Fil info
13:56C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf

Gilets Jaunes : la CGT dénonce "les répressions du gouvernement"

Social

L’Union Départementale CGT de Corrèze dénonce « l’attitude du pouvoir en place qui porte atteinte aux droits de manifester et, donc, à la liberté d’opinion et d’expression ». « Ne voulant pas remettre en question sa politique au service des plus riches, le gouvernement n’hésite pas à remettre en cause les principes fondamentaux d’une démocratie ». Ici en Corrèze des manifestants « gilets jaunes » sont inquiétés pour des manifestations auxquelles ils auraient participé. Pour la CGT, ceci est « inacceptable ! »
Le syndicat estime que « l'ambiance créée par ce gouvernement est faite pour tenter de régler les problèmes sociaux par la répression et la peur ». Les annonces faites par Edouard Philippe, l’intimidation policière et judiciaire, les violences d’Etat causant de nombreuses victimes chez les manifestants sont « autant d’attaques contre le droit d’expression et de manifestation ».
L’Union Départementale CGT de Corrèze ne peut accepter cela, elle refuse cette régression démocratique. Elle s’opposera à ces « restrictions de manifester et de liberté d’expression car elle sait que ces atteintes sont toujours un des outils des puissants contre les exploités (travailleurs, rretraités, privés d’emploi, étudiants, etc).

Photo d'archive MA. Nike Zoom Kobe IV