Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

De la légitimité de la Chambre

Artisanat

Hier en fin de matinée s’est déroulée la traditionnelle cérémonie de vœux de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corrèze. Les discours ont soufflé le chaud et le froid sur le contexte social et économique actuel.

Jean-François Robert, Secrétaire Général de la Chambre a ouvert le bal  filant la métaphore climatique.
Un courant d’air «chaud» d’abord  pour souligner l’investissement des élus de la Chambre et de son personnel (20 salariés à la CMA + 27 salariés détachés au CFA des 13 Vents) en 2018 «dans l’intérêt de notre maison commune et de l’artisanat corrézien».
Le froid également avec «ce sentiment parfois désagréable de voir mal coordonnées les énergies de tous et parfois de lutter contre des courants trop forts».
Dans son viseur des inquiétudes sur l’avenir du réseau et «cette frénésie de nos gouvernants à défaire, remettre en cause, modifier,  parfois bouleverser les choses sans toujours qu’elles aient comme principale préoccupation l’intérêt des artisans».
En cause, les discussions fin 2018 sur le loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) et la Loi de Finances 2019. Un amendement  à la loi PACTE prévoit en effet l’organisation du réseau des chambres des métiers et de l’artisanat (CMA) autour d'un établissement public unique par région à compter du 1er janvier 2021.   
Pour  2019, le Secrétaire a espéré un peu de stabilité au plan réglementaire et législatif et de meilleurs conditions de travail.
Le président Demarty s’est inquiété des évolutions sur la formation professionnelle, la gestion des CFA, la régionalisation des chambres, en  insistant sur des élections consulaires au niveau départemental : «On a fait le choix  de  contre-propositions pour que les choses aillent dans notre sens, pour que tout ne soit pas imposé» a t-il souligné.
S.H.