Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Les classes de Ladignac-sur-Rondelle et de Chamberet ne fermeront pas

Education

Une deuxième réunion du comité technique spécial départemental (CTSD) s’est tenue hier à Tulle à l’Inspection d’Académie et avec les syndicats au sujet de la carte scolaire du premier degré pour la rentrée 2019. Le DASEN a décidé de ne pas fermer de classe à Chamberet et Ladignac et de créer un demi-poste à Corrèze.

«Ecole en danger, école en détresse. Je ne veux pas que ce soit ma classe qui ferme. On aime nos maîtresses on ne veut pas en perdre une...».
Ces slogans, écrits au feutre sur des cartons par les enfants sont accrochés aux piliers de la Cité Administrative. Devant, une soixantaine de parents d’élèves de Meymac, Argentat, Allassac, Tulle (Joliot-Curie), des élus et des Gilets Jaunes sont rassemblés pour réclamer le maintien de classes dans leurs écoles respectives. La semaine dernière, lors d’une première réunion en CTSD (Comité technique spécial départemental), le DASEN, Daniel
Passat, avait annoncé la fermeture de 14,5 classes sur le département*  et l’ouverture de cinq pour la rentrée prochaine dans le premier degré.
Depuis quelques jours de nombreuses actions ont donc eu lieu dans certaines écoles concernées, des pétitions ont été lancées. «Celle que nous avons mise dans les commerces de la ville a récolté plus de 650 signatures en trois jours», souligne Maja Bendix, une mère d’élève sur Argentat-sur-Dordogne. «L’effectif baisse pour la rentrée 2019 mais va remonter en 2020. Si on ferme, cela va faire des doubles niveaux voire des triples niveaux. Nous voulons une maîtresse par niveau et que les Ulis soient comptabilisées», ajoute-t-elle.

"Les enfants ne sont pas des numéros"

A Meymac, la fermeture d’une classe en maternelle est jugée «trop prématurée». «Certes, les effectifs sont en constante diminution mais il n’y a rien de franchement dramatique», observe Alain Vermorel, adjoint chargé des services scolaires. «Entre 2016 et 2018, nous avons gagné 53 habitants. Tout laisse à penser que Meymac est dans un dynamisme ascendant et il faudrait tenir compte de la situation générale actuelle plutôt que de se cantonner à des chiffres administratifs» ajoute l’élu. «Pour exemple, l’usine pharmaceutique installée sur notre commune va tourner à plein régime en 2020». L’école maternelle de Meymac compte 80 élèves actuellement. «Nous en attendons 78 pour la rentrée 2019, soit deux de moins. Ce chiffre n’est pas définitif car il y a toujours des déménagements de dernière minute pendant l’été».
De chiffres, Aurore «ne veut pas en entendre parler». «Les enfants ne sont pas des numéros», tonne cette mère d’élève allassacoise. «Ils ont juste besoin de travailler dans de bonnes conditions et pas dans des classes surchargées». Dans cette commune «dynamique» du bassin de Brive, l’annonce de la fermeture d’une classe en élémentaire est «incompréhensible». Les parents d’élèves ont occupé l’école lundi matin. Ils ont aussi lancé une pétition sur la plateforme Avaaz et sur support papier. Plus de 700 signatures ont été recueillies.  
Une deuxième réunion du CTSD s’est donc tenue hier après-midi, le projet de carte scolaire du DASEN ayant été rejeté par les syndicats la semaine dernière. Daniel Passat a décidé de maintenir une classe à Ladignac-sur-Rondelle et à Chamberet puis d’ouvrir un demi poste à Corrèze le matin. «Le
Dasen avait une marge de manœuvre de deux postes et demi, il l’a utilisée. Il n’a pas fait plus d’efforts que ça», commente Karine Rossender du Snuipp-FSU19. «L’école de La Jaloustre à  Ussel a une fermeture conditionnelle : si les effectifs sont suffisants à la rentrée, la classe sera maintenue».
Par ailleurs, la classe unique de La-Chapelle-Saint-Géraud est confortée avec l’arrivée d’une famille syrienne, de six élèves, elle va passer à «la jurisprudence des dix».

«Des priorités non tenues»

Le Snuipp-FSU «exige la redistribution immédiate des 200 postes gardés en réserve par le Ministère». La Corrèze doit rendre cinq emplois. «On n’a pas la
dotation qui nous permet de fonctionner. Les priorités ne sont pas tenues comme l’aide aux élèves les plus fragiles par des postes supplémentaires en éducation prioritaire, par la recréation de postes de RASED (Réseaux d’Aide aux Élèves en Difficulté)», souligne la syndicaliste.
Pour Laurent Herlin, secrétaire départemental SE-UNSA, cette carte scolaire est «extrêmement décevante». Le syndicat souhaitait que le DASEN revienne sur la création de quatre postes de titulaires remplaçants. «Il n’a pas voulu. Or cela faisait quatre possibilités de fermetures en moins, voire éventuellement des ouvertures». Le syndicat souhaitait que le DASEN «réclame au ministère des postes supplémentaires au titre de la ruralité et de la mise en place des CP et CE1 dédoublés en REP+ car jusqu'à présent tous ces postes ont été créés à moyens constants dans notre département. Ce manque de postes fait aujourd'hui défaut quand on veut abonder la brigade de remplaçants. Pour nous, il n'est pas question de mettre en concurrence des postes classe avec des postes de remplaçants».
Le Comité Départemental de l’Education National se réunit cet après-midi en préfecture. Il rassemble les représentants des personnels, des parents d’élèves, d’associations, d’élus, il est co-présidé par le Préfet et le Président du Conseil Départemental.
 

K.B.


Des transports scolaires au rabais ?
Au cours du CDEN cet après-midi, il sera question du transport scolaire. En septembre 2017, cette compétence, autrefois départementale, est passée à la Région Nouvelle Aquitaine. Pour la rentrée 2019, celle-ci propose un règlement intérieur unique pour l'ensemble du territoire en lieu et place des 12 règlements départementaux. Le Snuipp-FSU y voit «une harmonisation vers le bas» qui s’est décidée «dans l’urgence» et «sans concertation avec les usagers et personnels». «En Corrèze, on prend les enfants qui habitent à 1,5 km de l’école ou plus. A la rentrée, on va passer à un minimum de 3 km ou plus. Il y a aussi des conditions restrictives pour la création d’arrêts supplémentaires», indique Karine Rossender. Le syndicat a mis un pétition en ligne sur Change.org. Elle s’intitule «Transports scolaires Nouvelle Aquitaine : Pour une harmonisation par le haut !».

Air Max 95 - Fresh Mint