Fil info
21:54 L’ dans tous ses états: https://t.co/npjyHB909b
21:37 Merci. Le Pont Saint Chrétien Chabenet dans l’Indre, département où j’ai eu la chance de travailler pend… https://t.co/oXJrlcTpXJ
18:10 Rire
18:06 Merci bien, hein ! Tout le monde en nervous breakdown.
17:59 Bonjour huber
15:46 Ca risque pas de s'arranger avec une uberisation du travail.

Le cadre de vie s’améliore

Récemment ont été inaugurés, cité Jacqueline-Auriol, deux équipements à destination des enfants et adolescents du quartier.
Retenu par l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), le quartier devrait être profondément renouvelé, pour présenter un nouveau visage à l’horizon 2025. En attendant cette réhabilitation, discutée avec l’ensemble des partenaires, le Grand Périgueux, Grand Périgueux Habitat, les services de l’état et les habitants, impliqués à travers le Conseil citoyen, certaines actions sont déjà engagées.
C’est dans ce cadre que deux structures de jeu, devenues obsolètes, viennent d’être refaites à neuf. Il s’agit de l’aire de jeu pour les enfants de 6 mois à 12 ans, située au sein de l’espace Honoré-Faure, et du city-stade qui se trouve boulevard Jean-Moulin, juste à côté du gymnase de l’Asptt, pour les jeunes à partir de 12 ans. Ce dernier est aménagé sur une surface de 26 mètres sur 12, et permet la pratique en toute liberté de nombreuses disciplines sportives, foot, basket, hand, volley, tennis... La municipalité et les associations pourront aussi l’utiliser comme support pour leurs animations sportives. Le coût de cet aménagement est de près de 53 000 euros Ttc, avec des financements de l’état, de la Caf, du conseil départemental, du Grand Périgueux et de la commune.  L’aire de jeu pour sa part est composée de deux parties distinctes communiquant entre elles, un espace de découverte, dédié aux plus petits avec deux modules d’activités et un toboggan. L’autre espace est plus sportif. Il est composé d’un dôme avec filets d’escalade, d’un pont suspendu et d’un turbo glisse. Le coût de sa rénovation s’élève à près de 59 000 euros, toujours Ttc, avec les mêmes financeurs, excepté le conseil départemental. Pour les habitants du quartier, ces deux équipements sont les bienvenus, comme le confie un père de famille : « On peut laisser nos enfants jouer sans crainte, surtout les plus petits, dans l’aire de jeu où tout est sécurisé, avec un sol
où ils ne risquent pas de se blesser s’ils tombent, et un espace fermé ». Bien sûr, pas question pour autant de laisser les petits sans surveillance, mais cette dernière est plus facile dans un environnement conçu pour assurer un maximum de sécurité.
L’inauguration de ces deux équipements s’est déroulée en présence des élus, de la préfète et de son secrétaire général, et d’habitants du quartier, trop peu nombreux au goût du maire de la commune Jean-Pierre Roussarie. « Peut-être hésitent-ils à venir dès lors qu’il s’agit d’une cérémonie officielle » regrette-t-il en indiquant que la prochaine fois, il verrait sans doute à faire distribuer des invitations dans les boîtes aux lettres, afin que chacun se sente légitime à participer à ces naugurations.
Isabelle Vitté

Nike Unveil a Dip Dye-Inspired Air VaporMax Plus