Fil info
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5

L’unité contre la loi des marchés

Politique

Pendant deux jours ce week-end, les communistes corréziens se sont réunis au Pont des Angles pour leur traditionnelle fête estivale. Au programme expositions, concerts et débats politiques. L’occasion d’appeler à l’unité de la gauche et des luttes sociales pour donner une nouvelle orientation à l’Europe lors des prochaines élections.

Alors même que les conflits sociaux et notamment celui du service public ferroviaire se poursuivent, les militants communistes de la Corrèze recevaient hier, une représentante du Conseil National du parti  pour débattre des enjeux des futures élections européennes, bien souvent boudées par les électeurs. Mais à l’heure d’une France empêtrée dans le discours de la «start up nation» militants et représentants ont pointé tous les enjeux de cette prochaine échéance électorale sans en éluder ses dangers. «L’enjeu fondamental est de remettre en cause la manière dont s’est construite l’Union Européenne. On voit bien que les peuples sont les laissés pour compte au détriment de la finance qui est la principale bénéficiaire, ce qui conduit à un de très importants phénomènes de rejets et malheureusement à une montée de l’extrême droite en Europe, extrêmement dangereuse. Tout cela nous conduit vers des régressions civilisationelles très importantes. L’objectif de ces élections est bien de porter un projet alternatif à l’Europe actuelle et aux nationalismes parce que la réponse se trouve dans un projet qui met au cœur les intérêts populaires. Tout l’enjeu est de faire en sorte que l’argent qui est produit par la Banque européenne mais aussi par toute l’évasion fiscale permettent un investissement massif pour récupérer des droits et réinvestir dans le service public notamment après des années de politique d’austérité» détaille la responsable national du PCF.
Dans une France politique encore meurtrie par l’accession d’Emmanuel Macron au pouvoir autant à droite qu’à gauche Anne Sabournin ne peut que prôner le rassemblement le plus large possible «pour rester dans la compétition» malgré toutes les dernières turpitudes. «Face à Macron qui est pour l’instant en tête des sondages et au Front national qui grimpe, le rassemblement est plus que jamais nécessaire mais malheureusement il y a des portes qui sont fermées comme celle de la France Insoumise pour le moment. Il y a des discussions avec d’autres forces de gauche mais je pense profondément que pour réussir le rassemblement il faut que ce soit à la base, les gens qui luttent que ce soient les Français qui obligent les forces de gauche à s’unir en disant : nous avons besoin d’une gauche  qui soit capable d’envoyer beaucoup de parlementaires européens pour défendre nos intérêts».
Si des représentants corréziens de la France Insoumise étaient bels et biens présents à cette fête de la Fédération communiste  locale pour entendre cet appel du pied sans ambage,  c’est toute cette orientation européenne qui était hier au cœur du débat. «Macron et ses amis sont en train de dire aux fous de la finance que c’est open bar ! Mais non seulement ils sont irresponsables mais aussi criminels. Je pense que globalement, dans le monde politique français il y a une sous-estimation grave et une banalisation du risque fasciste. Nous sommes témoins de ces décisions avec la situation en Italie ou le débat sur les camps de réfugiés».
Ce débat était aussi l’occasion de souligner la «formidable détermination» des cheminots dans leur lutte qui eux-aussi étaient présents ce week-end. «Ce combat doit continuer jusqu’au niveau européen parce que le rail est menacé partout par les paquets ferroviaires. Mais aussi parce que  jamais les besoins de mobilités des personnes n’ont été aussi forts» a lancé la responsable nationale.
«Nous savons qu’il y a besoin d’unir les forces et politiques de gauche pour faire progresser un nouveau projet européen. Nous tendons la main à FI, à EELV, à Générations, au NPA mais soyons clair : le rassemblement ne peut se limiter à cela. Notre ambition est d’unir tous ceux qui ont lutté contre Macron et dont les combats se heurtent au mur de l’UE et de ses traités. L’unité populaire contre le pouvoir des marchés c’est la modernité, la seule façon de régénérer la gauche». Le candidat Ian Brossat désigné comme chef de file pour les européennes, la représentante du PCF a clairement rejeté tout option de «sabordage» du parti. «Nous avons parfois confondu avancée électorale et avancée politique. Ce faisant, nous avons laissé d’autres parler à notre place» estimait-elle en invitant militants et citoyens à «reprendre l’offensive» pour «prendre leurs rêves au sérieux».