo). Il s'est écrasé sur quatre voitures garées dans la rue. Une entreprise privée est en train de d'évaluer les dégâts. Des débordements de plaques d'égoûts se sont produits à différents lieux de la ville. Sur le quai Péri, une épicerie a été inondée.

Les intempéries ont également touché les cultures

Arbres arrachés, toitures endommagées, productions végétales décimées… Les exploitations agricoles ont subi de plein fouet les aléas climatiques hier, en fin de journée. Les dégâts sont pour l’heure essentiellement concentrés sur l’antenne de la Vézère (de Treignac à Concèze) et sur l’arc sud du département, de Juillac jusqu’en Xaintrie, et particulièrement sur la zone Puy d’Arnac/Brivezac/Nonards/Tudeils avec, d’après les témoignages des agriculteurs recueillis, des grêlons anguleux, pouvant atteindre la taille d’un œuf de poule. En première ligne, les cultures. Sur de nombreuses parcelles, le maïs déjà haut et les céréales sont à terre. La récolte du colza est également remise en question, la viabilité du grain étant sérieusement comprise. Certaines plantations viticoles sont également anéanties. Les exploitations en maraîchage et petits fruits ont été sévèrement touchées en pleine période de récolte : dans de nombreux cas, les serres ont été arrachées par les bourrasques de vent. Les filets anti-grêles des pomiculteurs ont eu le même sort : l’arboriculture n’est donc pas en reste. D’autant que les dégâts seront à évaluer aussi à moyen terme : les premières répercussions sur les fruits, notamment les pommes, pourront être observées seulement d’ici quelques jours. De nombreux bâtiments ont aussi été détériorés, au niveau des toitures notamment, et plus localement par la foudre.
Pour l’heure, les conseillers de la Chambre d’Agriculture poursuivent l’état des lieux sur le territoire et évaluent les dégâts aux côtés des agriculteurs. Une solidarité s’est organisée depuis hier soir pour dégager les branchages ou remettre les clôtures pour les parcelles qui accueillent les troupeaux. Un rendez-vous est prévu cet après-midi à la Préfecture où les responsables professionnels demanderont l’ouverture d’une enquête pour reconnaissance des dégâts.


Enedis en Limousin a sollicité le renfort de 70 techniciens provenant de la FIRE* Enedis Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Occitanie, Languedoc-Roussillon, Pays de Loire, Picardie, Rhône-Alpes et de 50 techniciens d’entreprises prestataires du Limousin, en supplément des 190 techniciens d’Enedis Limousin, portant l’ensemble des moyens humains mobilisés à 310 personnes.

Enedis en Limousin rappelle pour ses clients le dispositif de dépannage, accessible 24heures/24 et 7jours/7 : Corrèze : 09 726 750 19

Creuse : 09 726 750 23
Haute-Vienne : 09 726 750 87