Fil info
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
07:28France : Façon canicule jusqu’à Périgueux -> https://t.co/ezfk0oCtNH
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/QChwZhUyRk
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/SEUDBqk9HM
07:19# # - -Vienne : Liaison Limoges-Poitiers: des opérations d’aménagement en cours d’étude -> https://t.co/kkHAjvLRbf
07:14France : D’importants travaux débutent lundi -> https://t.co/1SH5xI7j8w
07:06Région : Près de 400 cavaliers en lice à Pompadour -> https://t.co/v61HQKUKwp
06:55Castels : Un gîte du Périgord Noir ravagé par le feu -> https://t.co/Iz0fpC1sK2

A Clédat, la pause nature s’impose

Bien-être

L’association «Renaissance des Vieilles Pierres entre Millevaches et Monédières» organise les Pastorales de Clédat du dimanche 14 au dimanche 21 juillet. Huit jours  pour «lâcher prise» dans le village de granit et autour, à travers un programme à la carte. Loin du stress, du bruit et de la pollution, on se reconnecte à soi, à la nature.

Une visite à Clédat ne s’oublie jamais. C’est un lieu hors du temps, loin de toute civilisation moderne chargé de mystère et d’histoire.
Un village de granit digne d’une légende arthurienne. Pourtant nous ne sommes pas en Bretagne mais sur la montagne limousine, entre Grandsaigne et Bonnefond. A cet endroit, au cœur de la forêt et au bord d’un plateau, il n’y a ni eau courante, ni électricité, ni la 4G. Tout invite à la déconnexion et au retour à la nature, à la pleine conscience.

Nuit des temps

Aller à Clédat se mérite. Il faut suivre une longue et étroite route une fois passé le bourg de Grandsaigne. Si longue que l’on se demande parfois s’il y a vraiment quelque chose au bout... C’est la fontaine miraculeuse Sainte-Magdeleine qui accueille le visiteur, à l’orée de la forêt de Larfeuil. Ce vestige de la nuit des temps est encore fleuri, célébré. Il faisait l’objet d’un pèlerinage annuel en juillet jusqu’en 1954. Vient ensuite la chapelle romane portant le même vocable. Datant du XIIe siècle, elle était associée à la «Maison des Pauvres», hospice fondation du prieuré-hôpital Saint Gérald de Limoges.  
Le regard se perd ensuite entre une chaumière et son four à pain, des ruines, des blocs de granit, des arbres remarquables, des maisonnettes, une croix en pierre, une fontaine-lavoir, un vieux moulin que l’on peine à deviner tant il est caché par les mousses et les arbres. De petits personnages hantent le village fantôme. Ils sont nés de l’imagination de Michel Kirsh. Ces sculptures contemporaines et un peu «magiques» bordent le sentier. Le chemin part dans un bois où les blocs de granit deviennent monumentaux.

Assis sur la pierre

Au bout, sur le grand rocher, la vue s’ouvre sur un paysage de collines et de forêts. Un vaste panorama qu’il faut prendre le temps d’admirer, assis (ou
allongé) sur la pierre. Clédat a été déserté à l’aube des années soixante, vingt ans après avoir abrité un groupe de Maquisards. Le site aurait pu tomber dans l’oubli, noyé sous les ronces et le mépris. Il fallut toute la volonté de quelques passionnés pour lui redonner forme et vie.
Depuis 2001, l’association Renaissance des Vieilles Pierres œuvre à sa restauration, sa cristallisation et à son animation. Des rendez-vous ponctuels ont lieu chaque année, en particulier en été avec la fête des roses en juillet et celle du pain en août. Mais en 2019, un cap est franchi avec l’organisation des «Pastorales de Clédat». Du 14 au 21 juillet inclus, l’association propose un programme riche, dense et varié à tous ceux qui aiment la nature, le patrimoine, les mystères et lesb thérapies douces. Le village abandonné est le point central d’activités qui vont rayonner sur d’autres communes du plateau : Bonnefond, Grandsaigne, Pradines, Gourdon-Murat, Lestards, Saint-Hilaire-les-Courbes, Chamberet, Viam, Toy-Viam et Tarnac.

Méditation et cuisine sauvage

Ce dimanche 14 juillet, les Pastorales débutent à Chadebech où le foyer rural de Bonnefond propose «un grand pique-nique des randonneurs». Un nouveau sentier y sera inauguré et la journée se déroulera entre randonnées et découvertes de sport-nature, et se terminera en musique dans l’église de Pradines à 17h30. Les journées se poursuivent avec à la carte des balades en forêt, des ateliers : découverte de milieu aquatique à Tarnac, de sylvothérapie à Chamberet, de savon au lait d’ânesse à Grandsaigne, de chant thérapeutique sur le rocher de Clédat mais aussi d’énergie et de méditation, de cueillette et de cuisine sauvage. A cela s’ajoutent des stages d’aquarelle ou d’écriture, de la rêverie au son du didgéridoo, des massages vibratoires, de la réflexologie, une rencontre avec les chevaux/éthologie équine...
Les Pastorales se terminent le dimanche 21 juillet avec la fête des Roses de 10 heures à 20h30 à Clédat (voir ci contre). Là aussi, la journée est bien rythmée avec de la culture, des animations, des balades, de la musique, de la méditation... De quoi oublier son quotidien et recharger ses batteries. Car l’objectif des organisateurs est clair : «emmener les visiteurs sur les sentiers du bien-être, du mieux vivre apaisé et naturel !». Au terme de ces huit jours, il devrait être atteint !

Karène Bellina


Pratique
Le programme complet des Pastorales et de la fête des Roses est en ligne sur le site : www.correze-cledat.fr.
Renseignements à l’office de tourisme à Treignac au 05 55 98 15 04. Réservations pour le pique-nique des Randonneurs à Chadebec au 05 55 95 42 97.
Des visites guidées ont lieu le week-end et jours fériés en juillet et août de 15h à 18h30, sur demande pour les groupes soit au 05 55 72 36 81 ou au 07 86 55 59 25.


La fête des Roses

Elle a lieu le dimanche 21 juillet. Les visiteurs trouveront à l’espace bien-être (participation libre) de 10h30 à 17h des massages assis, des massages acupression et chant, de la réflexologie plantaire, des massages sonores et vibratoires.
A l’espace enfants : atelier Croq'Clédat - carnets de croquis découverte des petits trésors de Clédat de 10h30 à 17h, atelier tissage nature «Cadet Roussel» à 14h, balade à dos d'âne (40kg maxi) à 14h. Repas champêtre à midi sur réservation 12€ (hors boissons), buvette toute la journée. Balade autour de Clédat "Les remèdes à portée de main : usage de plantes locales pour une vie saine" guidée par Dominique Lepage à 14h30. Animation «le monde insolite des champignons» dans la chapelle avec B. Peyre à 14h45. Concert de Ghislaine Mouly à 16h45. Lectures poétiques et méditation sur le rocher à 18h30. Mais aussi stands et expos.

Air Max Flair KPU