Fil info
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz

La CMA derrière ses artisans

Economie

L’inquiétude prédominait lors de l’assemblée générale de la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Creuse qui s’est tenue lundi 24 novembre à la maison de l’économie à Guéret. Les rapports confirment ce qui a pu être observé depuis quelques mois : la tendance générale est à la stagnation de l’activité économique voire à la récession.

«Depuis plusieurs années les entreprises artisanales creusoises ont raboté tous les postes de dépenses, ont continué à innover, mais là, la limite est atteinte », déclare Francis Mathieu, président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Creuse. «En 4 ans, on a perdu 250 salariés. Dans les six mois si rien n’est fait, nos collègues tailleront probablement dans le gras». Conséquence aussi sur l’apprentissage qui enregistre un léger recul. Les postulants sont toujours aussi nombreux tandis que les entreprises, dans l’impossibilité de prévoir leur charge de travail à venir, ne souhaitent pas s’engager dans un nouveau contrat.

De plus, les collectivités territoriales ont des moyens moindres, ce qui risque d’affecter les mises en chantier. «Sur les petites communes ça va poser problème», annonce Francis Mathieu. «Les travaux publics sont dans la merde, et nous derrière».

Si la conjoncture actuelle est pour beaucoup dans la situation que connaissent les artisans à l’heure actuelle. Ce bilan a aussi été l’occasion pour Francis Mathieu de déplorer la mauvaise gestion de la situation par le gouvernement que ce soit la hausse répétée de la TVA ou la fiscalité qui affecte les particuliers, ou encore les contraintes de plus en plus fortes en matière de normes et de réglementations. «C’est un changement de modèle économique qui est là. Après les dirigeants de la Nation n’y sont pas. Il n’y a plus de pilote dans l’avion... quant aux déclarations des ministres, elles ne sont pas suivies dans les faits», poursuit le président de la CMA. «La confiance n’y est pas et tant qu’elle ne sera pas revenue...».
Un climat morose auquel s’ajoute un point d’inquiétude sur la réforme territoriale (voir ci-dessous). Toutefois ces craintes n’empêchent pas pour autant la Chambre d’agir et d’apporter davantage de soutien à ses artisans. Cet automne a eu lieu un premier forum sur la création et la reprise d’entreprises artisanales en association avec la Chambre de commerce et d’industrie dont Francis Mathieu ne cache pas le succès, annonçant une reconduction l’année prochaine. Cette année, a aussi vu le jour une cellule d’accompagnement des entreprises en difficulté. Confidentiel et gratuit, il permet de conseiller les artisans en difficulté mais aussi de les accompagner avant et après un éventuel passage devant le tribunal de commerce. «Ils ne sont pas seuls dans ces moments qui sont toujours difficiles à vivre, souligne le président de la Chambre, mais conseillés pour aller sur la voie du redressement».

Deux actions concernant la gestion des ressources humaines et la mise en conformité avec la loi sur l’accessibilité qui préoccupe beaucoup d’artisans viennent compléter ce panorama. Non... les artisans ne sont pas seuls.


Une inquiétude majeure

La réforme territoriale pose aussi problème et soulève de nombreuses questions. Francis Mathieu, président de la CMA de la Creuse, comme beaucoup, aurait voulu une fusion avec l’Auvergne justifiée, selon lui, par une cohérence d’un point de vue économique et géographique. A l’inverse, le rattachement du Limousin et de la Creuse à l’Aquitaine et le déplacement du pouvoir de décision de Limoges à Bordeaux, font craindre un isolement plus marqué des Creusois.

Des questions se posent aussi quant à l’existence des Chambres consulaires. Les Chambres départementales seront-elles maintenues avec une Chambre régionale à Bordeaux ou bien seront-elle intégrées au sein d’une unique Chambre de région à Bordeaux ? Naturellement, le président de la CMA espère que la structure départementale sera préservée aussi bien pour garantir leur offre de services, répondre aux sollicitations des artisans et continuer à travailler en partenariat avec les collectivités locales que pour maintenir les emplois des personnels. «Il faut être vigilant et défendre notre savoir-faire, souligne-t-il avant d’ajouter, avec des compromis, on peut arriver à tout, mais il faut se défendre».

Yeezy 350 Boost