Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal

Le public au centre du village

Social

La fédération nationale des mines et de l’énergie CGT (FNME-CGT) a lancé le 9 mai dernier à Caen un «tour de France» pour un service public de  l’énergie. Quatorze villes sont concernées par cette opération. En Corrèze, un Village des services publics sera installé à Tulle le 21 mai pour aller à la rencontre des citoyens.

La défense des services publics sera au cœur des nombreuses animations organisées le mardi 21 mai prochain sur le parvis de la cathédrale Notre Dame.
«C’est la Fédération nationale des Mines-Energie qui a décidé de faire un tour de France pour aller à la rencontre des agents et des usagers pour  porter ses valeurs par rapport aux services publics, les projets de restructurations dans les entreprises, toute la branche des industries électrique et gazière» explique Béatrice Dubreuil-Fanthou, Secrétaire Générale du Syndicat CGT Energie Corrèze-Cantal.
A cette occasion de dialogue et de rencontres, le syndicat  a décidé d’associer toute l’interpro syndicale CGT des services publics (hormis  l’Education nationale) à cette étape pédagogique et militante du FNME-CGT Tour 2019.
Chaque «corpo» tiendra un stand présentant son histoire, ses luttes et ses revendications.
En ces temps d’élections européennes et de dossier toujours en cours du renouvellement des concessions des barrages, une exposition viendra  rappeler l’histoire de la nationalisation d’EDF. Le projet industriel  de STEP de Redenat sera une nouvelle fois mis en avant.
La CGT sera là pour défendre un service public de l’Énergie qui ne doit pas être pas une marchandise comme les autres avec entre autres la revendication d’une TVA à 5,5% sur les factures.  Il sera abordé un projet gouvernemental dans les cartons intitulé «Hercule» qui envisagerait un démantèlement d’EDF.  «Ce serait le rachat par l’Etat de toute la partie nucléaire de l’entreprise pour pouvoir vendre tout le reste au privé» s’inquiète
Béatrice Dubreuil-Fanthou. Après l’importante mobilisation sociale en faveur de la défense des services publics le 9 mai dernier, ce rendez-vous généraliste mettra sur la table de nombreuses préoccupations quant à l’avenir des services publics dans nos territoires ruraux. Une pétition sera  mise à disposition du public sur la problématique des services publics : «On a listé tout ce dont  la population a besoin pour avoir un service public en milieu rural qui soit  à la hauteur des attentes.  On fera ensuite remonter cette pétition aux parlementaires» explique Amélie Rivière, du syndicat CGT Energie.
Un micro-trottoir participatif sera organisé sur une place où barnum et camions seront installés.
«Le but est que les usagers viennent à notre rencontre» insiste la Secrétaire Générale.
Le syndicat CGT se proposera même  de récupérer sur un bureau d’embauche des CV pour les transmettre directement aux interlocuteurs et  directions concernés.
Côté santé, l’historique de l’hôpital en Corrèze à travers ceux de Tulle, Brive et Ussel sera mis en perspectives avec la loi Santé et ses  conséquences éventuelles sur son organisation : «Comme dit l’ARS (Agence Régionale de santé NDLR), il n’y a pas d’urgence qui résiste à 27  kilomètres !» craint Laetitia Bourdet, Secrétaire du syndicat CGT du centre hospitalier de Tulle.
L’avenir des bureaux de Poste, la distribution des courriers de plus en plus dégradée, transfert de compétence sur les actes administratifs (carte  d’identité, passeport),  projet de réorganisation des trésoreries... le tour des sujets risque d’être instructif.

Serge Hulpusch