Fil info
23:42Périgueux : Trésoreries : opération portes fermées -> https://t.co/0m6clGU0qp
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

Le jaune, éclairant ou aveuglant ?

Social

L’acte IX à Brive n’a pas été du goût de tout le monde. Après un départ groupé depuis la Guierle, le cortège de Gilets Jaunes s’est divisé. Au-delà de la couleur, des idéologies s’affrontent. Le débat Européen reste discret.

Le système n’est pas binaire, ni dichotomique, encore moins manichéen. Même si le noir s’oppose au blanc, dans une même teinte, il y a plusieurs tons...  Les marches de Gilets Jaunes organisées à Brive sont d’ordinaire tranquilles, pacifistes voire poétiques, hyper structurées, déclarées en préfecture. Une voiture de police précédant la tête du cortège. Bon côté du gilet affiché et bonne volonté brandie. La couleur est uniforme. On sait jouer dans la cour républicaine au point d’obtenir pignon sur rue chaque samedi matin sur le célèbre marché de la cité.
Ce samedi 12 janvier, avant le défilé de l’après-midi, un stand fut installé pour la première fois parmi les étals de marchandises. On pouvait y inscrire ses desiderata individuels sur un cahier de doléances qui ira «à qui de droit», acheter un porte-clefs en forme de gilet jaune fait maison, à base de produits chinois ou encore se crêper le chignon, comme dans la célèbre chanson, pour cause d’opinions divergentes.

Des grilles de chantier dans la cour du Palais de Justice

Vers 14h30, une marche de quelque 300 personnes venues de plus ou moins loin a démarré. Une voiture attelée d’une remorque dans laquelle s’est jouée une scène macabre douteuse avec guillotine précédait le convoi. Un son de fête foraine flottait dans l’air, entre sirènes et chansons populaires. Certains galvanisés par une situation qui perdure depuis neuf semaines, venus en «terra incognita», ont improvisé un parcours en s’aventurant au centre-ville, ont brûlé un sapin de Noël devant la mairie et le commissariat, face à une police devenue nerveuse et prête à faire usage de ses armes non létales. Ils forceront ensuite l’entrée de la cour du Palais de justice après y avoir jeté des grilles de chantier. Un cordon de police viendra bloquer l’accès de la rue de l’Hôtel de Ville quand d’autres protégeront le bâtiment public, les policiers en civil venant tempérer les ardeurs des plus effrontés.
Pendant ce temps, les autres, les Gilets Jaunes que l’on décrit comme «exemplaires» s’entretenaient au sujet de ces impromptus indésirables. Ces Gilets Jaunes-là dits de La Guierle et quelques autres de Cana, avaient été reçus en salle du Conseil municipal par Monsieur le Maire le mercredi précédant, sous l’œil attentif d’une caméra en mode Facebook Live. 25 citoyens en âge de voter étaient venus, en force réclamer une parcelle de place publique hebdomadaire à Frédéric Soulier. Ces Gilets Jaunes-là rongeaient leur frein, mécontents du comportement de certains. Ils finiront par décider de créer une association loi 1901 en faisant savoir haut et fort, par voie de presse, qu’ils ne sont pas du même bord. Une presse tour à tour invitée, dédaignée ou informée selon que l’on juge sa présence nécessaire ou non. En somme, rien ne change. Orwell revient, sa ferme, ses animaux.
Lors de «l’acte IX» de cette tragi-comédie contemporaine au canevas éternel, dont l’unité de lieu se situe à Brive et ailleurs, le vernis d’un décorum vite bâti a craqué dévoilant les coulisses d’une fragile cohésion. Mais quand on a dit ça, on a rien dit.
De la poudre de perlimpimpin jaune jetée aux yeux de tous, à l’image du grand débat national annoncé, invoqué pour faire durer l’histoire, de l’huile sur le feu.

Et l’europe dans tout ça ?

Absente ou presque. Les dirigeants ont choisi de confiner le débat pendant trois étroites petites semaines du joli mois de mai ponctué de ponts et de jours fériés, décoré de muguets. Cependant que déjà, dans certaines lignes éditoriales des grands médias ou dans des émissions plus intellectuelles que politiques, des voix suaves interrogent leurs invités sur l’idée d’une «Europe des régions» sensée simplifier le labyrinthe complexe de l’organisation européenne dans lequel le citoyen se perd et pour lequel il n’a que peu d’intérêt.
Pourtant, le Comité des régions, créé en 1992 lors du traité de Maastricht, a tendance à prendre le pas sur le cadre étatique. Le Conseil des ministres comme la Commission Européenne devant le consulter dès qu’il s’agit de décisions concernant les collectivités locales. L’Europe se situe bien dans notre quotidien, elle finance nombres d’actions de territoire. Elle se doit d’être dotée d’un parlement qui légiférera sur des lois socialement justes et non à la solde des financiers.
À quatre mois des élections, c’est la même rengaine : on fait monter la sauce brune, on incrimine ou on ignore les défenseurs d’une gauche réellement sociale pour mieux encourager les votes blancs et l’abstention. Les dividendes du CAC40 continueront ainsi de se partager entre actionnaires, aveuglés que nous étions par tant de jaune...

Sabine Parisot

NIKE KOBE 11 ,Online Get Cheap Mens Basketball Shoes.Blue/White 822675-404 Wholesale Cheap