Un guide dans le vent de l’information

Energie éolienne

Sous l’égide du Conseil départemental de la Corrèze, un guide d’information sur l’éolien en Corrèze a été rédigé par différentes structures institutionnelles et associatives. Il se présente comme un vade-mecum destiné à informer élus, citoyens sur la bonne marche à suivre concernant cette production d’énergie renouvelable.

A lire les nombreuses recommandations de ce guide concernant l’implantation de parc éolien dans notre département, les porteurs de projet n’ont qu’à bien le suivre s’ils veulent arriver à leur fin ! Mais ils n’ont pas forcément besoin de ce genre de lecture technique généraliste. Tous les projets en cours d’instruction en Corrèze depuis des dizaines d’années sont retoqués en préfecture. A chaque projet ou presque, une association de citoyens directement concernés  se monte et met tout en oeuvre pour empêcher le projet industriel de voir le jour. Dernier exemple en date, le projet en Xaintrie de dix éoliennes dont l’enquête publique s’est terminée sur un avis défavorable.

"Ne pas oublier la phase de concertation"

«L’idée est de ne pas faire de procès d’intention aux porteurs de projet, aux éoliens mais de leur signifier de ne pas oublier la phase de la concertation» résumait Pascal Coste lors de la présentation du guide à l’Hôtel Marbot en présence de membres du groupe de travail *. Il a rappelé que sa collectivité est engagée dans le processus de Transition Ecologique mais les axes privilégiés sont le photovoltaïque, la méthanisation ou l’hydroélectricité. Sur ce point, Pascal Coste aimerait que le dossier du renouvellement des concessions des barrages avance rapidement. Il se dit favorable à la gestion des barrages via des SEM (Société d’Economie Mixte). Le guide est le fruit de plusieurs réunions de travail, écrit de manière consensuelle.
L’association Agir pour le Plateau des Etangs qui milite contre l’implantation de parc éolien en est à l’origine : «Le guide est un document d’alerte. Il s’agit de dire aux élus attention quand ils viennent pour vous demander une étude de faisabilité, il ne s’agit pas que de ça. Il s’agit de signer des promesses de bail emphytéotique  qui vous engage pour les quarante prochaines années. On est là pour apporter des informations», insiste Cathy Donnedevie, présidente de l’association.

162 éoliennes

Il y aurait actuellement en projet l’implantation de 162 éoliennes disséminées sur une quarantaine de communes, un chiffre a minima selon le collectif des associations contre les parcs éoliens. Une association de propriétaires de terrains se serait montée sur la commune d’Eyrein dernièrement. La réglementation au plan national est toujours en évolution et les associations craignent qu’il soit de plus en plus difficile d’intenter des recours juridiques.
En Corrèze, tout le monde reconnaît un manque de vent pour faire tourner les pales des éoliennes. Jean-Jacques Dumas, président de l’ADM 19 a rappelé que tous les moulins étaient à eau en Corrèze sauf celui de Valiergues ! «Les promoteurs ne sont pas là pour des questions de vent. Ils posent des mâts de mesure pour obtenir des prêts bancaires. Il en va des crédits carbone vendus aux sociétés étrangères notamment allemandes qui leur permettent de produire de l’énergie thermique, pour eux faire marcher leur centrale à charbon» analyse Cathy Donnedevie.

Serge Hulpusch

(*) Conseil départemental,  Association des Maires et Présidents d’intercommunalités, Chambre d’Agriculture, CAUE, Corrèze Environnement, Fédération des Chasseurs, collectif  des associations contre les parcs éoliens industriels en Corrèze

 

Air Jordan VIII Low