Fil info
18:27RT : Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
18:21Châteauroux : Les bibliothèques se modernisent avec des puces dans les livres -> https://t.co/5aWiUVlKyM
18:20Indre : Loto du patrimoine : chapelle en péril dans l’Indre -> https://t.co/bTD0ByaPPf
18:19Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
17:19Roussines : La rando d’« Un R’ de fête » rapporte 275 e aux Restos -> https://t.co/BBWwam0Yhr
17:17Aigurande : La Rando du Boischaut sud, entre Indre et Creuse -> https://t.co/7xjSQ0SNum
17:16Saint-Denis-de-Jouhet : Commémoration émouvante à Lusignan -> https://t.co/CGQsjaSzOX
17:10Le Blanc : Gaya, une épicerie bio devenue coopérative -> https://t.co/swPnkyOWk9
17:04Sarlat-la-Canéda : Le cinéma part à la campagne -> https://t.co/v88FKknizX
16:29Bergerac : Les retraités toujours mobilisés pour leur pouvoir d’achat -> https://t.co/mjeQ96G07R
16:22Bergerac : Grève aux Urgences : des personnels à bout de souflle -> https://t.co/y8oX1khnja
15:30Saint-Pardoux-la-Rivière : Une inauguration importante -> https://t.co/SAv9HTrKrO
15:29Boulazac : Affaires courantes à l'ordre du jour -> https://t.co/9MkkdiPQVD
13:54Périgueux : une écluse vandalisée -> https://t.co/QikKunxv90
13:52Sarlat-la-Canéda : La restructuration ne passe pas -> https://t.co/iLRxeEExle
12:20RT : Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
11:50Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
07:50# # - -Vienne : L’aéroport de Limoges sur le marché -> https://t.co/WUZWZudOuU
07:48# # - -Vienne : 29 août 1942 : une page d’histoire honteuse -> https://t.co/FFJwwcRecR
07:46# # - -Vienne : «Loopi», l’assistant mobile qui suit les randonneurs pas à pas -> https://t.co/6RHyPEPyik
07:44# # - -Vienne : Musée de la Résistance : la technologie au service de la mémoire -> https://t.co/RX54B1qXJk
07:42France : Hermès double son effectif à Saint-Junien -> https://t.co/uIRwXgWpum
01:27France : La Sécu, variable d’ajustement | L'Echo https://t.co/fweN1WNdiw via
21:03Brive-la-Gaillarde : Les urgences en état d’urgence -> https://t.co/SWHcZl3ojb
20:56Brive-la-Gaillarde : Des billets à guichets fermés... -> https://t.co/OBPJn1nEZt
20:14 Je pense reconnaître Sabine Monziols 🙃😊👍🏻

Des mémoires divergentes à rassembler

Commémoration

La commémoration du cessez-le-feu en Algérie, le 19 mars 1962 s’est déroulée hier au Mémorial de Coursac en présence des élus et des autorités civiles et militaires. Malgré les années la date du 19 mars continue à diviser les citoyens de ce pays, anciens combattants, rapatriés, partisans de l’Algérie française... La dernière provocation de l’insoutenable maire de Béziers en apporte une preuve éclatante.
Pourtant de tous les côtés aujourd’hui la recherche de l’apaisement commence à prendre le pas, et surtout la parole des participants volontaires ou non de ce conflit commence à se libérer. Les messages lus successivement par Jean-Pierre Kieffer, président départemental de la Fnaca, au nom des associations d’anciens combattants (Ancac, Arac et Fopac) et Christophe Bay, préfet de la Dordogne au nom du secrétaire d’état chargé des anciens combattants, Jean-Marc Todeschini ont mis l’accent sur la nécessaire « voie de la réconciliation » pour les vétérans, sur les « mémoires qu’il faut rassembler » pour l’état qui veut « honorer dans un même hommage tous ceux qui sont tombés ou qui ont souffert. Il faut faire entrer leur souvenir dans notre mémoire nationale, au nom de la vérité, du respect et de la tolérance. C’est pourquoi il faut que nous soyons capables de parler de cette histoire et d’en faire un instrument d’éveil des consciences citoyennes, contre toutes les haines et toutes les violences». Pour la Fnaca aussi il est temps de parler : « Le visage de nos frères d’armes tombés à cos côtés est à jamais présent, nous éclaire. Leur étrange et pesant silence nous implique pour devoir de protéger et préserver vivante la mémoire d’une jeunesse trop brièvement interrompue dans le fracas de la guerre, poursuivre avec enthousiasme un travail de mémoire, et veiller au respect de la vérité historique ». Honorer les soldats tombés sur le sol algérien « c’est ne pas céder à la haine, au racisme, à l’intolérance, c’est barrer la route à toute idéologie pernicieuse portant les germes de l’obscurantisme, de la violence, de l’exclusion ». Un discours qui prend tous son sens après les événements de début janvier en France, de Copenhague au Danemark en février, mais qui ne saurait faire oublier que la misère et l’exclusion sont les premiers terreaux des intégrismes.

To Sell Benefit Superstar White Mountaineering Shoes Grey Promo Code JMIZ2747