Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

Objectif 2017 : attirer de nouveaux chasseurs

Assemblée générale de la Fédération départementale des chasseurs

7.000, c’est environ le nombre de chasseurs en Creuse. Une partie d’entre eux étaient à Guéret ce samedi 15 avril pour l’assemblée générale de la Fédération départementale des chasseurs de la Creuse, présidée par Jean-François Ruinaud.
Pas le temps d’être en retard, 9h02, le président commence son allocution par remercier les parlementaires creusois, le conseiller régional, le conseiller départemental de leur présence.  Pas question de faire de la politique même s’il n’omet pas de rappeler que «les chasseurs sont avant tout des électeurs qui possèdent une certaine mémoire».
L’assemblée générale est surtout l’occasion de faire un point sur la Fédération en elle-même. «Elle se porte bien, résume le président. On gère l'opulence du grand gibier et la pénurie du petit gibier». Cela fait maintenant quelques années que la Fédération fait face à ce problème. Elle espère mettre en place avec l’aide de la Région des cultures intermédiaires. Et encore, Jean-François Ruinaud note qu’il n’y a pas de problème sanitaire sur le gros gibier.
Pour l’instant, le schéma départemental de gestion cynégétique 2017 n’a pas été signé par le préfet de la Creuse. Il y a des désaccords sur le périmètre des cerfs et l’agrainage. «Cela ne nous empêche pas de chasser, d’agrainer, de gérer la faune», détaille Jean-François Ruinaud. Nous ne sommes pas les plus pénalisés». Côté dégâts agricoles dus notamment aux sangliers dans les cultures, 270.000 euros sont à déplorer. Un chiffre constant d’après le président, toujours synonyme de tensions en-tre le monde agricole et les chasseurs.  
Jean-François Ruinaud qui ne se représentera pas lors des élections fédérales prévues dans deux ans, souligne que la Creuse a su faire en sorte que la chasse reste «démocratique» avec une vignette à 91 euros. C’est désormais un tarif plus élevé que chez les départements limitrophes. «Cela a longtemps été l'inverse», précise-t-il. Reste la question du nombre de chasseurs. Ce sera l'objectif numéro 1 de cette année 2017 : en attirer de nouveaux. Pour cela, la Fédération mettra en place trois actions, le parrainage de jeunes chasseurs, le permis à 0 euro et une vignette à moitié prix pour les chasseurs qui ont arrêté depuis plus de trois ans.  Ces derniers représentent «un potentiel de 3.000 chasseurs», explicite le président. Un chiffre non négligeable mais il l’avoue les jeunes prennent un permis mais sont obligés de partir un ou deux ans après pour leurs études ou pour travailler et ne reviennent plus...  
Avant de partager le traditionnel repas, plusieurs personnes ont été récompensées de la médaille d’honneur : Jean Amizet, Robert Champeau, Robert Mirofle, Guy Peyrot, Jean-Luc Tonichon.
L’ouverture générale de la chasse aura lieu le 10 septembre à 8 heures.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.