Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Village éphémère pour service durable

Social

Le Tour de France de la Fédération Nationale Mines Energie CGT a fait étape à Tulle, hier. Un village des services publics s’est installé toute la  journée place de la cathédrale avec stands, expositions, animations, pétitions... L’objectif était de sensibiliser les passants à la défense des services publics.
«Nous sommes là pour aller à la rencontre des usagers, échanger avec eux et débattre», résume Béatrice Dubreuil de la CGT Mines-Energie.
En accueillant la caravane du FNME-CGT Tour qui sillonne la France tout le mois de mai, la délégation corrézienne a choisi de l’ouvrir à tous les  services publics et pas seulement à celui de l’énergie. «On a travaillé avec l’UD CGT afin que tout le monde soit représenté : les cheminots, les  postiers, la santé, les finances publiques, les retraités, la défense des consommateurs et usagers...». C’est donc un petit village de couleur rouge qui s’est installé au cœur de la cité tulliste avec des barnums, des camions, une sono, une terrasse, des expositions, des animations pour les  grands et les petits.
De stand en stand, on aborde le service public comme un bien commun à préserver des intérêts financiers. On découvre le fonctionnement des barrages hydroliques et l’importance de se battre pour qu’ils ne soient pas privatisés, on rappelle la nécessité de voir le projet de STEP se  concrétiser à Redenat. On trouve même une boutique éphémère EDF ! «Il n’y en a plus en Corrèze», souligne la conseillère clientèle qui assure la  permanence. «J’ai travaillé quatorze ans à la boutique de Brive mais elle a fermé comme les autres. Pourtant cela aurait été une bonne chose de les garder pour les cas extrêmes : c’est à dire pour ceux qui sont mal à l’aise avec Internet ou en situation de précarité», poursuit-elle. Aujourd’hui  l’accueil physique lui manque. «Je suis toujours conseillère clientèle mais dans un bureau à Tulle. Je communique avec les clients par Internet et  par appel téléphonique sortant. Je traite des dossiers qui viennent de Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse... Mais il  n’y a pas de suivi comme  autrefois», regrette-t-elle.
Le numérique, c’est l’argument du gouvernement pour justifier la fermeture des trésoreries et plus largement la réorganisation des finances  publiques. En ce mois de mai dédié aux déclarations sur le revenu, de nombreux usagers ont pourtant été au contact des agents. «Hier le centre de Brive a reçu 118 personnes en matinée et plus de 200 dans l’après-midi», signale Cyril Lambert, de la CGT FiP. «Les effectifs ont baissé mais on  reçoit toujours autant de monde», ajoute Nathalie Ciaccio. «C’est la même chose en haute Corrèze. Avec la fermeture de trésoreries, les agents vont devoir travailler loin de chez eux, déménager. Cela a un impact sur la vie dans les campagnes pour les commerces, par exemple comme pour les  écoles», relève la syndicaliste. Les campagnes qui voient déjà disparaître leurs bureaux de poste (ou les villes comme à Brive). Sur le stand de  l’Indecosa-CGT (défense des usagers), on s’en inquiète. Des questionnaires sont remis aux passants pour connaître leurs avis sur le  fonctionnement du service postal. «Nous allons ensuite les dépouiller et les classer commune par commune», indique Solange David, trésorière de l’Indecosa-CGT 19. Les informations seront remontées au niveau national. Le 31 mai, l’association renouvelle cette opération avec la CGT-FAPT  devant le bureau de poste de Souilhac à Tulle.

Le chiffre : 17,5
C’est, en millions d’euros, le montant de la taxe sur les salaires versée en 2017 par les établissements hospitaliers corréziens. La fonction publique hospitalière est la seule à être soumise à cette taxe. Selon l’USD-CGT Santé et Action sociale, cette somme permettrait la création de 390 postes sur le département.

Karène Bellina

nike air max 2019 paypal