Fil info
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5

Vers la renaissance d'un monument

Patrimoine

«Parce que le spectacle commence par le lieu», slogan de l’association Masquarades, plusieurs Creusois se sont associés pour remettre en scène le théâtre de Guéret.

L’édifice a une histoire, une architecture, une âme dévouée à la culture. Le potentiel, fabuleux et inestimable, pourrait permettre d’accueillir des événements culturels, notamment théâtraux. Seule om-bre et de taille, le théâtre est en sommeil depuis le 31 décembre 1983.

Une soixantaine de personnes ont décidé de ramener le monument à la vie en créant l’association «Masquarades». Ensemble, ils œuvrent pour la sauvegarde, la restauration et l’exploitation du théâtre à l’italienne de Guéret. En faisant valoir des atouts depuis trop longtemps cachés à tous : «C’est un théâtre à l’italienne. La salle de 300 places a une architecture en fer à cheval, deux balcons, une fosse d’orchestre, un parterre, une scène avec son cadre et le lambrequin fleuris, d’origine. La particularité de la scène à l’italienne, c’est la proximité du public et de la scène. On entend les acteurs respirer. La communion en-tre tous les acteurs est très intéressante», analyse Séverine Pateyron, présidente de Masquarades.

Pour le moment, l’association négocie avec la mairie l’exploitation du bâtiment : «On voit pour avoir le soutien administratif, matériel de la ville, pour qu’elle nous donne le droit de faire des travaux». Un travail de longue haleine pourrait alors débuter : «On va mettre quelques années à restaurer le théâtre, dans le respect du passé et de l’architecture», visualise la présidente de l’association.

Construit en 1837, le théâtre occupe la place de l’ancienne chapelle de la Confrérie des Pénitents Blancs. En 1928, le théâtre est rénové une première fois. Il devient en 1932 une salle de cinéma avant de fermer, cinquante ans plus tard. Aujourd’hui, l’ossature intérieure de l’édifice fait toujours rêver. Mais force est de constater que le poids d’années de renfermement et d’abandon l’a dégradé. Près de 3,5 millions d’euros seraient nécessaires à la réhabilitation du bâtiment.

Pour Séverine Pateyron, attachée depuis toute petite au lieu, le jeu en vaut la chandelle : «Beaucoup de gens nous disent qu’il manque une telle salle et qu’il faut rouvrir le théâtre».

Pour que le rêve se réalise, l’association fait appel à toutes les bonnes volontés : à celles, nostalgiques, qui sont allées un jour voir un film dans le bâtiment ; ou bien  à celles qui regrettent de ne pas avoir connu ces moments et qui s’imaginent vivre une pièce de théâtre à l’intérieur d’un tel édifice.

En 1993, une autre association avait tenté de faire revivre le théâ-tre de Guéret : «Le manteau d’Arlequin». 10 ans d’efforts ont permis la réhabilitation du toit. Aujourd’hui, une nouvelle équipe s’est retroussée les manches. Avec la simple envie de vivre ou revivre des moments particuliers : «Etre dans un lieu comme ça, c’est ressentir une émotion forte. Avant même que le spectacle ne commence, on se sent bien», s’émeut déjà Georges Wingel, adhérent de l’association.

Contacter l’association Masquarades au 06.21.77.21.53 ou via masquarades.asso@hotmail.com. L’association recherche des financements privés comme publics.


  • 3,5

C’est en millions d’euros, la somme nécessaire à la réhabilitation du théâtre. De ce fait, «Toute adhésion ou don est important», souligne Séverine Pateyron. En France, on compte environ 170 théâtres à l’italienne. Celui de Guéret fait partie des 8 datant de la 1ère moitié du XIXe siècle.

  • Des pièces classiques aux troupes amateurs

«Ce site n’a rien à voir avec un cinéma. Dans un théâtre, les gens veulent du théâtre !», assure Séverine Pateyron. Le projet de programmation a été fait en consultant la population. Dans la plus pure tradition, il sera proposé des pièces classiques (Molière, Racine...), des pièces de boulevard (Labiche, Feydeau...), des opérettes (Offenbach, Scotto...).

L’association souhaite que les troupes amateurs de la région trouvent leur place au théâtre de Guéret, tout comme les spectacles pour enfants (spectacles musicaux, de théâtre, de marionnettes...).