Fil info
22:18Basket : Boulazac n’a pas à rougir! -> https://t.co/UJGZvTnEon
22:17Rugby : Le Racing 92 en finale... pour écrire son histoire -> https://t.co/lPBZ6Iz7tQ
19:40Périgueux : Les cultures urbaines s’affichent en centre ville -> https://t.co/F7mmSphX6Y
19:25Dordogne : Un schéma contre la désertification -> https://t.co/zhSu0BS7PB
19:16 - -Junien : Une pétition citoyenne alerte sur les problèmes de l’hôpital -> https://t.co/oBw720iuYR
19:08Châteauroux : Lire dans les bus Horizon -> https://t.co/ZgpGwQ8dua
16:38 28 avril de plants - : Samedi, on va au «Jardin du Lien» -> https://t.co/CB2OcpnpiS
16:35# # - -Buffière : Une journée intergénérationnelle -> https://t.co/qxfqfLfYGN

Les parents de Crocq reçus à Aubusson

Education

Alors que les cours se déroulent normalement à l’école élémentaire de Crocq, les parents sont dans la salle à côté pour répondre au téléphone, envoyer des mails à la direction académique, au rectorat... Il s’agit d’une occupation administrative de l’école pour la défendre.
Sur les quatre classes de l’école élémentaire, une est menacée de fermeture sur la carte scolaire proposée vendredi dernier par la DASEN. Une décision incompréhensible pour les parents, les élus, les effectifs étant stables. Ce qui les inquiètent beaucoup, c’est la répartition pédagogique. «On n’évolue pas on régresse, précisent-ils. C’est du n’importe quoi». D’où leur forte mobilisation (voir notre édition d’hier). Hier matin, pendant quelques minutes, des tracteurs ont bloqué l’accès de l’école avant que les cours ne reprennent normalement. Dans la matinée, une délégation composée de deux parents d’élèves et de deux élus était reçue à Aubusson par l’inspecteur de circonscription. Ce pendant deux heures. Chacun a exprimé ses positions divergentes. Les parents notent une «écoute attentive» de l’inspecteur mais ne lâcheront pas.
Ils continueront à dormir à l’école et même ce week-end jusqu’à la tenue du CDEN mardi et participeront aux manifestations prévues aujourd’hui et mardi à Guéret.
Les commerçants, comme annoncé, fermeront leurs portes de 11h à 11h30 samedi matin en signe de solidarité. «S’il n’y a plus d’école, il n’y a plus de vie», concluent les parents.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.