Fil info
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Catastrophe naturelle : 38 communes du département concernées

Sécheresse

Par arrêté interministériel du 16 juillet 2019 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle et publié au Journal Officiel du 9 août dernier :
les communes de  Allassac, Argentat-sur-Dordogne, Ayen, Bilhac, Brignac-la-Plaine, Briv-la-Gaillarde, Chasteaux, Cornil, Cosnac, Cublac, Dampniat, Donzenac, Jugeals-Nazareth, La Chapelle-aux-Saints, Lagraulière, Lanteuil, Larche, Le Pescher, Liourdres, Lissac-sur-Couze, Lubersac, Malemort, Mansac, Noailles, Objat, Perpezac-le-Blanc, St-Cernin-de-Larche, St-Pantaléon-de-Larche, St-Robert, St-Solve, St-Viance, Ste-Féréole, Sioniac, Turenne, Ussac, Varetz, Voutezac et Yssandon. ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour le phénomène de sécheresse réhydrataton des sols.
A compter de la parution au Journal Officiel, les administrés disposent d’un délai de 10 jours pendant lequel ils pourront déposer auprès de leur compagnie d’assurances un état d'estimation de leurs pertes, afin de bénéficier du régime d’indemnisation prévu par la loi n° 72-600 du 13 juillet
1982.